Capsules fraîcheur Ménopause: Pourquoi les symptômes de la ménopause peuvent être pires la nuit

Avez-vous l’impression que vos symptômes de la ménopause empirent la nuit?

Ménopause | Stress et sommeil | Santé des femmes


Mackie Vadacchino
@AVogel_ca


28 août 2018

La ménopause à elle seule impose d’énormes contraintes à votre corps qui drainent votre énergie. Ajoutez à cela le stress de la vie quotidienne et il arrive un moment où les choses doivent changer.

La différence de génération

Si vous songez aux générations antérieures, celle de votre mère et surtout celle de nos grands-mères, la vie était probablement beaucoup plus simple à cette époque. Elles n’étaient probablement pas obligées d’aller travailler et par conséquent, elles ne devaient pas courir dans tous les sens pour essayer de tout faire dans la même journée.

Elles avaient sûrement un régime alimentaire beaucoup plus simple avec beaucoup moins de sucre, certainement très peu de caféine et fort probablement pas d’alcool du tout. Alors il était beaucoup plus facile pour leur corps de s’adapter aux changements hormonaux lorsqu’elles traversaient la ménopause.

La ménopause aujourd’hui

Vous savez ce qu’est la vie d’une femme d’aujourd’hui! Vous êtes en mode multitâches dès le moment où vous vous levez jusqu’à ce que vous posiez la tête sur l’oreiller. Si vous travaillez à l’extérieur de la maison, vous devez vous apprêter puis sortir affronter tout ce qui vous attend dans le vaste monde. Pourtant, vous vous occupez encore probablement de votre famille et il se peut que vous ayez encore des enfants à la maison dont il faut prendre soin.

Tout le stress, les soucis et l’anxiété qui en découlent peuvent avoir une énorme incidence sur votre niveau d’énergie. Et quand vous avez passé toute la journée dans cet état, la capacité de votre corps à faire face est au plus bas.

Lorsque cela arrive, c’est comme un raz-de-marée : des symptômes apparaissent ou encore ceux que vous éprouviez déjà dans la journée empirent.

Que pouvez-vous faire pour vous aider?

C’est difficile à dire parce que vous ne pouvez tout simplement pas faire vos bagages et disparaître, même si j’ai lu un livre dont l’auteur disait que toutes les femmes ménopausées devraient partir un an pour se retrouver. Bien que cela semble une idée fantastique, ce n’est pas très réaliste.

Le secret, si tant est qu’il y en ait un, est d’être attentive à ce que vous faites et mangez pendant la journée, et d’être consciente de toutes les autres choses qui se passent dans votre vie. Voici quelques conseils.

Buvez beaucoup d’eau

Celles d’entre vous qui me suivent depuis un certain temps connaissent l’importance que j’accorde à l’eau. Je ne le dirai et je ne le redirai jamais assez, elle est cruciale. Le problème, à la fois avant et durant la ménopause, c’est que les œstrogènes ont la capacité de maintenir l’eau dans l’organisme, ce qui est excellent pour maintenir votre corps hydraté, mais que lorsque leur niveau baisse, cette capacité à retenir l’eau diminue.

Et ceci se produit avant même que vous ressentiez des symptômes comme les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes. Si vous ne buviez déjà pas beaucoup d’eau avant la ménopause, vous avez perdu votre capacité à retenir l’eau et vous serez très déshydratée pendant la ménopause. Et même si vous avez toujours bu beaucoup d’eau, quand tous ces changements se produiront, il vous faudra encore augmenter votre consommation d’eau.

L’eau est l’une des choses qui contribue à la santé articulaire et au bon fonctionnement du cerveau. Elle contribue également à la douceur et à la souplesse de la peau et aide à maintenir un bon niveau d’énergie. Alors n’oubliez pas de boire votre eau!

Limitez la caféine

Nous devons également nous pencher sur la caféine. Le problème est que lorsque vous buvez une tasse de café, votre foie a besoin d’environ huit heures pour traiter la caféine. Si vous prenez du café avec le repas de midi, votre foie sera stressé jusqu’à 20 h et cela peut avoir un énorme impact sur votre niveau d’énergie.

En d’autres termes, cette tasse de java prise en milieu de matinée ou en début d’après-midi peut en fait aggraver certains de vos symptômes de début de soirée.

Maintenez votre taux de glycémie stable

Vous devez surveiller votre taux de sucre dans le sang, qui doit être bien équilibré. Sinon, vous risquez de souffrir de crises de panique, de crises d’angoisse et de palpitations. Assurez-vous de manger de petites quantités de nourriture mais souvent, et bien sûr, essayez d’éviter les sucreries qui ne font qu’empirer les choses et drainer votre énergie.

Respirez profondément

Pensez à respirer. Je ne plaisante pas, c’est très important, parce que la façon dont vous respirez affecte votre niveau d’énergie. À la fin de la soirée, si vous n’avez pas respiré comme il faut, les cellules de votre corps peuvent être littéralement privées d’oxygène et ne pas être en mesure d’accomplir leurs taches correctement, ce qui peut également avoir un impact énorme sur votre niveau d’énergie.

Faites une recherche dans Google ou consultez YouTube pour trouver de l’information sur les exercices de respiration, il en existe plusieurs.

Prenez le temps de vous détendre

Être toujours en mouvement peut vraiment drainer votre énergie, ce qui pourrait être un facteur déterminant dans ce qui vous arrive la nuit. Il est étonnant de voir le nombre de fois où je dis aux femmes « Détendez-vous, faites des exercices de relaxation! » et où elles me répondent « Je ne peux pas, j’ai trop de choses à faire. »

Mais au bout du compte, elles sont si fatiguées et leurs symptômes empirent à un point tel qu’elles ne sont plus en mesure d’affronter les tâches quotidiennes qu’elles géraient jusqu’alors facilement.

Alors prenez une demi-heure pour vous détendre pendant la journée, enfermez-vous ou isolez-vous : cela vaut son pesant d’or pour aider votre corps à composer avec tous les symptômes à venir.

Petits rappels utiles

Il s’agit de choses toutes simples que vous pouvez inclure dans votre vie quotidienne. Seulement je sais combien cela peut être difficile à faire. C’est la même chose pour moi : si je suis très occupée, j’ai tendance à ne pas respirer profondément, ou si je suis vraiment absorbée par quelque chose, j’ai parfois l’impression d’avoir arrêté de respirer.

Au travail, j’ai un petit autocollant sur mon ordinateur qui dit « Respire! » pour me rappeler de prendre de profondes respirations de temps en temps.

Vous pouvez faire la même chose si vous réalisez que ne buvez pas assez d’eau. Si vous ne savez pas vous détendre, affichez un grand signe de relaxation sur le micro-ondes pour vous rappeler que vous devez prendre un peu de temps pour vous détendre le soir, après avoir préparé le souper ou avoir rangé la cuisine par exemple.

Et si vous vous apercevez que vous oubliez de manger ou mangez les mauvaises choses, un petit collant sur le réfrigérateur avec la mention « Mange bien! » pourrait être le coup de pouce dont vous avez besoin.

Ces petits rappels peuvent vous aider à affronter la journée : vous serez surprise de voir, une fois que vous aurez mis ces conseils en pratique, avec quelle rapidité vos symptômes nocturnes s’améliorent.

Herbamare Original 2,5g - Offre exclusive au avogel.ca! Herbamare sample