Avez-vous les paupières qui sautent?

Si vous voulez vous sentir important, dites que vous avez des fasciculations; ça fait plus sérieux. Un drôle de phénomène que cette paupière sautillante qu’on ne peut ni prévoir, ni contenir, dont la cause demeure énigmatique et qui vient tout de même nous déranger à son gré. Généralement tout à fait inoffensif, ce frétillement pour le moins gênant peut-il être évité?

Stress et sommeil

asktheexpert
Sonia Chartier
@AVogel_ca


23 avril 2018

Il faut dire qu’une paupière qui saute, c’est une chose mais si votre œil adopte la pose clin d’œil hors de votre volonté, et surtout sur une période qui dépasse quelques secondes, on ne parle plus de fasciculations. 

Il existe en fait 3 types de contractions musculaires involontaires des paupières. 

La première, dite « fasciculations » est une contraction involontaire des muscles de la paupière.  Une paupière qui saute de façon aléatoire, indépendamment des autres paupières durant quelques minutes. Le plus souvent, mais pas toujours, c’est la paupière du haut qui saute.  Cela peut toucher les deux yeux, mais pas en même temps. Aucunement douloureux, et parfaitement inoffensif, ce genre de frétillement musculaire pourrait-être lié au stress, à la fatigue ou à la caféine et dérange énormément l’application de mascara.

On constate la deuxième quand les deux yeux clignent trop souvent ou que le clin d’œil s’éternise; une visite chez le médecin s’impose alors.  Une condition sous-jacente pourrait occasionner ce type de spasme musculaire plus sérieux : une inflammation ou une irritation de la paupière ou de la cornée, la sècheresse oculaire, le glaucome ou une sensibilité à la lumière.  Très rarement, le spasme oculaire découle d’une maladie des nerfs comme la sclérose en plaque, le syndrome de Tourette,  la paralysie de Bell ou encore la dystonie cervicale. Dans ces cas, d’autres symptômes sont également présents.

Le troisième type est particulièrement gênant. Si vous n’arrivez pas à ouvrir les yeux pour plusieurs heures, jours voire semaines, il pourrait s’agir d’un « blépharospasme essentiel bénin » qu’on décrit comme une fermeture forcée, non-volontaire et soutenue d’un ou des deux yeux. Ce type de spasme musculaire n’est pas dangereux et demeure non-expliqué. Il affecte sérieusement la qualité de vie; si vous n’arrivez pas à ouvrir les deux yeux, vous devenez effectivement aveugle. Ce type de spasme est possiblement causé par la fatigue, le stress ou encore par un environnement irritant pour l’œil : la lumière vive, la pollution de l’air ou le vent.

Autres contractions musculaires et tics nerveux

Les contractions musculaires involontaires font parfois tressaillir d’autres muscles que ceux des paupières.  Mais il ne faut pas confondre ces soubresauts avec un tic nerveux.  Un tic nerveux, qu’il soit moteur (un geste court et soudain) ou vocal (un son), se manifeste subitement et de façon répétitive pendant un comportement autrement normal. Par exemple un clignement répétitif des yeux ou un raclement répété de la gorge. Ces mouvements ne sont ni volontaires, ni physiquement involontaires: si elle s’efforce de le restreindre, la personne conserve le contrôle sur le geste.  Il semblerait que le stress et le manque de sommeil jouent un rôle dans la manifestation et l’intensité des tics.

Les tics nerveux se manifestent généralement chez les enfants et se divisent en types transitoires ou chroniques. Les tics transitoires affectent de 5 à 25% des enfants – surtout les garçons - d’âge scolaire.  Il s’agit souvent d’un trouble temporaire qui affecte l’enfant durant quelques semaines à quelques mois. Si le ou les tics perdurent au delà de cette période, on parle alors de trouble de tic chronique.  Moins de 1% des enfants en sont affectés.

