A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

5 trucs pour en finir avec les pieds froids

par Sonia Chartier, le 19 décembre 2016, Circulation@fr
pieds froids

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., BN

Bien des gens se plaignent d’avoir les pieds froids.

Bien que cela soit plutôt désagréable, il s’agit en général d’un état qu’on peut qualifier de normal, associé au temps froid mais aussi à l’anxiété.

On l’attribue souvent à une « mauvaise circulation » et ce n’est pas entièrement faux…

Lorsqu’ils sont exposés au froid, les vaisseaux sanguins des pieds et des autres extrémités se contractent pour conserver la chaleur ou pour retourner le sang vers les organes vitaux (c’est un mécanisme de survie!). En de rares occasions, toutefois, la même réaction peut être déclenchée par un problème de santé sérieux. Nous aborderons ici quelques-unes de ces conditions de même que les solutions naturelles aux problèmes de pieds froids – car il y en a.

Pourquoi avons-nous les pieds froids? 

Lorsqu’il fait froid, il est physiologiquement vital pour l’organisme de préserver sa chaleur interne. Pour ce faire, les vaisseaux sanguins des extrémités (pieds, mains, nez, oreilles, etc.) se contractent afin de limiter l’apport sanguin dans ces régions. Songez à ce qui se produit lorsqu’on a chaud : nos oreilles et notre nez rougissent parce que le corps cherche à diminuer sa température; le contraire est aussi vrai lorsque vient le moment de préserver la chaleur interne.

Certains problèmes de santé provoquant des dommages aux extrémités (comme la neuropathie périphérique chez les diabétiques) peuvent cependant entraîner la même sensation de froid et de picotements dans les pieds. Une carence vitaminique, comme celle observée chez les personnes souffrant d’alcoolisme chronique, a parfois un effet similaire. Une mauvaise circulation due à une maladie artérielle périphérique peut aussi limiter l’apport sanguin aux pieds. Tous ces problèmes sont relativement rares, mais si vous avez des inquiétudes, il est important de consulter un professionnel de la santé qualifié pour en avoir le cœur net.

Quelles sont les causes?

Comme nous venons de le mentionner, un problème de pieds froids peut résulter d’une maladie artérielle ou vasculaire périphérique. Si des dépôts de gras s’accumulent dans les artères, l’espace libre à l’intérieur s’amenuise et le sang circule moins bien. Dans le cas de neuropathie diabétique, l’excédent de sucre dans le sang endommage les cellules nerveuses qui contrôlent non seulement les sensations de froid et de chaleur, mais également le débit sanguin.

Signes et symptômes de pieds froids attribuables à une mauvaise circulation :

  • Coloration pâle ou bleutée de la peau (cyanose)
  • Engourdissement dans les jambes (paresthésie)
  • Douleur dans les jambes, les mollets et les pieds en marchant
  • Douleur qui augmente à l’effort musculaire et diminue au repos

Signes et symptômes de pieds froids associés au système nerveux :

  • Sensibilité au toucher
  • Faiblesse ou perte de force
  • Faiblesse musculaire
  • Engourdissements ou picotements dans les bras ou les jambes
  • Paralysie d’une partie du corps

Ce qu’on peut faire

Bien que ce soit rare, la sensation de pieds froids peut être causée par des maladies graves – l’absence d’intervention médicale pourrait avoir des répercussions néfastes et même entraîner des dommages permanents. Une fois que la cause du problème aura été diagnostiquée, les mesures suivantes pourront éventuellement vous aider :

  1. Hydrothérapie (en particulier l’alternance de bains de pieds chauds et froids) – Préparez deux bassines, l’une remplie de l’eau la plus chaude que vous puissiez tolérer sans vous brûler, et l’autre remplie d’eau très froide (également la plus froide possible); vous pouvez y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle. Plongez vos deux pieds dans la bassine d’eau chaude jusqu’à trois minutes, puis trempez-les lentement dans la bassine d’eau froide pendant une minute; répétez de trois à cinq fois, en finissant toujours par l’eau froide. Vos pieds seront vivifiés et vous devriez remarquer une sensation de chaleur.
  2. Acupuncture (par un acupuncteur détenant un permis d’exercice ou par un docteur en naturopathie agréé) – L’acupuncture est une thérapie vieille de quelques milliers d’années, de plus en plus étayée par les données scientifiques pour son efficacité dans le soulagement de la douleur, la détente musculaire et articulaire ainsi que la stimulation de la circulation sanguine.
  3. Exercice – Inutile de dire qu’une période de 30 à 40 minutes d’exercice d’intensité légère à modérée ne peut que favoriser une meilleure circulation sanguine.
  4. Vitamines – Une carence en méthylcobalamine (B12) et d’autres vitamines du complexe B est associée aux sensations d’engourdissement, de picotement et même de froid dans les membres. Consultez un docteur en naturopathie agréé, qui pourra vous recommander des suppléments, s’il y a lieu, à partir d’une analyse sanguine.
  5. Phytothérapie – Certaines plantes possèdent des propriétés stimulantes pour le débit sanguin (notamment le ginkgo), tandis que d’autres procurent un effet de chaleur (comme le gingembre). Adressez-vous à un herboriste qualifié ou à un docteur en naturopathie agréé pour en savoir plus.
Read more:
plats végétariens
Un barbecue zéro viande?

Où est le bœuf? Vous n'avez pas à manger de la viande pour profiter de la saison du BBQ -...

Close