6 conseils pour une détox numérique

J’estime avoir un régime alimentaire et un mode de vie équilibrés, mais je ne suis pas certaine de pouvoir en dire autant de mon utilisation du cellulaire et des médias sociaux.

Stress et sommeil

Cheryl Vincelette
Audrey Sckoropad
@AVogel_ca


03 novembre 2020

Que faites-vous en premier lorsque vous vous réveillez le matin? Vous vous brossez les dents? Vous prenez une douche? Vous vous préparez un café? Personnellement, je le confesse, je me précipite sur mon téléphone pour vérifier ce qu'il y a de nouveau – notifications, actualités, courriels, messages... Si vous avez la même habitude, ne vous en faites pas, vous et moi sommes loin d'être seuls.

J'ai une petite question pour vous : vous souvenez-vous de ce à quoi ressemblait votre routine avant l'apparition de toutes ces plateformes de médias sociaux?

Je vous ramène aux alentours de 2008, avant que la vague Facebook – l'incarnation même du média social – déferle partout sur la planète. À l'époque, vous vous adonniez probablement davantage à des activités de loisirs et à des passe-temps. Je parle ici de lire, de faire des promenades, de jouer à des jeux, d'écouter de la musique et de regarder des films. On ne craignait pas tant de passer à côté de quelque chose et on n'avait pas besoin à ce point de regarder vivre les autres sur un écran. Faisons maintenant un saut 10 ans plus tard : voilà que Instagram, Facebook, Twitter, TikTok et Snapchat sont devenus omniprésents quand notre quotidien.

Je ne dis pas que les médias sociaux n'ont rien de bon – en fait, mon travail repose presque entièrement sur ces réseaux : je crée des contenus, je suis en lien avec des personnes avec lesquelles j'ai des affinités, je partage mes passions et j'échange avec les autres, et en retour j'apprends plein de choses. Je pense simplement qu'il est important de maintenir un certain équilibre et de savoir à quel moment il faut prendre congé de toutes ces applications et plateformes.

Le stress et les médias sociaux

L'utilisation des médias sociaux peut engendrer une hausse des niveaux de stress chez certains. Le lien entre le stress et l'utilisation des médias sociaux est indirect. L'utilisation de la technologie numérique à des fins sociales peut nous rendre plus conscients d'événements troublants dans la vie des autres ou encore nous amener à nous comparer, ce qui explique pourquoi les utilisateurs finissent par éprouver plus de stress.

Les plateformes de médias sociaux sont peuplées de gens différents qui ont des points de vue différents. Les commentaires positifs que suscitent vos publications peuvent vous faire beaucoup de bien, mais les mauvaises critiques risquent aussi de vous obséder. Lorsque vous lisez une publication encourageante, cela contribue à votre santé mentale. Mais l'exposition à des propos très négatifs peut aussi vous rendre anxieux et triste. Les parents vivent également du stress toutes les fois qu'ils voient des publications qu'ils jugent inappropriées pour leurs enfants.

Quelques statistiques décoiffantes sur la dépendance aux téléphones intelligents

  • L'utilisateur moyen déverrouille son téléphone 150 fois par jour.
  • L'utilisation des téléphones intelligents pendant de longues périodes modifie la chimie du cerveau.
  • 66 % de la population mondiale montre des signes de mobidépendance (état de manque provoqué chez une personne par l'absence de son téléphone mobile).
  • 71 % des utilisateurs dorment avec leur téléphone mobile, ou non loin.

Les téléphones intelligents sont devenus des objets incontournables de notre quotidien depuis les 10 dernières années. Même qu'en ce moment, il y a de fortes chances que vous me lisiez à partir d'un téléphone mobile ou d'une tablette.

On finit par ne plus y penser, mais s'arrête-t-on parfois, ne serait-ce qu'un bref instant, pour mesurer à quelle fréquence on utilise ces appareils? Les statistiques révèlent que les gens passent en moyenne 2 heures et 51 minutes à utiliser leurs téléphones intelligents.

Si les téléphones intelligents créent une telle dépendance, c'est que le seul fait d'y penser libère de la dopamine et de l'ocytocine. Toutefois, ces hormones sont rapidement métabolisées; il vous en faut donc sans cesse davantage. Pas étonnant que nos téléphones occupent toutes nos pensées!

