A.Vogel Blog

Language/Langue

0

accueil / ménopause / FAQ /Je viens de recevoir un diagnostic d’atrophie vulvo-vaginale.  Je me demande si un produit plus naturel pourrait m’aider.


Je viens de recevoir un diagnostic d’atrophie vulvo-vaginale. Je me demande si un produit plus naturel pourrait m’aider.

L'atrophie vulvo-vaginale, communément appelée sécheresse vaginale par les femmes en ménopause, est un problème de la muqueuse vaginale, qui survient lorsque les taux d'estrogènes chutent trop et trop rapidement. Pour pallier au problème, il faut d'aider le corps à rétablir un taux d'hormones approprié pour la ménopause.

Lorsque les ovaires cessent leur production hormonale, les surrénales prennent normalement la relève pour produire de faibles taux d'estrogènes et de progestérone afin prévenir le vieillissement prématuré. Cependant, il arrive souvent que rendu à la ménopause, les surrénales soient épuisées et incapables de produire suffisamment d'hormones pour prévenir les symptômes désagréables.

Les facteurs qui affectent le bon fonctionnement des surrénales sont le stress, la consommation excessive de stimulants (caféine, alcool, sucre, nicotine, etc.) et certains médicaments (ex. cortisone). Vous pouvez agir localement et insérer dans le vagin un gélule de 400 UI de vitamine E naturelle (voir dans les ingrédients d-alpha tocopherol), le soir avant le coucher. Ceci permet d'hydrater les muqueuses et aide à rétablir localement les taux d'estrogènes, ce qui aide particulièrement dans les cas d’atrophie vulvo-vaginale.

En cas de sécheresse localisée à l’extérieur, sur la vulve, le même traitement peut être utilisé : au lieu de laisser fondre la gélule de vitamine E dans le vagin, on applique un peu de vitamine E liquide sur la vulve et les lèvres une fois par jour, au moment de son choix.


0 produit(s) dans le panier