A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Ayez une bonne posture à table…et digérez mieux!

par Dominique Vanier, B.Sc.H., M.Env.Sc., le 28 juin 2017, Digestion@fr
bonne posture

Pour soulager les troubles digestifs, les remèdes et approches possibles sont légion : éviter les principaux allergènes alimentaires, boire des tisanes à base de menthe poivrée, et j’en passe. Les personnes atteintes de tels malaises ont souvent tout essayé… ou presque.

On n’y pense pas souvent, mais une mauvaise posture peut aussi être en cause dans les problèmes digestifs. Se tenir affalé, le dos courbé, peut évidemment entraîner des douleurs cervicales et des céphalées de tension, mais peut aussi nuire au péristaltisme, c’est-à-dire le mouvement qui assure le transport des aliments dans le tube digestif.

Bonne posture et mauvaise posture

Ce phénomène se vérifie particulièrement chez les personnes qui ne se tiennent pas droites et qui ont la tête penchée vers l’avant en mangeant. Selon une étude publiée dans la revue Nutrients, le corps bien droit est la posture qui favorise le plus le rythme de vidange gastrique et l’augmentation postprandiale (après les repas) des concentrations sanguines d’acides aminés. Autrement dit, pour optimiser la digestion d’un repas protéiné, on doit être assis, les épaules dirigées vers le bas et l’arrière, et le cou en position neutre.

Les symptômes digestifs associés à une mauvaise posture sont entre autres les gaz, le ballonnement et même une légère douleur abdominale. De fait, une étude portant sur l’impact d’une mauvaise posture sur le transit intestinal des gaz a observé qu’une posture droite aidait à l’évacuation des gaz chez les personnes ayant des problèmes de rétention gazeuse – notamment celles qui souffrent du syndrome du côlon irritable.

Bien sûr, il est possible de s’alimenter dans presque toutes les positions – on peut grignoter allongé sur le divan, engloutir une salade d’une main et pianoter de l’autre sur le clavier au bureau, ou déjeuner debout en attendant que le café soit prêt. Mais si on veut soutenir le travail des sucs gastriques et favoriser la circulation sanguine de notre système digestif, on a tout intérêt à s’asseoir bien droit à table, autant que possible dans un endroit calme.

Si vous éprouvez à l’occasion des symptômes digestifs déplaisants, il existe divers moyens pour vous aider à dissiper cet inconfort :

  • Essayez les tisanes à base de plantes médicinales. Efficaces et peu coûteuses, les infusions de menthe poivrée et de camomille sont utilisées depuis des siècles pour améliorer la digestion. Ces deux plantes possèdent des vertus antispasmodiques, carminatives et relaxantes qui aident à bien digérer.
  • Donnez un coup de pouce à votre acide gastrique. Le manque d’enzymes digestives est un problème courant, surtout avec l’âge. Par chance, un petit nombre d’aliments encouragent la libération, par les organes digestifs, de ces précieuses enzymes qui permettent de décomposer la nourriture. Le vinaigre de cidre de pommes non pasteurisé est un de ceux-là : une petite quantité prise avant le repas constitue un moyen naturel de stimuler la production de sucs pancréatiques.
  • Faites plaisir à votre foie et à votre vésicule biliaire. Ces deux organes sont responsables de la fabrication et du stockage de la bile, la substance qui permet à l’organisme de digérer les graisses. Les plantes présentes dans Boldocynara – le chardon-marie, la dent-de-lion, le boldo et l’artichaut – stimulent le foie et la vésicule biliaire pour aider à la digestion et peuvent apporter un soulagement des malaises gastro-intestinaux.
  • Buvez de l’eau tiède citronnée au lever. En plus d’avoir un bon goût rafraîchissant comparativement à l’eau plate, un verre d’eau tiède citronnée stimulera la libération d’enzymes qui permettront à votre foie de fractionner les protéines et d’éliminer les toxines.
  • Pimentez votre vie avec un peu de gingembre. Le gingembre est un anti-inflammatoire naturel capable d’accélérer la vidange gastrique chez les personnes qui digèrent mal. On peut le consommer sous diverses formes – dans des plats cuisinés, des tisanes réconfortantes ou de rafraîchissantes boissons gazeuses.

Si vous souffrez de troubles digestifs chroniques, il est important d’en parler avec un professionnel de la santé qui pourra élaborer pour vous un plan thérapeutique et s’assurer que vos symptômes ne cachent pas un problème plus grave.

Références :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1773697/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27089362

Read more:
abeilles
Aidez-nous à sauver les abeilles!

En cette Journée mondiale de l’environnement, aidez-nous à sauver les abeilles! A.Vogel est née de l’œuvre et des philosophies d’Alfred...

Close