Le quatrième trimestre : de nouveaux changements à apprivoiser

Qu’est-ce que le quatrième trimestre?

Santé des femmes

Audrey Sckoropad
Audrey Sckoropad
@AVogel_ca


12 avril 2023

Le nombre de millénariaux qui ont des enfants est actuellement en croissance, ce qui met plus que jamais à l’avant-plan les besoins postnataux au cours du quatrième trimestre.

Il s’agit d’une période importante pour les mamans et les bébés, car elle leur permet de tisser des liens et de s'adapter à leur nouvelle vie ensemble. Pour faciliter cette transition, il est essentiel d'obtenir le soutien nécessaire. 

Qu’est-ce que le quatrième trimestre?

Le quatrième trimestre est une période de transition importante pour la mère et le bébé après l'accouchement. Les 12 semaines qui suivent immédiatement l'accouchement sont le théâtre de grands changements physiques et émotionnels. Pendant cette période, les mères et leurs nouveau-nés s'adaptent à leur nouvelle réalité et se préparent pour la suite des choses. Dans certaines cultures, on définit une période postnatale de 40 jours au cours de laquelle les amis et les membres de la famille s’organisent pour apporter du soutien et des soins aux nouveaux parents.

Les changements corporels après l’accouchement

Hormones
Après avoir donné naissance, il est normal que vous ne vous sentiez plus tout à fait comme avant : votre vie a changé radicalement et il en est de même pour vos hormones ­– du moins temporairement dans ce dernier cas. Juste avant la naissance du bébé ou peu après, certaines de vos hormones passeront du plus haut niveau qu’elles n’auront jamais atteint au plus bas. Vos taux d'œstrogène et de progestérone dégringoleront immédiatement après l'accouchement, ce qui peut entraîner une dépression post-partum ou le fameux « baby blues » (sautes d'humeur, anxiété, tristesse ou irritabilité qui se manifestent durant la première semaine, plus ou moins, qui suit l'accouchement).

Épuisement
Au cours des premières semaines, il n’est pas rare d’éprouver des tremblements et de l'épuisement (bonjour les réveils nocturnes fréquents), mais ces symptômes peuvent également être liés à un faible taux de fer. En raison de la perte de sang pendant l'accouchement, les nouvelles mères risquent davantage de souffrir d'une carence en fer. Il est alors crucial de consommer des aliments riches en fer, notamment des légumes-feuilles, des haricots, des lentilles, des grains entiers enrichis et des légumineuses.

Seins engorgés
Parmi les premiers changements majeurs après l’accouchement, vous avez probablement remarqué l’évolution de votre poitrine... Pendant un certain temps, vous vous sentirez sans doute à l’étroit dans ces soutiens-gorge que vous aviez achetés pendant la grossesse. Immédiatement après l'accouchement, la prolactine (l'hormone qui favorise la production de lait maternel) commence à augmenter alors que les taux d'œstrogène et de progestérone diminuent.

L’accroissement du flux sanguin et de la production de lait entraîne généralement un gonflement des seins plus important que pendant la grossesse. C'est l'engorgement mammaire dont vos amies qui sont passées par là vous ont peut-être parlé. Lorsque la congestion atteindra son maximum, deux ou trois jours après l'accouchement, vos seins seront plutôt durs et vous risquez de ressentir un inconfort. Si vous allaitez, l'engorgement disparaîtra dès que votre enfant commencera à téter. L'application de compresses (chaudes avant l'allaitement et froides après) pourra aider à vous soulager.

Constipation
À cause de la déshydratation, des effets secondaires des analgésiques, de la césarienne (la chirurgie abdominale met les intestins en mode « ralenti ») et aussi de la crainte liée à l’effort d’évacuer quoi que ce soit à partir de cette zone sensible de votre corps, la constipation post-partum est plutôt normale au cours de la première semaine, et se prolonge parfois un peu plus. Buvez beaucoup d'eau, essayez de boire des jus de fruits ou de pruneaux et bougez autant que vous en êtes capable.

Périnée endolori
La région située entre le vagin et l'anus est appelée périnée. Bien que celui-ci ne fasse pas partie du vagin comme tel, il peut se déchirer lors d'un accouchement par les voies naturelles. Et cela se comprend aisément, car le vagin doit s'étirer considérablement pour permettre d’expulser le bébé. La déchirure du périnée n'est toutefois pas une fatalité.

Quelle que soit la façon dont vous avez accouché, les compresses d'hamamélis sont excellentes pour la cicatrisation et la réadaptation post-partum. Elles sont polyvalentes et deviendront rapidement des éléments essentiels de votre rétablissement. En plus, il est facile de les préparer à l'avance. Il suffit d'étaler de grandes serviettes hygiéniques sur une plaque à pâtisserie, d'ajouter une cuillère à café d'hamamélis au centre, puis ajouter un mélange de 10 gouttes d'huile essentielle de Lavande dans 15 mL d'huile de base. Les compresses doivent ensuite être repliées selon leur forme initiale et placées dans un sac plastique de la taille d'un gallon avant d'être congelées. Retirez-les une par une du congélateur, au besoin, et laissez-les décongeler pendant deux à trois minutes avant de les utiliser. Ces compresses sont fantastiques pour favoriser la guérison après l'accouchement.

Une nouvelle vie
Lorsqu’on devient mère, on a tendance à s’inquiéter pour toutes sortes de raisons. Et s’il arrivait quelque chose au bébé? Et si la quantité de lait maternel fournie n’était pas suffisante? Ces craintes et bien d’autres risquent d’être exacerbées par le surmenage et les réveils nocturnes. La meilleure chose que vous puissiez faire est d’accepter l’aide de votre partenaire, de votre famille et de vos amis – même s'ils ne font pas les choses exactement comme vous. Cela vous permettra de vous détendre et de vous ressourcer pendant que quelqu'un d'autre s'occupe de votre bébé.

Respecter la nouvelle personne que vous êtes, c'est accueillir les transformations physiques qui résultent d'une période merveilleuse de votre vie. Si la naissance d'un bébé est un changement important, c’est aussi l’occasion de mieux comprendre les capacités de notre corps. Néanmoins, en cas de difficultés, il ne faut surtout pas hésiter à consulter des professionnels afin d’obtenir de l’aide.

Sources

https://prettyprovidence.com/diy-padsicles-postpartum/#:~:text=Pour%20about%20a%20teaspoon%20of,or%20three%20minutes%20before%20use.

https://www.todaysparent.com/family/family-life/i-love-my-baby-but-im-scared-about-whats-happening-to-me/

https://bmcpregnancychildbirth.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12884-020-03504-8

 

Le secret d'une vie saine et heureuse selon Alfred Vogel

La nature est notre bien le plus précieux

Voir la vidéo

10% DE RÉDUCTION EN S'INSCRIVANT À NOTRE BULLETIN !

Devenez membre, découvrez nos offres en avant-première, suivez notre actualité et bénéficiez d'une remise de 10% sur votre 1ère commande !