Varices et bas de contention : parlons-en!

Les bas de contention, comment ça fonctionne au fait?

Circulation | Jambes en santé - varices


Owen Wiseman
@AVogel_ca


16 juillet 2018

Examinons de plus près le rôle des veines.

Pour bien comprendre un problème de santé, on doit toujours se pencher d’abord sur la partie de notre anatomie qui est en cause.

Le cœur est en fait constitué de deux systèmes qui fonctionnent en duo pour nous maintenir en vie.  Le cœur contient des cavités reliées à des vaisseaux sanguins menant soit aux poumons, soit aux différents tissus et organes du corps. Le corps d’un adulte contient en moyenne cinq litres de sang environ; ce volume varie selon différents facteurs tels que le sexe et l’action des hormones.

Le sang est envoyé aux poumons pour emmagasiner l’oxygène inhalé lors de la respiration. Une fois oxygéné, le sang retourne au cœur pour être ensuite pompé un peu partout dans l’organisme, via de grandes artères qui se ramifient en vaisseaux de plus en plus petits pour pouvoir atteindre les moindres recoins. On peut comparer ce système à un arbre constitué d’un tronc massif entouré d’une multitude de branches. Les vaisseaux transportant le sang oxygéné traversent un lit capillaire; c’est là que le sang est en quelque sorte « échangé ». Les tissus environnants sont nourris et, à nouveau dépourvu d’oxygène, le sang récupère les déchets avant de retourner au cœur.

Vous imaginez sans peine que le cœur doit travailler fort pour assurer le mouvement du sang dans tous ces vaisseaux, lesquels sont capables de se dilater et de se contracter. C’est cette élasticité des vaisseaux qui permet au sang d’y cheminer; toutefois, aussi puissant soit le cœur, la gravité oppose toujours une certaine résistance.

Qu’est-ce qu’une varice au juste?

Pour acheminer le sang jusqu’au cœur, les veines situées dans les membres inférieurs sont obligées d’aller à l’encontre de la force d’attraction naturelle vers le bas. Par bonheur, l’évolution finit toujours par arranger les choses et a trouvé une solution au problème. Pour faire circuler le sang de bas en haut, les muscles squelettiques voisins des veines se contractent. Ce faisant, ils exercent une pression sur les veines et font remonter le sang. Ce mouvement ne serait cependant pas d’une grande utilité si les veines des membres inférieurs n’étaient pas déjà équipées de valves unidirectionnelles.

Ayant pour unique fonction de faire circuler le sang vers le cœur, ces valves l’empêchent de subir les effets de la gravité et de s’accumuler dans le bas du corps. Alors, selon vous, que se passe-t-il lorsque ces valves fonctionnent mal ou sont endommagées? En plein dans le mille : des varices apparaissent!

Quelles sont les causes des varices?

L’un des principaux facteurs est lié au vieillissement. Avec le temps, les vaisseaux sanguins commencent à perdre de leur élasticité et n’arrivent plus à pomper le sang aussi efficacement. Le sang s’accumule et les vaisseaux se relâchent. Les petites valves s’affaiblissent elles aussi; n’arrivant plus à se refermer complètement, elles permettent au sang de redescendre. La pression augmente sur les valves situées en dessous, qui ont alors de plus en plus de mal à demeurer fonctionnelles.

Lorsqu’une quantité importante de valves sont déficientes, le sang commence à s’accumuler dans les vaisseaux, en les étirant et les tordant de toutes sortes de manières. Le résultat est bien visible et même palpable sous la peau.

Comme n’importe quels muscles, ceux qui entourent les veines peuvent s’épuiser à la suite d’activités exigeantes, par exemple la station debout durant de longues heures. À l’autre bout du spectre, c’est-à-dire l’inactivité prolongée, la situation n’est guère plus reluisante. Dans les deux cas, le sang s’accumule, risquant de provoquer dilatation et enflure des vaisseaux.

Les personnes obèses développent souvent des varices en raison d’une quantité plus importante de tissus adipeux, qui nuisent à l’action des muscles squelettiques (ceux-là mêmes qui exercent les contractions nécessaires au mouvement du sang, comme nous l’avons expliqué plus haut). Par ailleurs, le poids excédentaire accroît la pression sur les membres inférieurs, ce qui réduit d’autant le débit sanguin et favorise l’accumulation des fluides. Ce stress indu sur les muscles peut provoquer de l’inflammation et affecter leur capacité de se contracter, avec le risque de formation d’un caillot sanguin qui à son tour peut bloquer la veine. Un obstacle de plus au retour veineux vers le cœur... En amont du caillot, le vaisseau aura alors tendance à se distendre et à enfler.

Mon travail exige que je reste en position assise durant de longues périodes. Que puis-je faire si je ne peux pas me dégourdir les jambes?

Les bas de contention sont vos meilleurs alliés. Ils exercent une pression sur les jambes, comme le ferait la contraction musculaire, et favorisent la circulation du sang vers le cœur.

