Capsules fraîcheur Ménopause: Problèmes urinaires et infections courants

Bonjour et bienvenue à une autre édition des Capsules fraîcheur ménopause de A.Vogel. Aujourd’hui je vais parler de la santé urinaire pendant la ménopause. Les problèmes urinaires sont très, très communs pas seulement pendant la ménopause, mais également avant et après. En outre, ils peuvent s’accompagner de nombreux symptômes potentiels et avoir différentes causes, ce qui rend le sujet très complexe. C’est pourquoi je vais passer en revue quelques-uns de ces problèmes et expliquer pourquoi ils surviennent et ce que vous pouvez y faire.

Ménopause | Santé des femmes | Vieillir en santé


Mackie Vadacchino
@AVogel_ca


22 janvier 2018

Incontinence urinaire

L’un des principaux problèmes concerne l’incontinence urinaire. Il se pourrait que vous commenciez à avoir besoin d’uriner plus souvent. Que pour la première fois de votre vie, vous deviez vous lever au milieu de la nuit ou perdiez quelques gouttes d’urine lorsque vous riez, courez ou sautez.

L’une des raisons pour lesquelles cela se produit est qu’à la ménopause, le niveau d’œstrogènes commence à chuter. Or, cette diminution du taux d’œstrogènes peut affecter la tonicité du sphincter : comme il se relâche, la vessie ne peut retenir autant d’urine, ce qui fait que vous éprouvez davantage l’envie d’uriner.

Autre source possible du problème et quelque chose que nous avons tous : les muscles du plancher pelvien. Ils sont un peu comme un filet tendu à l’intérieur du bassin et soutiennent la vessie, l’utérus et les intestins. Pendant la ménopause, en particulier si vous avez eu des enfants, ces muscles peuvent perdre de leur tonicité et se relâcher. Cela peut suffire à déplacer légèrement la vessie, ce qui peut la rendre plus sensible et déclencher le besoin d’uriner plus souvent.

Alors que faire pour atténuer ces symptômes en particulier?

Croyez-le ou non, l’une des meilleures choses que vous puissiez faire est de boire plus d’eau. Je sais, cela peut paraître paradoxal, mais si votre sphincter est déjà un peu faible et que vous ne buvez pas assez d’eau, avec le temps votre urine deviendra plus acide et plus concentrée, ce qui ne fera qu’irriter la vessie affaiblie et vous donnera encore plus envie d’aller aux toilettes.

L’autre chose à envisager est la prise de phytœstrogènes, qui peuvent vous aider à augmenter en douceur le taux d’œstrogènes et contribuer au renforcement du sphincter. Autre moyen vraiment efficace de garder tous les organes en place et de raffermir les muscles de la ceinture pelvienne : les exercices de Kegel. Ce sont de petits exercices tout simples que vous pouvez faire tous les jours en vous brossant les dents ou en attendant l’autobus ou encore que l’eau bouille. Il vous suffit de taper « exercices de Kegel » dans Google et vous verrez les instructions apparaître. Il est très important de faire ces exercices quotidiennement dans la mesure du possible.

Infections urinaires et cystite

Les autres principaux problèmes liés à la vessie pendant la ménopause sont les infections urinaires, aussi connues sous le nom de cystites. J’ai commencé à souffrir de cystites au début de ma ménopause et j’en ai été vraiment surprise. Vous pouvez aussi vous retrouver avec des infections urinaires à répétition ou une vessie qui vous fait vraiment mal. Il se peut aussi que vous présentiez des symptômes semblables à ceux d’une cystite, mais que les examens médicaux ne montrent aucune infection.

C’est une question assez complexe, alors je demande votre indulgence. Quand vous êtes ménopausée, la chute d’œstrogènes a une incidence sur la production d’un mucus légèrement acide qui favorise la croissance des bonnes bactéries dans le vagin. En fait, nous avons de bonnes bactéries dans le vagin et dans le système digestif, et celles du vagin aident à maintenir l’équilibre. Toutefois, du fait de la proximité du vagin et de l’urètre (le canal de sortie de la vessie), des infections croisées peuvent se produire. Ainsi, les bonnes bactéries du vagin protègent également l’orifice de l’urètre. Si le nombre de bonnes bactéries dans le vagin commence à chuter, la vessie devient alors beaucoup plus vulnérable aux infections.

