Grossissement de la prostate : quels sont les bons aliments à mettre dans votre assiette?

Manger santé | Santé des hommes | Vieillir en santé

asktheexpert
Sonia Chartier
@AVogel_ca


30 avril 2018

Le grossissement de la prostate, ou l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP), est un problème fréquent chez les hommes, en particulier à mesure qu’ils prennent de l’âge.

Réduction des symptômes

Les symptômes des voies urinaires inférieures, collectivement désignées LUTS dans le jargon médical, comprennent les symptômes de l’HBP, une hyperplasie bénigne (non cancéreuse) de la prostate, en particulier : difficulté à uriner, sensation d’inconfort dans la vessie, difficultés au niveau de la fonction sexuelle, etc. Vous serez toutefois heureux d’apprendre qu’en faisant quelques ajustements à votre alimentation quotidienne, vous pourrez améliorer quelque peu les choses.

Une étude publiée dans le Journal of Nutrition a révélé qu’un régime à haute teneur en caroténoïdes et en vitamine C était associé à un risque réduit de LUTS. Chose intéressante, les compléments alimentaires n’avaient pas cet effet protecteur, alors il ne sert à rien de prendre des pilules de vitamines pour résoudre des problèmes de prostate. En d’autres termes, c’est à vous de composer votre propre menu.

Qu’est-ce que les caroténoïdes?

Les caroténoïdes correspondent aux pigments que l’on trouve dans les légumes comme les carottes, les patates douces, les citrouilles, les courges musquées, et les fruits comme les mangues, les abricots, les pêches, les poires, l’ananas, les nectarines et la papaye. Vous les connaissez peut-être sous les noms de béta-carotène, lycopène, lutéine et zéaxanthine. Notre organisme les utilise comme antioxydants et ils sont utiles pour protéger les yeux ainsi que la prostate.

Faites le plein de légumineuses

Les résultats de onze années d’étude menées en Italie ont montré que les hommes dont l’alimentation était surtout composée de céréales transformées et de certains types de viande, et qui consommaient peu de légumes frais et de légumineuses — par exemple les haricots, le soya, les lentilles et les cacahuètes — manifestaient plus de symptômes de l’HBP. L’étude portait sur près de 3 000 hommes et analysait leur régime alimentaire de façon détaillée. Les agrumes se sont révélés également utiles pour atténuer la sévérité des symptômes.

Les agrumes

Il en existe une multitude : oranges, pamplemousses, mandarines, clémentines, satsumas, tangelos, uglis, kumquats, limes, citrons... vous avez l’embarras du choix!

Un régime alimentaire riche en légumes et faible en gras saturés semble un bon moyen de minimiser les problèmes associés aux symptômes de l’HBP. Les gras saturés à éviter sont ceux qui proviennent des viandes grasses et des produits transformés à base de viande, alors fuyez le salami, les saucisses et le bacon, et consommez l’agneau et le bœuf avec modération. Les bons gras se trouvent dans des aliments comme :

  • les noix non salées et non grillées
  • les graines de tournesol et de citrouille
  • les avocats
  • l’huile de lin
  • les poissons gras du type saumon, maquereau, hareng, truite, sardines et thon

Les noix à la rescousse

Pendant la puberté, la glande prostatique a environ la grosseur d’une amande, puis elle atteint la grosseur d’une noix à l’âge adulte. Plus tard dans la vie, l’inflammation causée par une mauvaise alimentation s’ajoute aux autres processus inflammatoires pour augmenter le volume de la prostate. Le fait de remplacer les gras moins bons pour la santé (qui favorisent l’inflammation) présents dans la viande rouge et les produits transformés à base de viande par des bons gras comme ceux que l’on trouve dans les noix contribue à réduire l’inflammation de la prostate.

Les légumes verts sans compromis

Même si vous les avez jugés sans intérêt jusqu’ici, les légumes verts constituent un groupe d’aliments plus que judicieux à adopter à ce point-ci. Selon l’étude, quatre portions ou plus de légumes par jour peuvent considérablement réduire vos symptômes. Deux légumes dans un potage à midi et deux autres avec le repas du soir et le tour est joué!

Les légumes verts rassasient, sont faciles à cuisiner et, à condition de ne pas les couvrir de beurre ou noyer dans la friture, ils ne font pas grossir. C’est important, car plus vous êtes gros, plus vos symptômes d’HBP augmentent. Mettez un choix de légumes aux couleurs variées dans votre assiette chaque jour et récoltez les bienfaits pour votre tour de taille et vos voies urinaires.

CONSEIL : Ne cuisez pas trop vos légumes, de nombreuses vitamines et nutriments, en particulier la vitamine C, étant dégradés par la chaleur. Et assurez-vous qu’ils soient frais : les fruits et les légumes qui traînent deviennent mous et moisissent, et perdent de ce fait leurs nutriments.

Réduisez votre consommation d’alcool

Finalement, juste pour vous remonter le moral pendant que vous vous préparez à suivre votre nouveau et délicieux régime alimentaire à base de végétaux et de noix, gardez à l’esprit qu’une consommation modérée d’alcool — pas plus de deux verres par jour — est associée à un plus faible risque d’HBP. Bon appétit!

Références:
Maserejian NM et al. Journal of Nutrition 2011; 141: 267-73
Bravi BF et al. Urology 2006; 67: 73-79

A.Vogel Prostate 1 - capsules de palmier nain pour le grossissement de la prostate

Sabalasan® Prostate 1

30 caps

$ 32.99

Envie d’uriner souvent? Sabalasan Prostate 1 prévient et soulage les symptômes de …
Plus d'info

Herbamare Original 2,5g - Offre exclusive au avogel.ca! Herbamare sample