9 raisons pour expliquer la douleur aux seins

La douleur aux seins, aussi appelée douleur mammaire, mastodynie ou mastalgie, est un phénomène courant chez les jeunes femmes, mais aussi chez les femmes d’âge mûr.

Ménopause et Périménopause | SPM

Cortney Good
Desiree Abecassis
@AVogel_ca


22 octobre 2019

Pourquoi les seins deviennent-ils sensibles et durs?

La douleur aux seins résulte d'un état inflammatoire, ce qui peut accroître la sensibilité des tissus mammaires et de la peau dans cette région du corps.
La douleur mammaire se caractérise par les symptômes suivants : sensibilité, enflure, lourdeur, douleur fulgurante ou cuisante. En trois mots, ça fait mal!
Au moment des fluctuations hormonales liées aux menstruations, la libération d'œstrogène risque d'entraîner une accumulation d'eau dans les nodules. Il peut alors s'ensuivre un durcissement des nodules, une sensibilité accrue, voire une augmentation du volume des seins.

Que devriez-vous savoir à propos de la douleur mammaire cyclique et non cyclique?

La douleur mammaire peut être due à des changements hormonaux durant les menstruations (douleur cyclique) ou peut se développer indépendamment des variations hormonales (douleur non cyclique).

  • Douleur cyclique : Souvent observée chez les femmes de moins de 35 ans, cette forme de douleur mammaire est la plus courante. Elle peut être la conséquence des changements hormonaux qui se produisent avant le début des règles ou pendant celles-ci. La douleur est généralement présente dans les deux seins et se caractérise par une grande sensibilité au niveau de la poitrine et des aisselles. La douleur devient plus vive avant les menstruations.
  • Douleur non cyclique : La douleur mammaire peut également être déclenchée par des facteurs autres qu'hormonaux. Ce type de douleur est courant chez les femmes de plus de 35 ans. Certaines la décrivent comme une sensation de brûlure dans la poitrine. Les principales causes de la douleur non cyclique sont les fibroadénomes ou les kystes.

Quelles sont les causes de la douleur mammaire?

Mentionnons tout d'abord que chez certaines femmes, la douleur mammaire est légère et ne dure que quelques jours. Si la douleur persiste, toutefois, il convient de consulter un médecin.
Passons en revue les 9 causes possibles de la douleur mammaire :

  1. Puberté. Il est normal de ressentir de la douleur à la puberté, car le tissu mammaire est train de se développer et peut provoquer des contractions musculaires.
  2. Menstruations et syndrome prémenstruel (SPM). La douleur mammaire cyclique est liée au cycle reproducteur féminin. Elle peut survenir au moment du SPM et des menstruations, à l'occasion des changements hormonaux – notamment lors de la libération d'œstrogène. La douleur mammaire cyclique est perçue comme une sensation d'endolorissement et de lourdeur. Les seins peuvent enfler ou sembler grumeleux, et les symptômes peuvent s'intensifier au cours des 2 semaines précédant les règles, pour ensuite s'apaiser.
  3. Grossesse. Au cours du premier trimestre de la grossesse, le corps doit s'adapter à des changements; le tissu mammaire aussi subit des modifications en raison des hormones sécrétées par la femme enceinte.
  4. Après la grossesse. Pendant la période d'allaitement, l'anatomie des seins change; il est alors normal d'éprouver de la douleur, des démangeaisons et de la rougeur.
  5. Mastite. Il s'agit d'une inflammation des glandes mammaires qui résulte d'une accumulation de lait maternel; la mastite est un problème inflammatoire et peut entraîner de la rougeur aux seins ainsi que de la fièvre si la région devient infectée.
  6. Ménopause. Les changements hormonaux qui se produisent à la ménopause affectent la sensibilité du tissu mammaire. La contraction musculaire qui s'ensuit peut être à l'origine d'une douleur.
  7. Changements fibrokystiques des seins. Un déséquilibre hormonal peut provoquer la formation de kystes mammaires; bien que bénins, ces nodules fermes s'accompagnent de douleur, de rougeur et d'inconfort. Du tissu fibreux (le tissu mammaire peut prendre une texture scarifiée ou noueuse) et des kystes (sacs remplis de liquide) se forment dans les seins. À peu près la moitié des femmes âgées de 20 à 50 ans connaîtront des changements fibrokystiques des seins. À moins que les symptômes soient sévères, ce problème ne nécessite aucun traitement; une surveillance est toutefois recommandée.
  8. Fibroadénome. Le fibroadénome est une tumeur bénigne qui provoque une douleur aux seins. Il s'agit d'un gros nodule qui doit être vérifié et faire l'objet d'un suivi par le médecin traitant.
  9. Cancer du sein. En général, le développement du cancer du sein n'entraîne pas de symptômes, mais un petit nombre de femmes peuvent éprouver de la douleur dans la région du sein et de l'aisselle. Les nodules fermes devraient être examinés sans tarder par un médecin.

