A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

4 trucs pour venir à bout du hoquet

par Sonia Chartier, le 22 novembre 2016, Digestion@fr
hoquet

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., BN

Ça nous est arrivé à tous, un jour ou l’autre. Parfois incommodant, parfois embarrassant, le hoquet fait souvent sourire ceux qui en sont témoins. Mais que sait-on au juste de cette manifestation involontaire?

Qu’est-ce qui le déclenche et, surtout, comment s’en débarrasser? Dans ce court article, nous explorerons les moyens de contrôler le hoquet.

Qu’est-ce que le hoquet? 

Le hoquet – ou, en termes médicaux, la myoclonie phrénoglottique – est le résultat d’un spasme du diaphragme. Pour situer le diaphragme, il s’agit du muscle qui sépare la poitrine de l’abdomen (juste sous les poumons), dont le mouvement régulier de contraction et de relaxation permet d’inspirer et d’expirer.

La contraction subite et involontaire du diaphragme provoque une série de « hic » sonores causés par la fermeture simultanée des cordes vocales et d’autres parties de la gorge, ce qui bloque le passage de l’air.

Quelles sont les causes?

Un épisode de hoquet survient souvent lorsqu’on mange trop, ou trop vite. On a alors l’impression que la nourriture est coincée dans l’œsophage et qu’elle n’arrive pas à descendre. Mais les boissons alcoolisées, l’excitation soudaine ou même une condition médicale sous-jacente peuvent le déclencher – il ne faut pas trop s’en inquiéter si cela ne dure que quelques minutes.

Un hoquet qui dure plus de quelques jours est dit « persistant »; s’il se prolonge au-delà d’un mois, on le qualifie de « réfractaire ». Les cas de hoquet réfractaire sont rares (et sont habituellement dus à des lésions du nerf vague et/ou du nerf phrénique), mais peuvent avoir d’importantes répercussions : manque de sommeil, épuisement et autres problèmes de santé.

Les déclencheurs courants du hoquet bénin (d’une durée de moins de 48 heures) sont :

  • les boissons gazéifiées
  • l’abus de nourriture (en particulier d’aliments secs)
  • la consommation excessive d’alcool
  • l’excitation ou le stress émotionnel
  • l’ingestion d’air (en mâchant de la gomme ou en suçant des friandises)

Fait intéressant à noter, la Clinique Mayo a observé que la détérioration ou l’irritation du nerf vague peut être causée par une anomalie aussi banale que la présence, dans l’oreille, de poils frottant le tympan!

Comment le prévenir? 

Les trucs pour faire arrêter le hoquet sont légion; certains semblent un peu farfelus, mais d’autres ont des fondements plus sérieux, par exemple :

  • retenir son souffle pendant quelques secondes (manœuvre de Valsalva)
  • boire de l’eau (pour aider les aliments « coincés » à descendre)
  • tirer la langue (afin de stimuler le nerf vague)
  • respirer dans un sac de papier (de manière à accroître le taux de dioxyde de carbone dans le sang, ce qui apaise l’irritabilité nerveuse et musculaire à l’origine du hoquet)
Read more:
marche
Les bienfaits de la marche: Pour vivre plus longtemps, marchez plus vite!

Les tableaux de la Renaissance ont souvent représenté la mort sous les traits d’une longue silhouette vêtue de sombre et...

Close