La chirurgie, est-ce la meilleure solution pour les varices?

Circulation | Jambes en santé - varices


Owen Wiseman
@AVogel_ca


25 juin 2019

En quoi consiste la chirurgie pour les varices ?

Cette chirurgie mineure, qu'on appelle communément stripping (ou éveinage), consiste à retirer une veine endommagée afin d'éviter d'éventuelles complications. Le chirurgien pratique une incision en dessous et au-dessus de la partie à enlever, puis il insère un instrument dans la veine jusqu'à l'incision supérieure. Ensuite, il ligature le vaisseau en haut de la partie endommagée, puis retourne celle-ci sur elle-même et la tire vers l'extérieur en la faisant passer par l'incision inférieure.

Quels sont les symptômes associés aux varices?

Comme nous l'avons déjà dit, le changement de coloration et le renflement des veines sont des signes qui sautent aux yeux. Les varices peuvent également provoquer des démangeaisons et une sensation de brûlure, en particulier si vous êtes debout toute la journée, car cette position favorise l'accumulation d'un important volume de sang dans les membres inférieurs.

Des modifications cutanées peuvent aussi être observées, par exemple la sécheresse et la desquamation – ce symptôme ressemble un peu à de l'eczéma et porte le nom de dermatite de stase veineuse. Ce terme signifie que la peau devient irritée et enflammée en raison d'une circulation insuffisante. Elle peut se mettre à changer de couleur, alternant entre le rouge et le bleu. Si vous commencez à remarquer des plaques noires ou la formation de plaies ouvertes, vous devez impérativement consulter un médecin le plus rapidement possible. Le noircissement des tissus est habituellement indicateur de la présence de cellules mortes (nécrose), tandis que les plaies ouvertes (ulcérations) sont le signe de la désintégration des tissus.

Quelles sont les complications possibles si la veine reste en place?

Comme les varices sont surélevées, elles sont plus sujettes aux lésions et aux saignements qui peuvent s'ensuivre en cas de chute ou de dommages cutanés. Des caillots peuvent alors se former dans la veine, ce qui risque d'entraîner de la douleur et une enflure importantes; c'est ce qu'on appelle thrombose veineuse profonde. Cette affection accroît le risque d'embolie pulmonaire, c'est-à-dire le blocage d'un vaisseau sanguin par un caillot ayant cheminé par exemple le long de la jambe jusque dans un poumon. Une embolie pulmonaire est un problème très grave, voire mortel.

Lorsque les veines sont privées d'un apport sanguin adéquat de façon prolongée, la peau peut durcir et épaissir (lipodermatosclérose). Une insuffisance veineuse chronique peut aussi provoquer une réaction semblable à de l'eczéma, la peau devenant alors rouge et floconneuse. Une autre complication digne de mention est le développement d'ulcères, qui sont des plaies ouvertes incroyablement lentes à guérir à cause de la mauvaise circulation sanguine dans les tissus voisins.

Quels sont les risques possibles de la ligature d'une veine?

Comme dans bien d'autres types d'interventions chirurgicales, la formation de cicatrices est un risque, de même que la réapparition des varices. Les chirurgiens prennent évidemment garde à ne pas endommager les structures veineuses profondes; si ces dernières subissent accidentellement des lésions, la circulation sanguine s'en trouvera affectée; un engourdissement local est également possible si les nerfs voisins sont touchés.

Pour qui la chirurgie des varices est-elle contre-indiquée?

Il est toujours important de consulter un spécialiste du système vasculaire pour savoir si la chirurgie constitue la seule option thérapeutique. Les personnes souffrant d'insuffisance veineuse chronique, comme nous l'avons dit précédemment, se voient rarement proposer la chirurgie pour traiter les varices. Les femmes enceintes non plus, car souvent les varices disparaissent d'elles-mêmes dans les semaines qui suivent l'accouchement. Finalement, la chirurgie n'est pas recommandée en cas de thrombose veineuse profonde.

Par ailleurs, les petites varicosités peuvent être traitées par une intervention mineure appelée sclérothérapie. Un irritant chimique est injecté dans la veine, qui se rétracte et devient obstruée. Vous vous demandez sans doute ce qu'il advient du sang qui avait l'habitude de transiter par cette veine... soyez sans crainte, les autres veines à proximité prendront la relève.

Le port de bas de contention peut-il aider?

Les bas de contention ne sont pas une solution miracle et ne répareront pas les dommages subis, mais ils se sont avérés efficaces pour réduire les symptômes et ralentir la progression du problème. Ces bas assurent une pression constante sur les tissus des jambes; une réduction de la douleur associée a été observée avec une compression de 18 à 21 mmHg exercée pendant une semaine. Il est important de discuter du degré de compression qui vous convient avec un professionnel de la santé.

D'autres options peuvent-elles être envisagées?

Pour obtenir un soulagement, vous pouvez également vous tourner la plante médicinale Aesculus hippocastanum, communément appelée marronnier d'Inde. Cette formidable plante est utilisée depuis longtemps pour tonifier les vaisseaux sanguins partout dans l'organisme et pour empêcher l'accumulation de liquide provoquant la formation de varices. La plante contient des flavonoïdes ainsi que de l'esculine, de la famille des coumarines, qui jouent un rôle actif pour contrer la fragilité des capillaires.

Un produit comme Venaforce se présente sous forme de comprimés, de teinture et de gel. Le gel peut être appliqué en massant les jambes dans un mouvement ascendant, selon la trajectoire naturelle du sang. Toutefois, avant d'ajouter un nouveau produit à votre routine de soins, demandez toujours conseil à votre médecin traitant pour éviter toute interaction médicamenteuse.

Enfin, le simple fait de s'allonger 15 minutes sur le dos, les jambes surélevées contre le mur, peut atténuer les effets de la gravité sur les membres inférieurs en permettant au sang de circuler sans résistance. Cette position réduit la pression sur les varices et peut soulager temporairement les symptômes, en particulier lorsque les tissus sont enflés.

Références:
https://www.bmj.com/content/362/bmj.k3115
https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-report/final-assessment-report-aesculus-hippocastanum-l-cortex_en.pdf
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK279246/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4144244/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4144250/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4301287/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18692348
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24323411
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29129457
https://www.nhs.uk/conditions/varicose-veins/complications/

 

A.Vogel Venaforce® Extra - comprimés de marron d'Inde pour le traitement des varices

A.Vogel Venaforce® Extra

30 comps

$ 29.99

ajouter au panier

Hémorroïdes, varices et jambes fatiguées? Venaforce Forte est l’alternative naturelle idéale …
Plus d'info

Herbamare Original 1 g - Offre exclusive au avogel.ca!