A.Vogel Blog
 

Blogue A.Vogel – Sain et Naturel

Pour cultiver sa santé!

Capsules fraîcheur Ménopause: Douleurs articulaires

par Mackie Vadacchino, CEO/PDG - A.Vogel, le 13 février 2017, Ménopause@fr, Muscles et articulations

Bonjour et bienvenue à cette autre édition des Capsules Fraîcheur Ménopause d’A.Vogel. En 2015, nous avons sondé les abonnées à notre bulletin afin d’avoir une meilleure idée de ce qui les incommodait durant la ménopause. À notre plus grande surprise, les répondantes ont déclaré que leur deuxième source d’inconfort – juste après les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes – était les douleurs musculaires et articulaires.

Comment expliquer de tels malaises?

Hé bien, pour résumer les choses simplement, disons que la baisse du taux d’œstrogène peut affecter l’hydratation des articulations et entraîner du même coup bon nombre de problèmes.

Le plus important, si vous éprouvez des douleurs articulaires, est d’abord de consulter votre médecin afin de vous assurer qu’elles sont associées à la ménopause. Il ne faudrait surtout pas passer à côté d’un problème plus grave.

Que faire alors pour soulager vos articulations?

Le médecin vous a examinée, tout est normal, mais vous sentez bien qu’il y a un problème quelque part…

Voici quelques trucs qui ont été très efficaces pour moi :

  1. Passez votre régime alimentaire en revue!  Assurez-vous d’avoir une alimentation saine et variée, incluant beaucoup de produits riches en calcium et en magnésium, car vos os en ont grandement besoin. Parmi ces aliments, il y a les noix et les graines, les fruits séchés et les légumes-feuilles vert foncé; même les poissons comme les sardines sont très bénéfiques, car leurs arêtes contiennent beaucoup de calcium.  D’autres aliments sont par contre à éviter, comme vous pourrez le voir dans l’article qui suit.
  2. Buvez beaucoup d’eau! Cela ne pourra qu’aider vos articulations à se réhydrater.
  3. Renseignez-vous sur les plantes médicinales. La griffe du diable est un formidable anti-inflammatoire naturel, qui agit habituellement très vite. Beaucoup d’utilisateurs notent une différence en quelques jours.
  4. Un autre aspect des plus importants est l’exercice. Je sais, quand on a mal aux articulations, bouger est la dernière chose qu’on a envie de faire. Mais l’activité physique quotidienne vous aidera à la fois à maintenir un poids santé, à réduire la pression subie par vos articulations et à renforcer vos muscles.

Régime alimentaire

L’alimentation joue un rôle incontestable.

Assurez-vous d’avoir une alimentation saine, variée et généreuse en calcium ainsi qu’en magnésium – vos os en ont grandement besoin. Mettez à votre menu noix et graines, fruits séchés et légumes-feuilles vert foncé. Même les poissons comme les sardines peuvent s’avérer des plus bénéfiques pour combler vos besoins en calcium.

Efforcez-vous également de tenir à distance certains aliments. Une catégorie entière d’aliments est désormais pointée du doigt en raison de ses effets nocifs pour les articulations. Saviez-vous que vous consommez quotidiennement bon nombre de produits provenant de la famille des solanacées, qui peuvent être particulièrement irritants? Croyez-le ou non, il s’agit notamment des pommes de terre, des tomates, des aubergines et des poivrons rouges. Certaines femmes constatent un soulagement de leurs douleurs articulaires lorsqu’elles évitent ces aliments. Il n’en coûte rien de tenter l’expérience pour voir si cela peut vous aider.

L’autre grand groupe d’aliments à surveiller comprend les oranges, pamplemousses et autres agrumes. Fait intéressant à noter, j’ai connu une dame qui avait simplement décidé de ne plus prendre son verre de jus d’orange matinal. En peu de temps, elle a constaté que ses articulations étaient beaucoup moins douloureuses – parfois un tout petit changement peut faire une grande différence.

Eau

Un élément essentiel est ni plus ni moins que… l’eau! Si vos articulations manquent d’hydratation, vous pouvez améliorer les choses de façon spectaculaire simplement en buvant beaucoup d’eau chaque jour. J’en ai encore eu la preuve il n’y a pas si longtemps, lorsqu’une autre dame est venue me voir en me disant qu’elle prenait dorénavant un verre d’eau supplémentaire le soir. Ses douleurs se manifestaient dès le lever au matin, ce qui est très souvent attribuable à la déshydratation, en particulier chez les femmes souffrant de bouffées de chaleur la nuit.

