A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Une poignée de main ou un baiser?

par Sonia Chartier, le 6 novembre 2017, Rhume et grippe
poignée de main

Les gens d’affaires s’en servent pour conclure un marché, les politiciens la pratiquent à gauche, à droite et au centre, parents et amis s’y adonnent sans retenue.

Elle a beau témoigner d’une bonne éducation, être chaleureuse et aider à briser la glace, la poignée de main est devenue un geste risqué.

Au cours des siècles passés, les gens ont convenu de se serrer la main en signe de paix, pour prouver qu’ils n’étaient pas armés et n’avaient pas de mauvaises intentions. De nos jours, c’est tout le contraire qui se produit : on a de plus en plus tendance à éviter les poignées de mains parce qu’elles constituent justement une menace!

En effet, il est prouvé que la poignée de mains est un mode de transmission courant de germes pouvant causer le rhume, la grippe et la gastroentérite virale. Un baiser sur la joue risque beaucoup moins de compromettre la santé qu’une poignée de main!

Poignée de main et transmission de virus

Tous ces vilains virus peuvent survivre jusqu’à deux heures lorsqu’ils se déposent sur les rampes, les claviers d’ordinateur, les poignées de portes et les mains. Après avoir été transmis d’une personne à l’autre par un contact physique (dont la poignée de main), ils pénètrent généralement dans l’organisme dès que la personne porte la main à ses yeux, son nez ou sa bouche.

Une fois à l’intérieur, ils commencent à se reproduire allègrement jusqu’à ce que la personne infectée développe elle aussi les symptômes que nous connaissons tous trop bien. Parmi les solutions (car il y en a!), le bon vieux conseil de nos mères prévaut : se laver les mains à l’eau tiède et au savon, et souvent. Bref, après chaque poignée de main on aurait intérêt à se précipiter au lavabo et à se désinfecter avant de se toucher le visage – le plus rapidement possible dans les limites que nous impose la bienséance, il va sans dire.

Un autre moyen de prévenir la transmission est de faire comme les enfants, à qui on enseigne de se couvrir la bouche avec l’intérieur de leur coude plutôt qu’avec la main lorsqu’ils toussent ou éternuent; cela diminue de beaucoup le risque de transmission.

L’utilisation de Echinaforce de A.Vogel durant la saison hivernale gardera votre système immunitaire fin prêt à parer aux attaques. Par mesure de précaution, ayez toujours Echinaforce Spray mal de gorge sous la main et prenez-en une bouffée dès que vous ressentez un picotement dans la gorge; cela devrait suffire à mettre les germes en échec sur-le-champ.

Évidemment, politiciens et gens d’affaires ne sont pas nécessairement prêts à troquer la poignée de main contre la bise… mais parents et amis, certes. Si vous hésitez encore, cette statistique vous convaincra sans doute : au Canada, seulement 37 % des hommes et 47 % des femmes lavent leurs mains pour limiter l’exposition aux germes.

Selon les experts, la bise à la française (le fameux « air kiss » des célébrités), qui consiste à se frôler – à peine! – la joue tout en mimant un vrai baiser, est encore la meilleure protection qui soit car elle est dépourvue de véritable contact. On y perd peut-être en naturel, mais c’est tant mieux pour la santé!

Pour éviter toute transmission :

Lavez vos mains à l’eau tiède et au savon…

  • … avant et après avoir mangé ou fumé
  • … avant et après avoir préparé un repas
  • … après être allé aux toilettes
  • … après avoir éternué, toussé ou mouché votre nez

Réduisez vos risques d’attraper la grippe grâce à ces 6 étapes faciles! Téléchargez cette infographie et placez-la dans votre salle de bain ou dans votre cuisine! C’est un rappel amusant des mesures à prendre pour éviter d’attraper la grippe.

Read more:
Périménopause
Quoi, déjà la périménopause?

co-écrit par Rick Olazabal, B.Sc., B.N. Le mot périménopause désigne la période – ainsi que les changements physiques associés –...

Close