Le problème est que lorsque vous allez consulter pour une cystite, il y a de fortes chances que le médecin vous prescrive des antibiotiques, qui tuent les bonnes bactéries vaginales, si bien que vous tombez dans le cercle vicieux des infections à répétition. Vous prenez d’autres antibiotiques et vous avez une autre infection; c’est un cycle sans fin qui ne résout pas du tout le problème.

Avez-vous déjà entendu parler de la « cystite de la lune de miel »? Eh bien, cela peut également se produire pendant la ménopause. Beaucoup de femmes profitent encore d’une vie sexuelle saine, mais parce les bonnes bactéries vaginales sont moins nombreuses, le risque d’infection et la probabilité d’irritation sont plus grands. Tout simplement parce que les parois vaginales peuvent devenir beaucoup plus minces et également beaucoup plus vulnérables au stress.

Déshydratation

Une autre cause potentielle est la déshydratation. Comme je l’ai mentionné auparavant, la déshydratation peut irriter l’entrée de la vessie et si cela dure trop longtemps, l’irritation et l’inflammation peuvent être telles qu’elles produisent des symptômes semblables à ceux d’une cystite. Cela m’est arrivé une fois, c’est horrible. Sans entrer dans les détails, je peux dire que je suis devenue très, très déshydratée et que ma vessie s’est effondrée. Le pire, c’est que quand quelque chose comme cela vous arrive à la ménopause, la vessie a beaucoup de mal à se rétablir et à retrouver son état normal.

Maintenant je m’aperçois que si je passe ne serait-ce qu’une journée sans boire suffisamment d’eau, ma vessie me le fait savoir, et en général, cela se passe vers trois heures du matin. Voilà pourquoi il est très, très important de boire de l’eau.

Que faire pour régler le problème?

Dans ce cas de figure, où il peut y avoir ou non une infection, commencez par aller voir votre médecin. Si vous avez une infection persistante, pensez à notre remède Cystoforce Soulagement urinaire, qui a été homologué pour soulager les symptômes de cystite.

L’autre ingrédient qui pourrait être efficace pour garder votre vessie en parfait santé est la canneberge. Nous savons qu’elle peut contribuer à garder la paroi de la vessie en bonne santé, mais aussi qu’elle peut empêcher les mauvaises bactéries d’y adhérer. Il est bon d’utiliser la canneberge préventivement de manière régulière et pour soutenir la santé de la vessie. Il est important de privilégier le jus de canneberge sans sucre; évitez les « cocktails de canneberge » qui contiennent souvent plus de sucre que de jus.

L’autre chose que vous devez faire, surtout si vous avez pris des antibiotiques, est de prendre de bonnes probiotiques, en particulier celles recommandées pour la flore vaginale.

Faites également attention aux savons, gels douche et bains moussants que vous utilisez, ainsi qu’à vos sous-vêtements. Pourquoi? Une diminution du nombre de bonnes bactéries dans la zone vaginale peut affaiblir leur capacité de vous protéger et la zone dans son ensemble peut devenir beaucoup plus sensible aux produits chimiques. Quantité des gels de douche et des produits que nous utilisons sont remplis de produits chimiques en tout genre, qui peuvent irriter toute cette zone.

Quelques considérations supplémentaires à garder à l’esprit

Pour garder toute cette zone en bonne santé, vous devez laisser l’air circuler. Le port de sous-vêtements, pantalons et collants en fibres synthétiques peut également contribuer aux problèmes. Portez si possible des culottes de coton, parce que cela peut faire toute une différence.

Et encore une dernière chose : Si vous apercevez du sang dans votre urine, si vous pensez faire de la fièvre ou si vous ne vous sentez vraiment pas bien, il est important d’aller consulter votre médecin avant de commencer à vous traiter naturellement.

J’espère que vous profiterez pleinement de ces quelques réflexions. Restez en bonne santé!

A.Vogel CystoforceMC
Soulagement urinaire

A.Vogel Cystoforce Bladder Formula

50mL

$ 21.99

Remède traditionnel à base de plantes utilisé pour soulager les irritations des voies urinaires …
Plus d'info

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!