Elle a donc pris l’habitude de boire un petit verre d’eau tiède avant d’aller au lit, ainsi qu’un ou deux verres d’eau de plus durant la journée. Au bout de trois ou quatre semaines, ses douleurs matinales avaient pratiquement disparu; un peu plus d’eau dans votre régime quotidien pourrait fort bien vous suffire, à vous aussi, pour trouver un soulagement.

Produits naturels

Vous pouvez également compter sur Mère nature pour apaiser vos douleurs articulaires. Il existe en effet un anti-inflammatoire naturel communément appelé griffe du diable, qui agit en douceur mais rapidement – en quelques jours à peine. Cette précieuse plante médicinale ne présente aucune contre-indication particulière et vous pouvez l’utiliser à long terme si vous le souhaitez.

Stress

Lorsqu’il est question de douleurs articulaires, on ne saurait minimiser l’importance du stress – et on sait que la ménopause peut être une période de grande tension. Le stress entraîne la formation de substances acides dans l’organisme, lesquelles peuvent accentuer l’irritation dans les articulations. Si vous êtes la proie du stress (ce qui de nos jours, avouons-le, est souvent la norme au mitan de la vie), la prise d’un bon remède antistress, comme l’avoine ou la passiflore, pourrait aider à atténuer vos douleurs articulaires.

Suppléments

Vous pourriez également envisager de prendre certains suppléments. Le magnésium est bien connu pour ses effets bienfaisants; le sulfate de glucosamine peut aussi s’avérer utile car il aide à stabiliser les articulations. Ce dernier peut être une excellente solution de prévention à adopter dès le début de la ménopause; en renforçant les articulations, il permet d’éviter que la douleur s’installe par la suite.

Exercice

On n’insistera jamais assez sur l’importance de l’activité physique. Bien sûr, la douleur n’incite guère à bouger. Toutefois, la pratique quotidienne de l’exercice comporte plus d’un aspect positif. Cela vous aidera notamment à contrôler votre poids, ce qui est très important. En effet, si vous faites de l’embonpoint, ne serait-ce que légèrement, vous imposez une pression supplémentaire à vos articulations. Mais il y a plus : l’exercice renforce les muscles de part et d’autre des articulations, aidant du même coup à maintenir celles-ci en place et à empêcher qu’elles ne frottent les unes contre les autres. Une dizaine de minutes de marche à un pas rapide tous les jours peut suffire à protéger vos articulations… voilà un petit effort qui peut rapporter gros!

D’autres formes d’activité que la marche sont excellentes pour les articulations et la musculature. Le yoga, par exemple, m’a personnellement beaucoup aidée à garder la forme durant la ménopause. Chose certaine, cela vaut le coup d’essayer, d’autant plus qu’une séance de yoga comporte habituellement une période de relaxation au cours de laquelle on peut s’allonger et se détendre, un petit « plus » à ne pas dédaigner…

Traitements complémentaires

D’autres options s’offrent à vous sous la forme de traitements complémentaires. Si vos articulations sont particulièrement douloureuses et que vos muscles sont tendus depuis longtemps, vous souffrez peut-être d’un léger déplacement articulaire qui accentue votre douleur. Dans ce cas, un chiropraticien pourrait détecter facilement le site précis du problème et procéder à quelques petites manœuvres qui remettront tout en place.

Si vous sentez que votre posture est aussi en cause, envisagez de participer à quelques séances de ce qu’on appelle la technique Alexander. Cela fait parfois des merveilles pour les douleurs articulaires et pourrait vous être des plus utile.

L’acupuncture est une autre solution possible. Entre autres bienfaits, l’acupuncture peut soulager efficacement la douleur; elle peut aussi aider grandement à rétablir l’équilibre hormonal durant la ménopause – un avantage non négligeable!

Read more:
prévenir le rhume
Prévenir le rhume lors des changements de saison

Est-ce que pour vous le changement de saison rime avec l’acquisition d’un rhume? Si oui, vous n'êtes pas seul. Les...

Close