Les allergies dénotent-elles une faiblesse immunitaire?

Allergies | Santé immunitaire


Owen Wiseman
@AVogel_ca


05 avril 2021

Comment décrire la réaction allergique en quelques mots?

Imaginez qu'un envahisseur vient s'installer sur vos terres et que vous n'avez jamais eu affaire à lui dans le passé. De quoi se compose son arsenal? Est-il lourdement armé? Quelles stratégies déploie-t-il? Voilà autant de questions importantes que notre système immunitaire se pose lorsqu'il est en présence d'une substance étrangère. Le corps est susceptible d'entrer en contact avec des milliers de pathogènes et d'allergènes différents. Un système immunitaire en santé apprend à distinguer ceux qu'il n'a pas besoin de combattre de ceux qui pourraient s'avérer dangereux.

Par exemple, il ne réagira pas aux protéines présentes dans les poils et squames d'animaux car celles-ci ne menacent pas la santé du corps. Les personnes allergiques, elles, ont un système immunitaire qui réagit de manière inappropriée à des allergènes bénins comme le pollen ou les particules animales.

Si je souffre d'allergies, suis-je plus vulnérable face à d'autres maladies?

La réponse la plus simple à cette question est « peut-être ». Si vous observez les principes de base d'une bonne santé, c'est-à-dire bien dormir, avoir une alimentation variée, maintenir les niveaux d'activité physique recommandés chaque semaine et avoir un minimum de vie sociale, vous devriez être à l'abri d'autres maladies. Mais si vous souffrez d'allergies chroniques et que celles-ci ne font pas l'objet d'un suivi, cela met beaucoup de pression sur votre système immunitaire déjà déboussolé.

Si je choisis de ne pas traiter mes symptômes d'allergies, mon immunité est-elle compromise?

Cette fois la réponse est « oui », sans équivoque! Les allergies peuvent évoluer en infections des oreilles, des sinus ou des voies respiratoires supérieures. Les allergies chroniques peuvent également rendre les voies respiratoires plus sensibles et plus réactives aux différents pathogènes.

Quelles options s'offrent à moi pour soulager mes allergies?

Le soulagement des allergies peut prendre différentes formes, par exemple atténuer temporairement les symptômes et les prévenir.
C'est possible grâce à des produits comme Soulagement Allergies, qui contient des plantes provenant de diverses familles. L'exposition à ces plantes peut aider à moduler la réponse immunitaire et habituer le corps à ne plus réagir inadéquatement à des allergènes comme le pollen.

Un essai clinique mené aux Pays-Bas a démontré que l'utilisation du produit avait engendré une amélioration de 88,5 % des symptômes d'allergies, en particulier la congestion. On recommande de prendre cette préparation environ un mois avant le début de la saison des allergies pour permettre au système immunitaire de s'ajuster.

Le lavage des mains, encore et toujours de mise!
La pandémie nous a fait voir l'importance de se laver les mains comme un des premiers moyens de défense contre le coronavirus. Rien de nouveau sous le soleil : le lavage des mains a toujours joué un rôle essentiel pour réduire la propagation des allergies et des pathogènes. Certains allergènes peuvent se déposer sur votre peau – les particules animales, par exemple – et lorsque vous portez les mains à votre visage par la suite, le contact déclenche la réaction allergique.

Le symptôme qui m'incommode le plus est la congestion, y a-t-il un moyen facile de l'atténuer?

Avant même d'acheter différents produits ou de vous rendre à la pharmacie, songez à mettre un peu de piquant dans votre menu quotidien. Des aliments comme la choucroute, la moutarde et les piments peuvent avoir un effet décongestionnant de manière naturelle en favorisant l'expulsion des mucosités.

Toujours sur le plan alimentaire, la curcumine est intéressante : des recherches préliminaires indiquent en effet qu'elle pourrait contribuer à combattre les allergies. Lors d'une étude auprès de 241 sujets humains ayant pris de la curcumine à une dose thérapeutique, on a observé une réduction de 70 % des symptômes de congestion nasale, d'éternuements et d'écoulement nasal, amélioration qui s'est maintenue après la fin de l'étude. Des altérations notables des marqueurs inflammatoires dans tout le corps ont aussi été notées, s'ajoutant au rôle de soutien du système immunitaire de la curcumine; celle-ci exerce donc une double fonction. Cette épice pas comme les autres manifeste en outre une capacité intéressante à réduire la quantité de cytokines pro-inflammatoires en circulation dans l'organisme. Finalement, elle améliore aussi la réponse de nos anticorps, ce qui nous permet de combattre plus efficacement les pathogènes étrangers.

Que puis-je faire pour renforcer ma santé immunitaire, de façon générale?

Le soutien de votre système immunitaire fait partie intégrante de votre plan de match pour maîtriser vos allergies.

Songez à vous tourner vers des produits à base de plantes prouvés en clinique comme Echinaforce, qui a fait l'objet aussi bien d'études in vitro que d'essais contrôlés randomisés à double insu, avec placebo. Lors d'essais comparatifs directs avec des produits pharmaceutiques couramment prescrits, comme le Tamiflu (oseltamivir) et un mélange de chlorhexidine et de lidocaïne, la Boisson chaude Echinaforce et le Spray Mal de gorge se sont avérés aussi efficaces. Ces produits naturels peuvent contribuer à maintenir votre système immunitaire au sommet de sa forme.

Autre mesure d'une importance capitale : bougez! En effet, tout exercice d'intensité modérée peut stimuler l'activité des cellules tueuses naturelles ainsi que l'efficacité des globules blancs. On sait que les gens ont tendance à éviter l'exercice en plein air pendant la saison des allergies. Or, une bonne pluie fait habituellement chuter la concentration d'allergènes en les rabattant au sol; une fois les dernières gouttes tombées, ce pourrait être le moment idéal pour vous d'aller faire un tour dehors. La pratique de l'exercice dans un cadre naturel peut aussi apporter des bénéfices supplémentaires : la proximité de l'eau et des arbres aiderait à réduire l'inflammation dans le corps, à régulariser l'humeur et à rehausser la réponse immunitaire.

Si vous avez apprécié cet article et souhaitez approfondir la question des allergies, voici des suggestions de lecture pour vous : Dermatite de contact allergique : sauvez votre peau! ou Herbe à poux, herbe à puce... quelle différence?

Références:
https://bjsm.bmj.com/content/bjsports/38/3/248.full.pdf
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3064252/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmedhealth/PMH0072482/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8513841
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14501145
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19839974
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20823796
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22606064
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23224633
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24267417
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24280482
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24314385
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27185422
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28610718
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17211725