Hypertension et maux de tête seraient-ils liés?

La journée a été longue et stressante à souhait. Vous sentez poindre le mal de tête – cette douleur pulsatile, vous ne la connaissez que trop bien. Vos amis n’arrêtent pas de vous dire que tout cela a à voir avec votre hypertension... mais est-ce vraiment le cas?

Circulation


Owen Wiseman
@AVogel_ca


15 février 2018

Les maux de tête font partie des affections les plus répandues au monde :

  • plus de 46 % de la population a déjà souffert de maux de tête aigus,
  • 42 % de céphalées de tension,
  • 11 % de migraines et
  • 3 % de maux de tête quotidiens (chroniques).

Les Canadiens ne s’en tirent pas mieux que les autres alors que 76,1 % des hommes et 65,6 % des femmes rapportent au moins un mal de tête par année. Si vos maux de tête vous font souffrir, il est fort probable qu’il s’agisse de céphalées de tension. Celles-ci provoquent une douleur sourde : imaginez un bandeau faisant le tour de votre tête et serrant implacablement votre crâne, tel un étau.

Les déclencheurs des maux de tête

Les déclencheurs à l’origine de ces maux de tête ne sont pas encore parfaitement clairs, mais la recherche progresse. Une étude publiée en août a analysé 85 articles et passé en revue 420 déclencheurs signalés. De tous, le sommeil et le stress sont les plus répandus. Cela n’est sans doute pas surprenant, mais il est important que les chercheurs arrivent à comprendre par quel mécanisme les déclencheurs provoquent la douleur.

En fait, le tissu cérébral est dépourvu de capteurs de douleur parce qu’il n’est pas censé être directement exposé à quoi que ce soit – surtout pas à des zombies assoiffés de matière grise... Donc, lorsqu’on a mal à la tête, la douleur est ressentie au niveau des capteurs situés tout autour de la tête et du cou, c’est-à-dire dans les muscles, les articulations et les vaisseaux sanguins. Ces capteurs de douleur peuvent être activés par des déclencheurs externes (provenant par exemple de l’environnement) ou internes (comme des hormones ou des neurotransmetteurs associés au stress ou au manque de sommeil).

L'hypertension

Parlons maintenant de l’hypertension artérielle (communément appelée « haute pression »), qui affecte près du quart des adultes au pays. La plupart des Canadiens connaissent au moins une personne aux prises avec ce problème... sans compter que plus de 18 % des hypertendus ignorent qu’ils le sont. Mais commençons par définir ce qu’est la tension artérielle : il s’agit d’une mesure de la force que le sang exerce sur les parois des vaisseaux sanguins. Plus le cœur doit travailler fort pour faire circuler le sang à travers le corps, plus la pression est élevée.

L’information véhiculée couramment, notamment par les séries médicales à la télé, nous a habitués au chiffre magique de 120/80 comme étant la « normale ». L’échelle de l’hypertension peut toutefois commencer dès 140/90 pour atteindre un niveau critique à 180/110 (crise d’hypertension). Bien sûr, ces valeurs sont assujetties à de nombreux facteurs et devraient par conséquent être interprétées uniquement par votre médecin. Il n’en demeure pas moins qu’elles fournissent de bons indices quant à leur lien avec les maux de tête.

Certains pensent que le débit sanguin accru causé par l’hypertension pourrait augmenter la pression sur les vaisseaux et ainsi activer leurs capteurs de douleur, d’où l’effet d’une céphalée de tension. Cette association est encore nébuleuse et il nous reste encore beaucoup à apprendre, mais certaines études ont montré que les médicaments antihypertenseurs (qui diminuent la tension artérielle) avaient un certain effet pour soulager les maux de tête. Cela ne veut pas dire qu’il faut se précipiter sur ces produits pour venir à bout du prochain mal de tête, mais cela laisse supposer une corrélation.

Pour gérer vos maux de tête ou votre hypertension, voici quelques conseils :

  • Électro-quoi? On a de plus en plus recours à la stimulation électrique pour traiter divers problèmes; en effet, les professionnels de la santé et les chercheurs commencent à mieux comprendre le système nerveux. Ces scientifiques tentent de déterminer si la stimulation de certains nerfs pourrait aider à soulager les symptômes ou même à réduire la fréquence des maux de tête. Lors d’une étude menée auprès d’un groupe souffrant de céphalées de tension chroniques, les personnes traitées par stimulation électrique ont déclaré éprouver moins de maux de tête, globalement. La recherche est encore embryonnaire, mais ce peut être le prétexte d’une discussion avec votre médecin traitant.
  • Soulagement des symptômes. Le Ginkgo biloba a fait ses preuves comme puissant tonique pour la circulation. Des études ont démontré que cette plante réduit la pression sanguine grâce à des composés appelés polyphénols. Ces agents favorisent la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui réduit la pression, et assurent également une protection contre les dommages moléculaires qui surviennent sous l’influence du stress. Des produits tels que Ginkgo et Ginkgo Extra rendent les bienfaits de la plante très accessibles, sous forme de teinture ou de comprimés.
  • Attention à votre cœur! La baie d’aubépine est un autre remède naturel abondamment utilisé pour les problèmes cardiaques. L’aubépine agit de plusieurs façons, entre autres comme antioxydant et agent inotrope positif (en clair, elle augmente la force de contraction du cœur). En plus, l’aubépine est un puissant anti-inflammatoire qui normalise à la baisse ou affaiblit les cytokines susceptibles d’induire l’inflammation dans la région cardiaque. Les teintures, comme le produit Santé du coeur, sont une excellente formule pour obtenir une dose efficace de la plante.
  • Exercice. On n’insistera jamais assez sur les vertus de l’exercice. Chez les personnes souffrant de troubles cardiovasculaires comme l’hypertension, la pratique fréquente d’activités physiques de faible intensité permet de réduire la tension artérielle et aide à normaliser le taux de cholestérol. Au Canada, nous avons le bonheur de connaître quatre saisons offrant chacune un vaste éventail d’activités parmi lesquelles choisir. Il suffit de sortir et de bouger!

Références:
http://jamanetwork.com/journals/jama/article-abstract/1177938
https://doi.org/10.1177/0333102417727535
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3315253/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3829292/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3891531/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5085083/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7860153
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17381554
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26059745
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28825314
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28900887
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28922046
https://www.scientificamerican.com/article/what-causes-headaches/
http://www.statcan.gc.ca/pub/82-625-x/2016001/article/14657-eng.htm

A.Vogel Ginkgo
Ginkgoforce®

A.Vogel Ginkgoforce Fresh Ginkgo biloba extract

50mL

$ 21.99

Ginkgo biloba est un super antioxydant.
Plus d'info

Si vous vous réveillez la nuit, faites que ce soit pour la bonne raison! Voyez la vidéo! Videos