A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Existe-t-il des solutions naturelles pour l’hypertension légère?

par Sonia Chartier, le 6 février 2017, Circulation@fr
hypertension

La santé du cœur est une question à la fois de chance et de comportement.

La chance découle des bons ou mauvais traitements que vos ancêtres ont infligés à leurs cœurs. Il n’est pas dit que vous devrez nécessairement expier leurs péchés, mais souvent les problèmes d’insuffisance cardiaque ou l’hypertension font partie de l’héritage génétique…

Tout cela est parfaitement injuste et vous avez toutes les raisons de rouspéter… mais pas trop, car le stress est mauvais pour votre cœur.

Le comportement a moins à voir avec le hasard; en effet, nos choix alimentaires et nos habitudes de vie peuvent avoir un impact énorme sur l’état de notre cœur. Si vous grignotez des croustilles et du chocolat tous les soirs devant la télé et que votre principal exercice consiste à lever le coude de temps à autre au bar du coin, vous n’en mourrez peut-être pas, mais cela n’augure guère une vie longue et en santé – surtout côté cœur.

Si par contre vous faites de meilleurs choix et apportez des changements positifs à vos habitudes, vous vous en porterez mieux et pourrez même, dans une certaine mesure, mettre en échec un trouble cardiaque héréditaire.

Alimentation

Feu rouge :

  • Sel – Réduisez la quantité graduellement de sel jusqu’à l’éliminer complètement de votre régime. Lisez les étiquettes, vérifiez les listes d’ingrédients, ne laissez pas la salière sur la table et optez pour des substituts comme Herbamare.
  • Caféine – Réservez les boissons caféinées pour les occasions spéciales au lieu d’en enfiler plusieurs par jour, car elles agissent au niveau des surrénales pour faire grimper la tension artérielle.  Pour vous aider à délaisser le café, vous pouvez graduellement mélanger une partie de substitut de café à votre café régulier.
  • Alcool – Il est permis d’en consommer avec modération, mais idéalement on ne devrait pas en boire tous les jours ou en avoir besoin pour se détendre; l’alcool a lui aussi un effet indésirable sur la pression sanguine.
  • Sucre – Le sucre raffiné se transforme en graisse dans l’organisme; avez-vous vraiment envie d’encombrer vos artères de dépôts de gras qui empêcheront le sang de bien circuler jusqu’à votre cœur?
  • Matières grasses saturées – Celles-ci ne servent qu’à encrasser vos artères, alors dites adieu à la friteuse et préparez-vous plutôt des croustilles de pommes de terre dorées au four.

Feu vert :

  • Tournez-vous vers les aliments qui contiennent du potassium comme les légumes-feuilles verts, les produits de grains entiers, les graines de tournesol et de sésame, les bananes, les abricots, les figues, les raisins secs, le soya, les haricots de Lima, les pois chiches, les noix du Brésil, les noix de Grenoble, les avocats et les baies de cassis.
  • Buvez quotidiennement au moins 1,5 litre d’eau plate. En remplacement du café et du thé ordinaires, qui favorisent la rétention d’eau, optez plutôt pour des tisanes à base de fenouil, d’ortie et de pissenlit, qui exercent au contraire une action bénéfique.
  • Gardez toujours de bonnes provisions de fruits et de légumes frais pour préserver vos niveaux de vitamine C – cette vitamine aide à maintenir vos capillaires (vos plus petits vaisseaux sanguins) en bon état.
  • Préférez les fruits séchés aux produits contenant du sucre raffiné; les fruits séchés fournissent de l’énergie de manière continue en même temps que de précieux éléments nutritifs tels que le magnésium et la vitamine B (voir ci-dessous), sans bloquer vos artères ni vous faire engraisser.

Habitudes de vie

  • Tabagisme – Abstenez-vous complètement.
  • Activité physique – Des séances quotidiennes en douceur valent beaucoup mieux qu’un entraînement hebdomadaire intensif, qui fera « forcer » votre cœur.
  • Repos – Prenez le temps de récupérer, en particulier après l’activité physique, et pratiquez des exercices de respiration ou des techniques de méditation pour vous aider à relaxer chaque jour. Cela aura un effet des plus bienfaisants sur la santé de votre cœur et atténuera les impacts négatifs du stress dans votre vie.

Exercice

  • La marche demeure le meilleur point de départ d’un programme d’exercice; commencez par une marche quotidienne de 10 à 20 minutes, jusqu’à ce que vous soyez prêt à en faire davantage. Marchez d’abord en terrain plat et joignez si possible l’utile à l’agréable en vous rendant à pied aux magasins ou à la poste.
  • Le yoga est un exercice doux et extrêmement bénéfique, qui peut s’adapter à tous les niveaux de forme physique. Si cela vous convient mieux, la méthode Pilates est un peu plus exigeante.
  • Excellente pour les personnes qui ont des problèmes de genoux, la natation permet de se mettre à l’exercice de façon lente et progressive.

