A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Pourquoi chaleur rime-t-elle avec torpeur?

par Sonia Chartier, le 20 juillet 2017, Stress et sommeil, Vivre en santé
chaleur

Il n’est pas rare qu’on manque d’énergie lorsque le mercure grimpe… au moment même où on aurait juste envie d’aller jouer dehors au soleil!

Nous allons expliquer ici certains des facteurs à l’origine d’une telle fatigue et surtout, comment l’éviter.

Température et niveaux d’énergie

Lorsque le beau temps se pointe le bout du nez et qu’il commence à faire plus chaud, on s’attendrait à voir notre vitalité suivre la même courbe ascendante. Hélas, pour plusieurs, c’est exactement le contraire qui se produit : les niveaux d’énergie sont tout à coup en chute libre. On tombe dans une certaine léthargie, on se sent apathique, on a envie de dormir… bref, on a moins le goût de bouger.

Il y a rarement matière à s’inquiéter de cette panne d’énergie, à laquelle il est facile de remédier. Mais si vous éprouvez d’autres symptômes comme des étourdissements, des nausées, de la confusion et une coloration foncée de l’urine, il peut s’agir d’un épuisement dû à la chaleur – un problème plus grave qui nécessite une intervention rapide.

Alors, pourquoi donc se sent-on si fatigué après un jour ou deux de canicule? Voici quelques explications.

No 1 – Déshydratation
La principale cause de fatigue par temps chaud est tout simplement la déshydratation. Lorsque les températures montent, on oublie souvent d’augmenter en même temps notre apport en eau – sachant que plusieurs d’entre nous ne boivent déjà pas suffisamment, le manque à gagner est d’autant plus important.

Autre facteur aggravant, on a souvent tendance à profiter du beau temps pour se réunir en famille ou entre amis autour de cocktails, de bon vin et de bières froides. Malheureusement, toutes ces boissons alcoolisées ont pour effet de vous déshydrater plus rapidement que si vous n’aviez rien bu du tout!

L’eau est essentielle à la métabolisation de l’énergie; lorsqu’on n’en absorbe pas assez, notre corps a du mal à exploiter le potentiel nutritif des aliments. L’eau joue également un rôle important pour le transport de l’oxygène et des nutriments partout dans l’organisme; privés de ces ressources, les muscles et le cerveau fonctionnent au ralenti, d’où la sensation de somnolence et d’inertie.

La transpiration entraîne par ailleurs une perte d’électrolytes, des éléments vitaux qui sont nécessaires à de nombreuses fonctions, notamment musculaire et cérébrale. Il est donc plus qu’important de voir aussi au remplacement de ces précieux électrolytes!

La déshydratation sévère ainsi que la perte d’électrolytes sont des facteurs majeurs de l’épuisement par la chaleur – pour les prévenir, assurez-vous d’accroître votre apport en eau.

No 2 – Manque de sommeil
Il est paradoxal de constater à quel point les gens semblent oublier que la fatigue est la conséquence directe d’un manque de sommeil. Lorsqu’il fait chaud même la nuit, il devient difficile de bien dormir dans une chambre étouffante, sans aucune circulation d’air. Vous connaissez sans doute le topo : on commence à transpirer, on change constamment de position et on se réveille plusieurs fois durant la nuit.

Pour favoriser un meilleur confort, utilisez une couette plus légère, ou même une simple housse sans couette à l’intérieur. Si vos draps sont faits de matières synthétiques, changez-les pour des draps de coton.

Si vous avez besoin d’un petit coup de pouce supplémentaire, essayez Sommeil Profond, un remède naturel à base de valériane et de houblon. Cela devrait vous aider à rétablir votre cycle naturel de sommeil.

No 3 – Stress
Le stress est un élément qu’on a tendance à ignorer. Or, la période estivale peut apporter son lot de nouveaux stress : les enfants passent toute la journée à la maison plutôt qu’à l’école et ont besoin d’attention et de divertissements; les vacances peuvent être source de soucis financiers, sans oublier le travail d’organisation qu’elles exigent afin que tout le monde soit prêt à partir à temps; par ailleurs, le fait que l’été modifie le train-train quotidien peut suffire à déstabiliser et à stresser certaines personnes.

Le stress a pour effet de ralentir le système digestif et de nuire à l’absorption des éléments nutritifs. Il devient alors plus difficile de métaboliser l’énergie, et l’organisme risque de développer des carences en vitamines et minéraux nécessaires à son bon fonctionnement et au maintien de ses niveaux d’énergie. Le stress monopolise l’esprit et draine de l’énergie car, rappelons-le, il prépare l’organisme à la fameuse « réaction de lutte ou de fuite », ce qui peut l’exténuer rapidement.

La prise d’un remède antistress à base de plantes comme Avenaforce durant l’été pourra aider à apaiser les symptômes de stress et vous permettre de profiter de la belle saison l’esprit tranquille.

Y a-t-il d’autres moyens de combattre la fatigue?

Vous pouvez faire bien des choses pour avoir plus d’énergie, quelle que soit la cause de votre fatigue (mais intervenir en même temps à la racine du problème ne pourra que renforcer ces effets bénéfiques).

Assurez-vous de consommer plein d’aliments qui fournissent de l’énergie, par exemple des glucides complexes (riz brun, patates douces, quinoa et légumineuses), des graines de chia, des légumes-feuilles verts (comme le chou vert et les épinards) et des noix.

Pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas essayer ces délicieuses boules d’énergie choco-dattes végétaliennes ou une collation énergétique?

Read more:
allergies et intolérances
Allergies et intolérances – Sachez à quoi vous avez affaire!

Il est très facile de confondre allergies et intolérances. Ce sont là deux phénomènes faisant en sorte que la pauvre...

Close