8 nutriments dont votre corps peut avoir davantage besoin cet hiver

De toute évidence, l’hiver approche et je suis certaine que vous commencez à ressentir le froid.

Manger santé

asktheexpert
Sonia Chartier
@AVogel_ca


19 novembre 2019

1. La vitamine C

En ce moment, les virus du rhume et de la grippe se répandent, et c'est là que la vitamine C entre en jeu. Ce nutriment incroyablement polyvalent soutient le système immunitaire en maintenant la production des globules blancs qui combattent les agents pathogènes, tout en servant de puissant antioxydant pour protéger les cellules immunitaires de tout dommage.
Toutefois, le système immunitaire n'est pas la seule partie du corps qui a besoin d'un coup de main : l'hiver peut être particulièrement difficile si vous souffrez de problèmes de circulation ou de peau comme l'eczéma. Heureusement, la vitamine C aide à renforcer les parois veineuses, à réduire l'inflammation et à stimuler la production de collagène, une protéine essentielle à la santé de la peau!
Malheureusement, l'être humain est incapable de synthétiser la vitamine C, si bien que nous devons la puiser dans notre alimentation. Les carences en vitamine C sont rares, peut-être parce qu'on trouve cette vitamine dans un large éventail d'aliments, notamment des produits saisonniers comme les oranges, les baies, le chou vert, les épinards, le brocoli et les choux de Bruxelles, qui sont tous très appréciés à ce moment de l'année.
De nombreuses recettes de notre portail alimentaire utilisent ces ingrédients : essayez notre smoothie aux petits fruits protéiné et notre salade de quinoa avec tomates, avocats et mangues.
Toutefois, si vous sentez que votre système immunitaire a besoin d'un soutien supplémentaire, vous pouvez essayer Echinaforce pour prévenir et traiter les symptômes du rhume et de la grippe.

2. Le zinc

Quand il s'agit de vitamines et minéraux essentiels, le zinc est souvent négligé. Cela peut être problématique car le zinc est important pour soutenir le système immunitaire, certaines études ayant montré que la prise de suppléments de zinc pouvait réduire la longueur et la gravité des symptômes du rhume.
C'est impressionnant, mais ce n'est pas tout. Le zinc contribue également à l'équilibre hormonal, est essentiel pour les vaisseaux sanguins, joue un rôle dans la synthèse des protéines et la dégradation des glucides, en plus d'être indispensable à la santé oculaire! Il n'est donc pas surprenant que les carences en zinc soient associées à toute une gamme de symptômes, allant des problèmes de peau comme l'acné jusqu'à un appauvrissement de la fonction immunitaire.
Heureusement, nous n'avons besoin que d'une infime quantité de zinc par jour, entre 7 mg et 9.5 mg. Ce nutriment est facilement disponible dans des aliments comme les graines de citrouille, les noix de cajou, les œufs, les pois chiches et les fruits de mer comme les huîtres et le crabe, tous faciles à incorporer dans une alimentation saine et équilibrée.

3. La vitamine D

Comme la vitamine C, la vitamine D est souvent associée au système immunitaire et à l'hiver en général. C'est parce que, bien que notre organisme puisse synthétiser la vitamine D, il a besoin pour ce faire d'un ingrédient clé essentiel : le soleil. Étant donné que le rayonnement solaire est faible pendant les sombres mois d'hiver, les carences en vitamine D sont très courantes, en particulier pour ceux dont le régime est restrictif, ce nutriment n'étant présent que dans quelques aliments.
Cela peut causer toutes sortes de problèmes, car la vitamine D est nécessaire pour absorber le calcium et soutenir la santé osseuse. Le manque de vitamine D a été associé aux problèmes de sommeil, à la fatigue, à une mauvaise immunité et même à des troubles de l'humeur comme le trouble affectif saisonnier (TAS). C'est pourquoi Santé Canada recommande de prendre, pendant les mois d'hiver, un supplément contenant 15 mcg de vitamine D.

4. Les protéines

Quand le temps frigorifique s'installe et que les nuits rallongent, la première réaction de la plupart des gens est de se réfugier dans leurs maisons et de manger des repas réconfortants. Les ragoûts et les repas lourds sont assurément la préoccupation numéro un à cette période de l'année, ce qui peut alourdir votre tour de taille du fait que vous faites des excès de boissons sucrées et d'aliments riches en glucides.
C'est pourquoi il peut être utile d'augmenter la part de protéines maigres dans votre alimentation. Non seulement les protéines aident au soutien articulaire et musculaire, mais elles peuvent aussi contribuer à garder les systèmes nerveux et immunitaire en bonne santé. Et ce n'est pas tout : elles peuvent faire en sorte que vous vous sentiez rassasié plus longtemps, vous permettant ainsi de combattre les fringales et d'équilibrer votre taux de glycémie.
Bien sûr, par protéines, je ne veux pas dire que vous devriez vous gaver de dinde ou engloutir des boissons protéinées. Les protéines proviennent d'aliments divers, depuis les légumes-feuilles verts comme les épinards jusqu'aux légumineuses comme les lentilles, ou les produits à base de soja comme le tofu ou le lait de soja.

