La vitamine D - Essentielle à la santé humaine

Au cours de la pandémie, une multitude de vitamines et de nutriments ont été suggérés comme moyens de se protéger contre divers agents pathogènes – l'une de ces précieuses substances ressort toutefois du lot.

Santé immunitaire


Dr. Owen Wiseman, ND


15 février 2022

Vite, un nom!

Si toutes les vitamines et tous les nutriments jouent un rôle essentiel dans l'organisme en soutenant les nombreuses réactions chimiques qui s'y produisent constamment, la vitamine D se distingue et s'avère être une véritable dynamo.

Scientifiquement connue sous le nom de calciférol, cette vitamine subit une série de conversions par suite de l'exposition aux rayons ultraviolets. La première conversion se produit dans le foie et la seconde dans les reins, générant ainsi de la vitamine D active qui peut interagir avec de multiples récepteurs dans tout le corps.

Quelles sont les diverses fonctions de la vitamine D?

Si seulement nous avions le temps d'analyser tous les rôles que joue la vitamine D! En voici quelques-uns parmi les mieux connus.

  • La vitamine D favorise l'absorption du calcium dans le tube digestif, contribuant ainsi à maintenir l'équilibre intestinal. Cet équilibre est essentiel afin que les os se minéralisent et soient suffisamment solides pour soutenir la croissance et l'évolution du corps humain. À défaut d'un apport adéquat de calcium, les os deviennent fragiles et sont sujets aux fractures. Les carences en calcium augmentent également le risque de tétanie hypocalcémique, autre terme pour désigner les spasmes musculaires.
  • La prise régulière de vitamine D a permis de réduire les infections aiguës des voies respiratoires autant chez les adultes que chez les enfants, de même que le risque d'influenza de type A chez les enfants pendant les mois d'hiver. Cela en dit long sur l'importance de cette vitamine pour le soutien immunitaire. La recherche indique qu'une carence rend plus difficiles la maturation des globules blancs et, par conséquent, la production des anticorps nécessaires pour combattre les infections.
  • Il a été démontré que la vitamine D module l'inflammation dans l'organisme en empêchant certains globules blancs, comme les macrophages, de libérer trop d'agents pro-inflammatoires (comme les cytokines et les chimiokines).

Maintenant, examinons de plus près le nouveau lien montrant le rôle protecteur que peut jouer la vitamine D contre les maladies auto-immunes.

Cette enquête a été menée par le Brigham and Women's Hospital et a été publiée dans le British Medical Journal. L'essai VITAL, comme on l'appelle, a recruté 25 871 femmes de plus de 55 ans et hommes de plus de 50 ans.

Ces personnes ont été suivies pendant cinq ans après avoir reçu soit de la vitamine D seule (2 000 UI par jour), soit de la vitamine D et des acides gras oméga-3 (1 g), soit un placebo.

Chez les sujets qui prenaient l'un ou l'autre des nutriments à l'étude, on a remarqué un taux significativement plus faible de maladies auto-immunes, notamment la polyarthrite rhumatoïde, la polymyalgie rhumatismale, les maladies thyroïdiennes auto-immunes et le psoriasis. L'étude a en outre confirmé que ces mêmes personnes réduisaient leur risque de cancer, de maladie cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral lorsqu'elles n'avaient pas d'antécédents. Ces résultats étonnants ont été observés deux ans après une supplémentation quotidienne; l'équipe originale a toutefois noté qu'un suivi dans les années subséquentes pourrait montrer si les effets allaient se maintenir avec le temps.

Voilà le genre de recherche de premier plan qui nous offre à tous une chance d'atténuer les répercussions de diagnostics qui bouleversent la vie. Mais la vitamine D n'est pas nécessairement à la portée de tous les groupes ou populations, la source dominante étant d'origine animale (lanoline de mouton). Heureusement, on trouve des options comme Vitamine D3 végétalienne, qui proviennent du lichen. VeganOmega3 fait figure d'excellent complément; il est préparé à partir d'algues et d'huile de lin, ce qui réduit le risque de contamination par des métaux lourds.

Qu'en est-il des sources alimentaires de vitamine D et d'oméga-3?

Il en existe beaucoup, mais certaines des sources les plus courantes peuvent vous être inaccessibles pour des raisons culturelles ou géographiques, ou bien à cause du degré de pollution.

Les poissons gras d'eau froide sont une source courante de ces deux nutriments essentiels; si vous vivez près des côtes, les produits de la pêche constituent généralement une part plus importante de votre alimentation. Mais plus on habite loin de l'eau, plus le poisson doit voyager et devient une denrée chère, que bien des gens ne peuvent se permettre.

C'est pourquoi les suppléments qu'on trouve facilement dans le commerce, comme ceux mentionnés plus haut, sont plus utiles à certaines populations qu'à d'autres.

Le soleil ne suffit-il pas?

Le fait de passer beaucoup de temps à l'extérieur peut présenter certains inconvénients – les cancers de la peau autres que le mélanome sont en effet les cancers les plus fréquemment diagnostiqués chez les Canadiens. Le rayonnement UV est un cancérigène connu et un facteur de protection solaire (FPS) de 8 bloque la plupart des rayons UV produisant de la vitamine D. Plus vous avez le teint foncé, plus vous devez passer de temps au soleil pour synthétiser le nutriment en raison de la concentration plus élevée de mélanine. Voilà pourquoi il importe de se tourner vers d'autres solutions que l'exposition au soleil comme unique source de vitamine D.

J'espère que ces lignes vous auront convaincu de l'importance de cet élément nutritif et éclairé sur les précautions à prendre contre de futures maladies.

Références

Hahn, Jill, et al. « Vitamin D and marine omega 3 fatty acid supplementation and incident autoimmune disease: VITAL randomized controlled trial ». bmj 376 (2022).

Shoenfeld, Netta, Howard Amital, and Yehuda Shoenfeld. « The effect of melanism and vitamin D synthesis on the incidence of autoimmune disease ». Nature clinical practice Rheumatology 5.2 (2009): 99-105.

Sidiropoulou, Polytimi, et al. « Unraveling the roles of vitamin D status and melanin during Covid 19 ». International journal of molecular medicine 47.1 (2021): 92-100.

Taylor, Christine L., et al. « Vitamin D: moving forward to address emerging science ». Nutrients 9.12 (2017): 1308.

Webb, Ann R., et al. « Colour counts: sunlight and skin type as drivers of vitamin D deficiency at UK latitudes ». Nutrients 10.4 (2018): 457.

A.Vogel Vitamine D3 végétalienne DUO

100 comps

$ 11.49

ajouter au panier

Aide au maintien et au soutien des fonctions immunitaires. Aide au développement et au maintien …
Plus d'info

A.Vogel VeganOmega3 : une capsule végétarienne à 100%, sans arrière-goût de poisson

A.Vogel VegOmega-3

60 Caps

$ 29.99

ajouter au panier

Aide à soutenir la santé cardiovasculaire et oculaire ainsi qu'à maintenir une fonction …
Plus d'info