A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Se croiser les jambes… ou pas?

par Dominique Vanier, B.Sc.H., M.Env.Sc., le 28 juin 2017, Circulation@fr, Santé des jambes - varices
croiser les jambes

Que vous soyez assis dehors sur votre terrasse, dans le métro ou dans une salle d’attente… il y a fort à parier que vous ayez le réflexe de vous croiser les jambes. C’est si confortable! Certaines trouvent même cette position (dite « en tailleur ») particulièrement flatteuse.

Se croiser les jambes peut paraître un geste banal, voire relaxant, mais il n’est pas toujours sans conséquence…

Croiser les jambes = complications musculosquelettiques

Une étude parue dans le Journal of Physical Therapy Science a identifié des modifications indésirables de la posture chez les personnes qui passaient plus de trois heures par jour assises, les jambes croisées. Ces mêmes personnes étaient en outre plus susceptibles de souffrir d’une rotation du bassin, d’une inclinaison anormale des épaules et d’un port de tête déplacé vers l’avant.

Impact sur le système cardiovasculaire

Les complications musculosquelettiques ne sont qu’un exemple des effets néfastes des jambes croisées sur la santé. Cette position peut aussi avoir un impact sur le système cardiovasculaire. La pression accrue sur les articulations des hanches, combinée à la compression des veines, risque de provoquer une accumulation de sang dans les membres inférieurs chez les personnes qui s’assoient souvent les jambes croisées et qui sont plus vulnérables. Peut alors s’ensuivre une inflammation des veines dans le bas des jambes ou, plus grave encore, la formation d’un caillot sanguin.

La position jambes croisées peut également affecter la pression sanguine. Une étude publiée dans la revue Blood Pressure Monitor fait état d’une augmentation de la tension artérielle systolique chez tous les sujets, quelle que soit leur tension artérielle au repos, lorsqu’ils avaient les jambes croisées en position assise. C’est en outre chez les personnes ayant déjà un diagnostic d’hypertension ou de diabète que les valeurs de tension étaient les plus élevées. Heureusement, l’étude n’a pas conclu que la position jambes croisées avait des conséquences à long terme sur la tension artérielle.

Bien que s’asseoir les jambes croisées puisse avoir certains effets indésirables sur la santé, contrairement à la croyance populaire, cette position ne semble pas constituer un facteur de risque pour le développement de varices. Cette condition est toutefois intimement liée aux antécédents familiaux : si votre mère ou votre grand-mère en avaient, ce pourrait être éventuellement votre cas.

Éviter de s’asseoir les jambes croisées est déjà un bon moyen d’améliorer la circulation sanguine et la posture, mais d’autres d’habitudes de vie et d’alimentation peuvent aussi aider grandement!

Si vous avez des problèmes de circulation, voici qui pourrait vous aider à rétablir la situation tout naturellement :

  • Faites de l’exercice. Toute forme d’activité qui accélère le rythme cardiaque stimulera du même coup la circulation, en obligeant le sang à circuler plus rapidement dans l’organisme. La course, la marche rapide, la natation, le tennis et l’entraînement en force musculaire sont autant d’activités qui favorisent la circulation sanguine.
  • Adoptez une saine alimentation. Un régime alimentaire riche en fruits, légumes-feuilles verts, protéines maigres et bons gras peut contribuer à une meilleure santé vasculaire et, partant de là, à une meilleure circulation.
  • Massez-vous ou faites-vous masser. L’action du frottement augmente la température de la peau et stimule la circulation sanguine dans la région qui reçoit le massage. Pour prolonger l’état de détente, utilisez des huiles essentielles, par exemple les huiles de menthe poivrée ou de lavande.
  • Prenez des pauses. Si vous devez vous asseoir ou vous tenir debout durant de longues périodes, prenez une courte pause toutes les demi-heures et faites quelques pas. Cela stimulera votre circulation et peut aussi favoriser une meilleure concentration lorsque vous reprendrez vos tâches.
  • Saupoudrez du piment de Cayenne dans vos chaussures. Le piment – ou poivre – de Cayenne est une épice qui réchauffe et qui peut avoir des effets cardiovasculaires lorsqu’elle est utilisée par voie interne ou externe. Pour améliorer la circulation au niveau des pieds, saupoudrez-en dans vos chaussures. Mais prenez garde! Le piment de Cayenne peut brûler la peau, alors il vaut mieux n’en mettre qu’une pincée dans chaque chaussure et porter des chaussettes afin d’éviter le contact cutané direct. Veillez à vous laver soigneusement les mains après manipulation.
  • Traitez-vous de l’intérieur. Le fruit du marronnier d’Inde, de son nom latin Aesculus hippocastanum, a des propriétés astringentes, vasoprotectrices, anti-inflammatoires et antioxydantes. Si vous souffrez d’insuffisance veineuse, causant par exemple des varices ou de la lourdeur et de la fatigue dans les jambes, songez à prendre Venaforce, un produit qui contient un extrait de marron d’Inde frais.
  • Buvez des infusions chaudes. Si vous avez les mains et les pieds froids en raison d’une mauvaise circulation, une bonne boisson chaude vous aidera à vous sentir mieux. Entourez la tasse de vos mains pour les réchauffer; chaque gorgée vous apportera une bienfaisante sensation de chaleur interne.
  • Consultez votre médecin. Pour maximiser votre santé cardiovasculaire, il est important de faire appel à un professionnel de la santé qui déterminera au besoin le traitement approprié.

Références :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4242947/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17496470
http://www.health.harvard.edu/heart-health/deep-vein-blood-clots-know-the-signs

Read more:
huile de palme
Huile de palme vs orangs-outangs : Soyons responsables!

co-écrit par Marie-Claude Coupal, Chef des produits alimentaires chez A.Vogel Saviez-vous qu’à chaque fois que nous nous lavons les mains...

Close