A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Grossesse sympathique : Êtes-vous enceints?

par Sonia Chartier, le 24 mai 2017, Santé des hommes
Grossesse sympathique

Votre conjointe est enceinte; vous attendez un premier bébé…c’est le bonheur, l’angoisse aussi, mais le bonheur surtout.  Comment se fait-il que votre ventre pousse aussi? La grossesse sympathique aussi connue sous le nom « syndrome de la couvade » (de couver) existe belle et bien, mais n’est pas reconnue comme une condition médicale ou psychologique.

La grossesse sympathique, c’est bien plus que le ventre qui prend de l’ampleur. Le corps de la femme enceinte passe par tout un éventail de bouleversements physiques et physiologiques…que l’homme peut partager. On parle donc de symptômes physiques comme:

  • Nausées
  • Crampes dans les jambes
  • Douleurs abdominales
  • Douleurs lombaires
  • Changements hormonaux
  • Douleurs de contraction

Et de symptômes psychologiques tels :

  • Irritabilité et sautes d’humeur
  • Sentiment de jalousie et anxiété
  • Rages alimentaires
  • Stress vis-à-vis le bébé
  • Et dans certains cas, dépression postpartum

Le plus étonnant sont les changements hormonaux : chez certains hommes, les taux de cortisol et de prolactine augmentent. La prolactine étant l’hormone qui stimule la production de lait.

La grossesse sympathique – quelques statistiques

Le phénomène de couvade n’est pas quantifié adéquatement puisque rares sont les hommes qui consultent leur médecin à ce sujet.  Les statistiques parlent de 10% des futurs papas dans certains pays, et de 85% dans d’autres.  Chez certains peuples indigènes du Mexique, il existe même un rituel pour se débarrasser des symptômes. Un groupe d’hommes prend en charge le futur papa, lui fait porter les jupes de sa conjointe, puis le berce pendant qu’il agit comme un bébé. Le tout se terminant par un souper après quoi les symptômes disparaissent.

Son origine

Bien que tout à fait réelle et régulièrement observée, la grossesse sympathique serait d’origine psychosomatique. Elle se guérit par la naissance de l’enfant. Deux théories existent pour expliquer le phénomène. La première étant que la couvade prend racine dans une certaine jalousie devant l’attention que reçoit la mère et la relation entre la mère et le bébé. La deuxième veut que les symptômes témoignent de l’intensité de engagement du père envers son nouveau rôle.

L’arrivée d’un nouveau bébé amène des sentiments mêlés de bonheur, d’angoisse et de stress. On suggère donc de prendre les moyens de gérer son stress et de participer aux cours prénataux afin de se mieux se préparer. On recommande également de parler avec sa conjointe afin qu’elle partage le plus possible sur sa grossesse et afin de discuter des espoirs et des peurs vis-à-vis ce nouveau rôle de parent.

Dans les cas où les symptômes deviennent trop envahissants, une consultation avec un psychologue s’avère généralement bénéfique. Le traitement préconisé par tous les experts demeure une meilleure communication entre les deux parents, afin que le papa ait une part active et vitale dans le processus.  Les cours prénataux et l’éventuelle participation lors de l’accouchement en constituent les étapes primordiales.

La grossesse sympathique serait peut-être votre chance de découvrir de l’intérieur les aléas hormonaux que vivent les femmes de votre entourage.  Un moyen de mieux les comprendre durant le fameux SPM.

Référence:
https://www.babycenter.com/0_couvade-syndrome-sympathetic-pregnancy_10346388.bc

Read more:
Capsules fraîcheur Ménopause: Les effets de la déshydratation sur la ménopause

Bonjour et bienvenue à nouveau aux Capsules fraîcheur Ménopause d’A.Vogel. Aujourd’hui, nous allons parler de quelque chose de vital :...

Close