Facteurs déclencheurs des fasciculations 

Les contractions musculaires dont on parlait plus haut - celles qui vous font frétiller de la paupière gauche, ne sont pas des tics nerveux. Elles sont totalement involontaires et incontrôlables et constituent des évènements isolés, non répétitifs.  Oui, la paupière tressaille plus d’une fois, mais après une ou deux minutes, elle s’arrête toute seule. Comme le phénomène est tout à fait bénin, aucun investissement n’encourage les chercheurs de s’y pencher. La véritable cause de ces soubresauts demeure donc inconnue mais on a identifié certains éléments déclencheurs:

Facteurs de mode de vie

  • La consommation d’alcool
  • Un excès de caféine
  • La fumée de cigarette (irritant)
  • La consommation de drogue

Facteurs environnementaux

  • La lumière vive (surtout quand on est fatigué)
  • Le vent  (irritant pour les yeux)

Facteurs physiques

  • Une irritation des yeux ou de l’intérieur de la paupière
  • Le manque de sommeil
  • L’effort physique
  • Le stress
  • Le manque de magnésium
  • La prise de certains médicaments (contre l’épilepsie et la psychose)

Éléments déclencheurs des contractions musculaires involontaires et tics nerveux

De tels sautillements involontaires touchent parfois d’autres muscles. On pourrait avoir un doigt ou même toute une jambe qui se met à gigoter tout seul. Dans ces cas, les éléments déclencheurs possibles sont similaires mais moins nombreux:

  • Le stress – le corps réagit au stress en envoyant aux muscles une décharge inhabituelle d’hormone et un flot sanguin accru. Le tressaillement pourrait être une réaction à ces changements.
  • L’adrénaline – reliée de près au stress, une décharge d’adrénaline fournirait soudainement de l’énergie et un besoin impérieux de bouger aux muscles.
  • Un manque de magnésium – comme le stress gruge nos réserves de magnésium, et que sa carence est impliquée dans les tressaillements musculaires, il serait logique que ces deux facteurs soient étroitement liés.
  • L’anxiété. Je sépare l’anxiété du stress même si elle constitue une de ses manifestations parce qu’une personne anxieuse pourrait s’inquiéter des tressaillements qui sont parfois (rarement) liés à des maladies graves (on s’entend qu’une jambe qui tressaille inquiète autrement plus qu’une paupière qui saute).

Prévention des contractions musculaires involontaires

Afin de prévenir de tels tressaillements on recommande :

  • Couper le café – pour les grands amateurs, on suggère un changement progressif en remplaçant la 3ème ou 4ème tasse de la journée par un substitut de café ou une tisane.
  • Diminuer la consommation d’alcool.
  • Faire de l’exercice s’avère un excellent moyen de diminuer les impacts du stress sur le corps. Par contre, les activités sportives très intenses peuvent provoquer des tressaillements lorsque les muscles s’épuisent.
  • Adopter une alimentation adéquate pour la gestion du stress – donc bien équilibrée et riche vitamines et minéraux. Un supplément de type Bio-Strath permet de combler les besoins nutritionnels accrus en période de stress.
  • Idéalement, on évite trop de stress. Si un certain stress est inévitable et même sain, on bénéficie toujours activités moins plus relaxantes. Par exemple on choisit un documentaire fascinant sur les poissons rouges au lieu d’un film d’action trépidant. Bon, j’exagère un brin mais juste pour illustrer mon propos.
    Quand le manque de sommeil et le stress constituent des facteurs, on pense à la passiflore. Cette plante tonique pour les nerfs, qui aide à relaxer en période de stress et à mieux dormir, s’utilise aussi pour traiter la nervosité et l’agitation.

Donc, si la fréquence des soubresauts ne vous incite plus à en rire, vous savez quoi essayer. Par contre, si votre paupière sautille à l’occasion, ne vous inquiétez pas, votre sourcil n’en sera même pas décoiffé. Profitez-en plutôt pour afficher votre élégant vocabulaire et parler fasciculations.

Références:
https://www.webmd.com/eye-health/why-your-eyes-twitch#1
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Symptomes/Fiche.aspx?doc=paupieres-tremblent-symptome
https://www.mayoclinic.org/symptoms/eye-twitching/basics/causes/sym-20050838
http://www.blepharospasm.ca/fr/index.html
https://www.webmd.com/brain/tic-disorders-and_twitches#1
https://www.calmclinic.com/anxiety/signs/muscle-twitching

A.Vogel Passiflore

A.Vogel Passion Flower

50mL

$ 21.99

Utilisé traditionnellement comme tonique pour les nerfs pour traiter la nervosité, l’insomnie …
Plus d'info

Si vous vous réveillez la nuit, faites que ce soit pour la bonne raison! Voyez la vidéo! Videos