7 pistes de solution pour soulager la douleur lombaire

Muscles et articulations


Owen Wiseman
@AVogel_ca


10 septembre 2020

Combien de Canadiens travaillent actuellement de la maison et pourquoi est-il si important d'en parler?

Dans un article du Globe and Mail signé par un journaliste économique, on estime que près de 5 millions de Canadiens, en plus de ceux qui avaient déjà un bureau à la maison, ont fait du télétravail au plus fort de la pandémie. Comme nous l'avons mentionné plus haut, ce contexte est très propice au développement d'un comportement (encore plus) sédentaire, sans parler de l'accès tellement facile à ce buffet à volonté que nous appelons communément réfrigérateur.

Ce cocktail risque de multiplier le risque d'hypertension par 9, de tripler le risque de diabète de type 2 et de doubler le risque d'hypercholestérolémie – rien que ça!

J'imagine qu'il y a d'autres symptômes associés à la douleur lombaire, pouvez-vous m'en parler?

C'est une question à laquelle il est difficile de répondre lorsqu'on ne connaît pas la cause, ou étiologie, de la douleur en question. Nous y reviendrons un peu plus loin. Le mal dans le bas du dos, aussi appelé lombalgie, peut entraîner notamment une douleur fulgurante qui irradie dans la jambe et qui est accompagnée d'une sensation de pression, de faiblesse ou même de fourmillements.

Les personnes affectées par un lumbago disent souvent à quel point la douleur devient vive lorsqu'elles se penchent ou soulèvent quelque chose, ou même lors de mouvements aussi anodins que se tenir debout ou marcher.

L'impossibilité de trouver une position confortable la nuit peut aussi causer de l'insomnie, qui est en soi tout un problème.

Y a-t-il d'autres causes?

Pour déterminer la cause de votre douleur au dos, en particulier dans la région lombaire, un professionnel de la santé pourra avoir recours à différents tests orthopédiques. Il peut s'agir par exemple de la manœuvre de Lasègue (élévation de la jambe tendue) ou de Fajersztahn (élévation de la jambe tendue controlatérale), qui aideront à localiser une éventuelle hernie discale.

Une scoliose, une instabilité des segments rachidiens, des foulures et des entorses au niveau des tendons ou des ligaments, ou encore la raideur ou la faiblesse musculaire sont autant de facteurs à l'origine d'un mal de dos.

Voici quelques-uns de nos meilleurs conseils antidouleur :

  1. Compresses chaudes et froides. Selon la période écoulée depuis l'apparition de la douleur, l'utilisation d'une compresse chaude (si la douleur est chronique) pourra aider à dilater les vaisseaux sanguins de la région touchée et favoriser l'apport de nutriments aux tissus. Une fois que le sang riche en nutriments a circulé à travers les tissus, l'application d'une compresse froide resserrera les vaisseaux, aidant ainsi à contrôler l'inflammation et à diriger les déchets et les toxines hors des tissus.
  2. Yoga. Les mouvements thérapeutiques comme ceux du yoga ont pour but d'étirer les muscles et les ligaments, et d'améliorer la mobilité. En 2016, une revue systématique de toutes les études pertinentes menées jusque-là a conclu que la pratique du yoga pouvait réduire la douleur et l'incapacité, sans parler de ses bienfaits pour la santé mentale et cognitive.
  3. Douleurs articulaires. Le principal ingrédient de ce produit d'A.Vogel est la griffe du diable (Harpagophytum procumbens), une plante riche en substances anti-inflammatoires et antioxydantes appelées harpagosides. Ces agents, dont l'innocuité est connue, sont bénéfiques non seulement pour les articulations du bas du dos, mais aussi pour celles des poignets et des chevilles, entre autres. En fait, cet extrait est si puissant que son efficacité se compare à celle de 12,5 mg de rofécoxib, selon une solide étude scientifique. Ces résultats revêtent une grande importance, car si le rofécoxib est reconnu comme anti-inflammatoire non stéroïdien, il peut aussi accroître le risque de crise cardiaque. Par conséquent, un extrait normalisé de griffe du diable pourrait vous soulager aussi bien qu'un médicament classique, et ce, sans augmenter votre risque de subir un accident cardiaque potentiellement mortel.
  4. Chaussures. Elles nous accompagnent partout où nous allons et elles nous assurent la protection qu'il nous faut... mais se pourrait-il qu'elles aient aussi à voir avec le mal de dos? Il vous est peut-être déjà arrivé, en essayant de faire une flexion avant debout, de sentir un tiraillement dans votre dos, vos jambes et vos pieds. C'est que toutes ces parties du corps sont reliées par des dizaines de muscles, de ligaments et d'autres tissus. Il faut savoir aussi que les chaussures qui n'offrent pas de soutien pour la voûte plantaire (comme les sandales de plage et les souliers plats) peuvent aggraver les fameux oignons, voire entraîner la formation d'un orteil en marteau. Ces types de chaussures peuvent altérer la biomécanique et la posture, et faire en sorte que les muscles dorsaux ne se développent pas correctement. Des chercheurs étudient actuellement les conséquences du port de chaussures instables sur la douleur lombaire chronique.
  5. « Verdissez » votre espace de travail. Songez à ajouter quelques végétaux autour de votre bureau; il est prouvé que les plantes améliorent la capacité de supporter la douleur et l'inconfort.
  6. Soulagement topique. Malgré vos efforts pour faire du yoga et votre investissement en plantes vertes, il pourrait arriver que la douleur devienne tout juste insupportable. Les plantes peuvent encore venir à la rescousse, cette fois sous forme de crème à appliquer localement. L'arnica (Arnica montana) contient des lactones sesquiterpéniques et des flavonoïdes qui aident à atténuer la douleur. Des produits comme Absölut Arnica sont reconnus pour leur riche composition en arnica. La teinte intensément jaune du gel en fait foi – elle correspond à la vibrante couleur de la plante avant sa transformation.
  7. Ergonomie. Notre façon d'être assis ou de nous tenir debout n'est pas sans avoir des répercussions à long terme sur notre santé globale. Dix mois après l'implantation de mesures ergonomiques dans une usine de fabrication, les employés ont constaté une amélioration au niveau de leurs douleurs lombaires. Voyez avec votre employeur si un budget est prévu pour de l'ameublement plus ergonomique et en harmonie avec la courbe naturelle de la colonne vertébrale.

Nous espérons que toutes ces bonnes idées vous auront permis de soulager votre lombalgie et de retrouver enfin tout votre allant!

Références:
https://www.iss.it/documents/20126/2186576/rofecoxib.1103793565.pdf/
https://journals.ashs.org/horttech/view/journals/horttech/10/1/article-p53.xml
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC520753/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4494172/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4548155/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4878447/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6465323/ https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28320978/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29333872/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30271778/
https://www.theglobeandmail.com/business/article-nearly-five-million-more-canadians-working-from-home-because-of-covid/