Conseils pour une cure de désintoxication des médias sociaux :

  1. Dormez avec votre téléphone en mode avion; mieux encore, laissez-le à l'extérieur de la chambre.
  2. Prévoyez une période où vous fermerez votre téléphone durant la journée, question de prendre du temps pour vous et de découvrir de nouveaux passe-temps. Personnellement, j'aime bien aller au parc de mon quartier avec les enfants et je laisse alors mon téléphone à la maison. Cela me permet d'être plus présente pour eux et de profiter du moment.
  3. Supprimez vos applications pendant un certain temps. Faites-moi confiance. Vous aurez peut-être l'impression que vous passez à côté de certaines informations, des plus récentes nouvelles et de l'activité sur Instagram. Mais ce n'est pas grave. Vous n'avez pas besoin d'être au courant de tout. Faites le ménage dans les applications que vous n'utilisez pas et supprimez pendant quelques jours celles que vous utilisez; vous verrez ainsi combien de temps vous avez l'habitude d'y consacrer.
  4. Désactivez toutes vos notifications poussées, c'est-à-dire celles qui vous sont envoyées sans que vous en ayez activement fait la demande. Non seulement cela préservera la durée de votre pile, mais vous éviterez aussi un grand nombre de distractions. Désactivez toutes les notifications des applications de courriel, de clavardage et de médias sociaux. Soyez sans crainte, advenant une véritable urgence, les gens vous téléphoneront.
  5. Faites appel à des remèdes naturels pour soulager et calmer votre système nerveux, par exemple des tisanes à la camomille ou à la racine de valériane. La passiflore est aussi une plante formidable qui a fait ses preuves pour détendre le système nerveux parasympathique. Des études ont montré qu'elle diminue l'insomnie et l'anxiété en augmentant le niveau d'acide gamma-aminobutyrique (GABA) dans votre cerveau. Ce composé abaisse l'activité cérébrale, ce qui peut vous aider à relaxer et à mieux dormir.
  6. Vous pouvez également prendre Avenaforce, un remarquable produit d'A.Vogel préparé à partir d'Avena sativa (avoine), une plante reconnue pour renforcer le système nerveux. À la fois apaisante et stimulante, la plante Avena sativa aide à atteindre un équilibre en calmant les esprits actifs et agités et en améliorant la concentration. Avenaforce est fait d'Avena sativa fleurie fraîchement récoltée.

Bien que les médias sociaux constituent un moyen pratique de documenter votre vie, ils peuvent aussi devenir un fardeau qui vous distrait du moment présent. Si vous vivez le moindre événement par la lentille des médias sociaux au lieu d'être en interaction directe, vos expériences perdront en qualité et deviendront moins mémorables.

Après avoir écrit tout ce qui précède sur mon téléphone intelligent, dans mon lit, juste avant de me coucher (ça va pour les détails, Audrey!), je pense que j'ai intérêt à mettre ces conseils en pratique dans ma propre vie.

N'oubliez pas que personne ne mène une vie parfaite, malgré ce qu'on peut voir sur les réseaux sociaux. Pourquoi ne pas choisir de passer plus de temps à savourer notre propre (et véritable) existence dans le monde concret, sans se sentir obligé de tout partager avec le monde entier par des moyens virtuels?

Références:
https://technicoo.com/digital-detox-6-raisons-pour-lesquelles-vous-devriez-faire-une-pause-dans-les-medias-sociaux/
https://techjury.net/blog/smartphone-addiction-statistics/#:~:text=%20Jaw-Dropping%20Smartphone%20Addiction%20Statistics%20%201%20The,take%20a%20break%20from%20their%20phone%20More%20

https://www.psychologytoday.com/us/blog/your-neurochemical-self/201709/why-is-my-phone-so-addictive
https://blogs.constantcontact.com/smartphone-usage-statistics/
https://www.healthline.com/health/anxiety/calming-effects-of-passionflower#calming

A.Vogel Passiflore

A.Vogel Passion Flower

50mL

$ 19.59

ajouter au panier

Utilisé traditionnellement comme tonique pour les nerfs pour traiter la nervosité, l’insomnie …
Plus d'info