5. La vitamine B12

La vitamine B12 est importante pour l'humeur et pour maintenir les fonctions cognitives. C'est particulièrement vrai en hiver, les faibles niveaux de vitamine B12 ayant été associés au TAS et à d'autres symptômes dépressifs comme les sautes d'humeur, la dépression, la fatigue et le brouillard mental.
Le principal problème de la vitamine B12, c'est que peu d'aliments en contiennent et que ce sont habituellement des aliments d'origine animale, à une exception près : la levure de bière, aussi connue sous le nom de « levure alimentaire ». Ce manque d'options complique les choses pour les végétariens et les végétaliens, c'est pourquoi certaines personnes ont recours aux suppléments.

6. Les oméga-3

Le prise de conscience des oméga-3 par le public a vraiment pris de l'ampleur ces dernières années, la plupart des gens sachant désormais à quel point ils peuvent être bénéfiques pour les fonctions cognitives et la mémoire. Mais saviez-vous que les oméga-3 contribuent également à améliorer la peau, les yeux et même le sommeil? C'est vrai, mais malheureusement, pendant l'hiver, la plupart des gens consomment moins d'oméga-3. Cela s'explique en partie par les changements saisonniers—les poissons gras, principale source d'oméga-3, n'étant beaucoup moins disponibles en hiver.
Cette diminution des oméga-3 peut avoir un certain nombre de répercussions. Pour commencer, la peau, qui est plus vulnérable pendant l'hiver, a besoin d'oméga-3 pour rester ferme et hydratée. On croit également que les oméga-3 pourraient être liés au TAS : des études ont montré que les oméga-3 pourraient être utiles pour soulager la baisse d'humeur et d'autres symptômes de dépression.
Si vous voulez augmenter votre apport en oméga-3 pendant l'hiver, vous pouvez aussi faire appel à des sources d'origine végétale comme les graines de chia et de lin. Sinon, si vous préférez investir dans un supplément, vous pouvez essayer notre VeganOmega-3, fait d'huile d'algue et de graines de lin.

7. La vitamine E

Comme nous l'avons mentionné, l'hiver peut être une période éprouvante pour la peau. La combinaison d'air froid à l'extérieur et d'air chaud et sec à l'intérieur peut facilement déshydrater la peau et la rendre plus sensible aux irritations.
La vitamine E contribue à régler ce problème de deux façons. D'abord, elle aide à hydrater la peau et par conséquent à prévenir son desséchement et ensuite, elle possède des propriétés antioxydantes naturelles. De plus, la vitamine E n'est pas seulement bonne pour la peau : elle peut aussi améliorer la circulation en empêchant les plaquettes d'adhérer aux parois des vaisseaux sanguins. Le corps utilise également la vitamine E pour fabriquer des globules rouges qui transportent le sang oxygéné et les nutriments jusqu'aux cellules.
La meilleure façon d'augmenter son apport en vitamine E est de manger plus d'aliments riches en vitamine E, comme les avocats, le brocoli et les épinards.

8. Le chrome

Pendant l'hiver, en particulier pendant les fêtes de fin d'année, il se peut que vous ayez plus envie de friandises et de boissons sucrées, ce qui peut faire fluctuer énormément votre taux de glycémie. Cela peut alors affecter votre cycle de sommeil et causer des fringales et une baisse d'énergie pendant la journée.
On pense que le chrome peut contrer cet état en favorisant l'action de l'insuline et en aidant à réguler la glycémie plus efficacement. Bien sûr, les opinions sont partagées sur ce rôle, alors si vous décidez d'augmenter votre apport en chrome, que ce soit par votre alimentation en mangeant plus d'aliments riches en chrome comme les pommes de terre, les lentilles ou le brocoli, ou par le biais d'un supplément, il serait peut-être indiqué de prendre aussi d'autres mesures.
Vous en saurez plus sur les fringales et sur la façon de les gérer en lisant l'article « Mangez-vous pour les mauvaises raisons? Sus aux fringales! »

Références:
https://www.nhs.uk/news/medication/zinc-for-the-common-cold/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19499625

A.Vogel Echinaforce® extrait d’Echinacea purpurea

A.Vogel Echinaforce®

50mL

$ 20.49

ajouter au panier

Peut être pris par les femmes enceintes ou qui allaitent. Sans sucre ni gluten ni lactose.
Plus d'info

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!