Suppléments

  • Le magnésium est le meilleur élément minéral qui soit pour votre cœur. Vous pouvez en prendre jusqu’à 500 mg par jour (si vous souffrez de troubles digestifs, le magnésium est aussi disponible sous forme liquide). Non seulement il permet d’atténuer les effets du stress, mais il contribue aussi à nourrir le tissu cardiaque afin de maintenir la régularité des battements du cœur. Une carence en magnésium peut entraîner des palpitations, de l’hypertension artérielle, des troubles du sommeil et une perception exacerbée de la douleur. Vous avez donc tout intérêt à avoir des réserves suffisantes de magnésium.
  • La vitamine B joue un rôle important pour la réduction des symptômes de stress ainsi que pour le fractionnement d’un acide aminé appelé homocystéine, associé aux maladies du cœur et aux AVC.

Plantes médicinales

L’aubépine (nom latin : Crataegus) est la plante la plus intimement liée à la santé du cœur. Dans la pharmacopée britannique des plantes, on la décrit comme étant cardiotonique, et plusieurs autres sources dignes de confiance soulignent son rôle de tonique cardiaque, de vasodilatateur coronarien et d’hypotenseur. Une méta-analyse d’essais menés sur l’extrait d’aubépine pour le traitement de l’insuffisance cardiaque chronique a conclu à des effets positifs notables.

L’action bénéfique de l’aubépine s’exerce de plusieurs manières.

  • L’aubépine dilate les artères coronaires, ce qui facilite le transport du sang jusqu’au cœur et, du même coup, son approvisionnement en oxygène et autres nutriments. C’est l’engorgement de ces vaisseaux qui est en cause dans la maladie cardiaque; or, plus les artères sont volumineuses, plus le sang a de facilité à se rendre au cœur. On pense que les flavonoïdes présents dans l’aubépine lui confèrent cette action de vasodilatation, particulièrement utile pour les personnes souffrant d’angine.
  • Cette plante possède aussi un effet sédatif qui accroît la tonicité cardiaque, intensifiant ainsi la force de contraction tout en réduisant la fréquence de contraction. En d’autres termes, votre cœur battra plus énergiquement, si bien qu’il n’aura pas besoin de battre aussi rapidement. Votre pouls ralentira, ce qui est une bonne chose, et la vigueur accrue de vos battements cardiaques fera en sorte que votre sang circule mieux.
  • Les flavonoïdes que renferme l’aubépine aident à stabiliser les capillaires – ces tout petits vaisseaux sanguins qui irriguent les moindres recoins de votre organisme. Un atout à la fois pour votre circulation en général et votre tension artérielle en particulier.
  • Les procyanidines, au nombre des flavonoïdes présents dans l’aubépine, ont pour effet d’inhiber une enzyme (l’enzyme de conversion de l’angiotensine) qui entraîne la constriction des vaisseaux sanguins et l’élévation de la pression sanguine. Cette action inhibitrice se traduit donc par un abaissement de la tension artérielle.

Mode d’emploi

C’est la teinture d’aubépine qui agit le plus rapidement, mais ne vous attendez pas à voir une différence du jour au lendemain. C’est justement à cause de son action graduelle, en douceur, que l’aubépine est sans danger. Ses bienfaits, qui sont cumulatifs, prendront de quatre à six mois à se manifester. L’aubépine peut être utilisée à long terme.

Informez votre médecin que vous prenez de l’aubépine pour aider à normaliser votre tension artérielle.

Si vous prenez déjà des médicaments pour la pression

Avant de recourir à l’aubépine, consultez votre médecin. Il est important que votre médecin soit informé; il pourra ainsi noter rapidement toute diminution de votre tension artérielle et modifier le dosage de vos médicaments s’il y a lieu.

Lorsqu’il est question de problèmes cardiaques, on ne devrait jamais poser soi-même un diagnostic ou décider de prendre un remède de son propre chef. Il faut plutôt consulter son médecin afin d’obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.

Comme vous l’avez vu plus haut, vous pouvez faire quelque chose pour améliorer la santé globale de votre cœur et réduire votre risque de maladie cardiaque; ces mesures ne sauraient toutefois se substituer aux soins médicaux prescrits à la suite d’un diagnostic de maladie du cœur. Si vous remarquez une enflure au niveau de vos jambes, si vous souffrez de douleurs dans la région du cœur, aux bras, dans la partie supérieure de l’abdomen ou autour du cou, ou si vous éprouvez des difficultés à respirer (pouvant aller jusqu’à la détresse respiratoire), vous devez impérativement obtenir une assistance médicale d’urgence.

Références:
British Herbal Pharmacopoeia, 4th Edition, 1996, p98-101
Barnes J et al, eds. Herbal Medicines. Pharmaceutical Press 2002, p284-287
Hobbs C, Foster S. Hawthorn – a literature review. Herbalgram 1990; 22: 19-33
Abdul-Ghani A-S et al. Hypotensive effect of Crataegus oxyacantha. Int J Crude Drug Research, 1987; 25: 216-220
Pittler M et al. American Journal of Medicine 2003; 114 (8): 665-674
O’Conolly VM et al. Forschr Med, 1986; 104: 805-808
Havsteen B. Biochem Pharm, 1983; 32: 1141-1148
Uchida S et al. Jpn J Pharmacol 1987; 43: 242-245

Read more:
le virus de la grippe H3N2
Faites appel à Echinaforce® d’A.Vogel, prouvé en clinique, pour renforcer votre protection contre le virus de la grippe H3N2

Le rapport de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) indique que le vaccin utilisé pour la saison 2014-2015...

Close