Ces bas peuvent être portés tout au long de la journée pour renforcer l’action de vos muscles. La nuit, on peut les enlever car la position horizontale réduit la pression que la gravité impose et par conséquent l’effort de pompage requis par le cœur.

Les bas de contention pourraient également aider les coureurs et les athlètes à atténuer l’inflammation dans les membres inférieurs de même que les douleurs musculaires à retardement.

Leur utilisation devrait toutefois faire l’objet d’une discussion personnelle avec votre médecin, car les études scientifiques ne s’entendent pas quant à leurs réelles vertus dans ce cas précis.

Les bas de contention peuvent aussi s’avérer bénéfiques aux femmes enceintes pour réduire les nausées et vomissements ainsi que pour faciliter le retour veineux vers le cœur (et du même coup vers le petit pensionnaire en résidence). Alors que les bébés à naître peuvent voyager gratuitement pendant neuf mois, confortablement installés dans le ventre de leur mère, les adultes qui prennent place dans un avion doivent en payer le prix... au propre comme au figuré!

Les bas de contention peuvent être d’un précieux secours pour prévenir les caillots sanguins chez les voyageurs à risque qui doivent demeurer assis durant de longues heures de vol. Sans parler de l’espace pour les jambes qui est de plus en plus réduit (non, ce n’est pas une illusion d’optique!) et qui limite encore plus la capacité de mouvement.

Si les bas de contention comportent des avantages dans de nombreuses situations, il vaut toujours mieux demander l’avis d’un professionnel de la santé pour déterminer si c’est la meilleure option pour vous.

Différents niveaux de compression et formats sont proposés; il est important de choisir le modèle et le degré de contention qui vous convient personnellement. Certains bas exerçant une contention légère n’augmenteront la pression sanguine locale que de 8 à 15 mmHg, tandis que ceux assurant une contention très ferme peuvent l’accroître de 30 à 40 mmHg.

Votre médecin traitant pourrait également diagnostiquer une condition pour laquelle le port de bas de contention sera contre-indiqué ou limité à un certain nombre d’heures par jour. Par exemple, les personnes atteintes de neuropathie périphérique (déficit sensitif) des membres inférieurs devraient éviter de porter ce type de bas, qui risquent de comprimer davantage les nerfs et d’accentuer la perte de sensations.

Chez ceux et celles qui souffrent de maladie artérielle périphérique, l’oxygénation des tissus est réduite; la compression des vaisseaux sanguins pourrait compromettre l’irrigation des régions qui ont cruellement besoin d’être alimentées.

Les bas de contention sont une formidable option, mais ce n’est PAS LA SEULE.

Jumelée au port de bas de contention, une promenade de cinq minutes dans le corridor ou autour de la pièce toutes les heures peut aider au pompage du sang, tout en offrant un répit mental qui n’est sûrement pas à dédaigner. En plus d’améliorer la capacité et la résistance du cœur, l’exercice peut aussi renforcer les muscles des membres inférieurs; leur contraction exigera alors moins d’effort et sera plus puissante.

Mais tout le monde n’a pas toujours le temps de faire de l’exercice, et la simple idée de porter des bas faits de fibre élastique en plein été a de quoi faire suer davantage.

Dans ce cas, la nature offre des solutions de rechange. Le fruit du marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum) est depuis longtemps utilisé avec succès pour tonifier le système vasculaire. Il possède en effet des propriétés anti-inflammatoires et anti-œdémateuses grâce à l’aescine, un mélange de saponines.

En empêchant l’accumulation de fluides (ou œdème) dans les membres inférieurs, vous donnez un sérieux coup de pouce à vos muscles, qui n’ont pas à se charger de ce fardeau supplémentaire et peuvent ainsi se concentrer sur leur tâche première : faire remonter le sang au cœur.

Des produits comme Venaforce se présentent sous forme de gel à masser doucement sur les jambes dans un mouvement ascendant, pour favoriser le retour veineux. Ils sont également offerts en comprimés pour ajouter à l’action topique des effets positifs internes.

Avant d’entreprendre votre journée, prenez l’habitude de bien masser vos jambes avec le gel Venaforce (toujours en remontant vers le haut), enfilez vos bas de contention et prenez un comprimé Venaforce au petit déjeuner. Il est important de noter que les composés apparentés à la coumarine qui sont présents dans le marron d’Inde peuvent interagir avec les médicaments anticoagulants; demandez toujours conseil à votre médecin traitant.

Références:
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1248542/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5328137/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11302778
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11529685
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12518108
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16766877
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19307438
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22264424
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23152216
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24555256
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24627315
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27338339
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27632821

A.Vogel Venaforce® Extra - comprimés de marron d'Inde pour le traitement des varices

A.Vogel Venaforce® Extra

30 comps

$ 29.99

Hémorroïdes, varices et jambes fatiguées? Venaforce Forte est l’alternative naturelle idéale …
Plus d'info

Herbamare Original 2,5g - Offre exclusive au avogel.ca! Herbamare sample