Médicaments contre la douleur mammaire

La prise de médicaments permet simplement de gérer les symptômes superficiels, elle n'aide pas à résoudre la cause sous-jacente de la douleur mammaire.
L'efficacité de cette approche dépend de l'origine de la douleur et de son intensité. Il est possible de soulager la douleur mammaire rapidement et facilement – mais temporairement – à l'aide de médicaments sans ordonnance comme l'acétaminophène (Tylenol) ou d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, naproxène ou aspirine). Certains médecins prescrivent la pilule contraceptive pour régulariser le cycle menstruel et la sécrétion hormonale, mais cela ne va pas sans effets secondaires.

4 remèdes naturels efficaces pour réduire la douleur mammaire

Il existe d'autres moyens pour traiter la douleur mammaire. Nous verrons ici plusieurs solutions naturelles efficaces qui peuvent agir en complément des médicaments traditionnels.

  1. Compresses chaudes : En stimulant la circulation sanguine, les compresses chaudes ont pour effet de détendre le tissu mammaire et les muscles pectoraux contractés. Pour obtenir un soulagement, on applique un linge tiède ou un coussin chauffant sur le sein pendant 15 minutes.
  2. Vitex agnus-castus ou gattilier : On a recours depuis longtemps à cette plante médicinale en raison de ses bienfaits pour la santé féminine. Le gattilier contribue notamment à équilibrer les hormones et améliorer l'état du système reproducteur féminin, à réduire la douleur et la sensibilité des seins, de même qu'à atténuer les problèmes menstruels. Il s'agit d'un régulateur hormonal qui aide à stabiliser les irrégularités du cycle menstruel et à soulager les symptômes prémenstruels. L'action principale du gattilier, qui interagit avec les récepteurs de dopamine, est d'inhiber la sécrétion de prolactine. Des données probantes indiquent que le gattilier peut constituer un traitement efficace pour réduire les niveaux de prolactine, ce qui permet de rééquilibrer les taux d'autres hormones comme l'œstrogène et la progestérone, et par conséquent soulager les symptômes du syndrome prémenstruel.
  3. Supplément de magnésium : Le magnésium devrait normalement être pris 2 semaines avant le début des menstruations. Il permet alors d'atténuer les symptômes du syndrome prémenstruel, car il aide à relaxer les muscles exagérément contractés et stressés.
  4. Huile d'onagre : En rétablissant l'équilibre des acides gras, l'huile d'onagre s'avère utile pour réduire l'inflammation au niveau des seins.

Que faut-il changer au mode de vie et au régime alimentaire pour soulager la douleur mammaire?

  • Un soutien adéquat est essentiel : Certaines femmes aux seins volumineux et lourds risquent d'éprouver de la douleur à cause de l'étirement des ligaments et du tissu mammaire. La douleur peut aussi irradier vers le dos, le cou et les épaules. Voilà pourquoi on recommande fortement le port d'un soutien-gorge de qualité supérieure, offrant tout le soutien requis. Il faut en outre ajuster le soutien-gorge de sorte qu'il n'exerce aucune pression sur les seins. Les soutiens-gorge de sport sont confortables et s'ajustent à la poitrine sans la comprimer.
  • Méditation et techniques de relaxation : Les thérapies de relaxation peuvent réduire le stress et l'inflammation.
  • Réduction de la caféine : Une consommation excessive de caféine stimule l'inflammation des seins.
  • Réduction de l'apport en matières grasses : On doit faire particulièrement attention aux matières grasses de mauvaise qualité. Les éviter peut aider à réduire l'inflammation et la douleur mammaire.
  • Notez à quel moment la douleur se manifeste : Prenez en note, dans un carnet ou à l'aide d'une application mobile (par exemple, un calendrier des règles), les jours où la douleur mammaire est plus intense. Vous pourrez ainsi déterminer s'il s'agit d'une douleur cyclique attribuable à des variations hormonales.

En conclusion :

La douleur mammaire peut avoir une foule de causes. Il est très important d'en identifier précisément la source si on veut choisir le meilleur traitement. De plus, il est bon de consulter son médecin de famille afin d'écarter tout problème de santé sérieux. Les solutions naturelles de même que la modification des habitudes de vie valent toujours la peine d'être envisagées, seules ou en combinaison avec le traitement médical prescrit.

Références:
https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/breast-pain/symptoms-causes/syc-20350423
https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/breast-pain/diagnosis-treatment/drc-20350426
https://www.webmd.com/breast-cancer/benign-breast-lumps
https://www.thieme-connect.de/products/ejournals/abstract/10.1055/s-0032-1327831

 

A.Vogel PMS Vitex SPM - Régulateur hormonal

A.Vogel PMS Vitex SPM

50mL

$ 20.99

ajouter au panier

Le syndrôme prémenstruel inclut les crampes, douleurs aux seins, irritabilité. Le gattilier est …
Plus d'info

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!