A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Pas si simple de faire des bébés – l’infertilité au masculin

par Sonia Chartier, le 22 August 2016, Santé des hommes
infertilité

On l’entend souvent, l’homme a beau jeu quand il est question de faire des bébés.

Rien de compliqué; une petite partie de jambes en l’air et le tour est joué.

Malheureusement, pour certains hommes ce n’est pas si simple…

Si vous avez une relation non protégée et que votre partenaire ne tombe pas enceinte du premier coup, ne vous inquiétez pas. 80% des jeunes couples en santé obtiennent une grossesse en 6 mois. Le temps varie selon les couples, l’âge et certains facteurs de santé dont la cigarette.

L’infertilité se définie par l’incapacité pour un couple d’obtenir une grossesse après 1 an de relations sexuelles régulières, sans contraception.  Environ 15% des couples sont incapables de concevoir durant cette période et dans 1/3 des cas, la cause est liée à des facteurs masculins.  Dans 1/3 des cas, les causes sont liées à des facteurs féminins et le dernier 1/3 serait relié à des causes mixtes.  Les causes, ne sont pas toujours expliquées par la médecine. Par contre, certains facteurs de risques sont clairs et les habitudes de vie et de consommation ont un impact prouvé qui peut être déterminant.

Bien que moins évidents et moins radicaux que la ménopause chez la femme, les baisses de fertilité et de fonctions sexuelles affectent aussi les hommes avec l’âge.

Afin de se reproduire :

  • Il faut produire des spermatozoïdes en santé – pour cela, il faut qu’au moins un testicule fonctionne normalement et que le corps produise de la testostérone (et d’autres hormones)
  • Ensuite, les spermatozoïdes doivent être transportés, mélangés au sperme et éjaculés par le pénis
  • Il faut qu’il y ait un nombre suffisant de spermatozoïdes, soit plus de 39 millions par éjaculat (comptez-les si vous voulez, mais on recommande plutôt un test de numération)
  • Une bonne motilité des spermatozoïdes permet à l’heureux élu de pénétrer l’œuf.

Toutes sortes de problèmes peuvent affecter le processus de reproduction à différentes étapes.

Avant de penser au sperme et à son transport, il faut d’abord avoir la capacité d’obtenir et de maintenir une érection adéquate.  Le grossissement de la prostate et certains médicaments pour traiter cette condition, peuvent affecter la fonction érectile.

Certaines conditions à l’origine de l’infertilité masculine, requièrent une intervention médicale.  La plus courante, la varicocèle, est une dilatation variqueuse (une varice) des veines du cordon spermatique. Elle affecte la circulation sanguine, résultant en une baisse de production des spermatozoïdes.  En fait, un éventail varié de problèmes peut affecter la fertilité chez l’homme, partant de l’éjaculation rétrograde – quand le sperme est éjaculé dans la vessie plutôt que par le pénis, à l’infection, en passant par les tumeurs, débalancements hormonaux et maladie cœliaque. Toutes ces conditions nécessitent un traitement médical.

Par ailleurs, d’importants facteurs environnementaux dont certains sont des perturbateurs hormonaux causent des baisses de fertilité. Les perturbateurs hormonaux se retrouvent dans notre environnement immédiat sous forme de pesticides, agents plastifiants et produits ignifuges (utilisés pour les meubles, tapis, voitures neuves, etc.). L’exposition aux pesticides, radiations, métaux lourds et autres substances chimiques industrielles diminue la quantité et la qualité du sperme.

La chaleur affecte aussi la production de sperme, mais juste temporairement.  Donc si vous êtes en « mode procréation », évitez les saunas et bains tourbillons! On leur préfère la douche froide qui a un impact positif sur la circulation sanguine et la fonction érectile. Moins romantique, direz-vous…

Le stress émotionnel, surtout sur une longue période, peut avoir un impact sur la production de sperme.  Et la difficulté à obtenir une grossesse peut devenir en soi, un stress important…

Si certains facteurs de risques sont hors de votre contrôle, il faut savoir que vous pouvez tout de même en influencer plusieurs en adoptant de saines habitudes de vie. On recommande d’éviter :

  • De fumer ou être exposé à la fumée secondaire
  • L’alcool – il diminue le nombre de spermatozoïdes, affecte la fonction érectile et la testostérone.
  • Les drogues : les stéroïdes anabolisants, la cocaïne et la marijuana affectent la production de sperme
  • L’embonpoint et surtout l’obésité qui affecte la production de sperme et entraine des changements hormonaux
  • La surchauffe des testicules – sauna, spa et l’ordinateur portable posé tout juste au dessus des parties…

Afin de mettre les chances de votre côté, assurez vous d’inclure dans votre alimentation les nutriments suivants, qui sont particulièrement salutaires à la fertilité masculine : le zinc, l’oméga-3, la L-arginine et les vitamine B, E et C.

Surtout, ne stressez pas!  Rien de pire pour le couple que de se sentir « obligé » d’avoir des relations…on préfère y prendre plaisir.

Référence :
http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/male-infertility/basics/definition/con-20033113

Read more:
nettoyage interne
Nettoyage interne: Votre intérieur est-il vraiment propre?

Nous dépensons des fortunes et déployons des trésors d’énergie pour que nos maisons, nos vêtements et nos rejetons soient toujours...

Close