L’immunothérapie, à prendre ou à laisser?

Pour un non-initié, le mot immunothérapie peut sembler un peu inquiétant. Chez d’autres, il est au contraire source de soulagement. Mais en quoi consiste cette option thérapeutique, au juste?

Allergies


Owen Wiseman
@AVogel_ca


16 janvier 2018

Selon la définition du dictionnaire Larousse médical, l’immunothérapie est un « traitement visant à modifier l'activité du système immunitaire ». Elle consiste « soit à stimuler la réponse immune quand elle est insuffisante (immunostimulation), soit à la juguler quand elle produit des effets excessifs ou indésirables (immunosuppression) »

C’est grâce au système immunitaire que les humains ont réussi à survivre aux infections virales, bactériennes et fongiques (et à bien d’autres microbes) depuis des dizaines de milliers d’années. Notre espèce, Homo sapiens ou « homme savant », est l’illustration parfaite du vieil adage selon lequel « ce qui ne tue pas rend plus fort ». Si notre système immunitaire a su évoluer au fil du temps, il est cependant loin d’être parfait et peut parfois avoir besoin d’un bon coup de pouce. L’immunothérapie est une méthode thérapeutique qui s’avère particulièrement bénéfique dans les cas décrits ci-dessous, soit la malaria et les allergies.

Le système immunitaire

Lorsque le système immunitaire est confronté à un intrus, il mobilise rapidement toutes les ressources disponibles pour le combattre. Ces ressources sont les globules blancs, qui se présentent sous diverses formes et tailles pour s’attaquer à différentes catégories de pathogènes. Les plus connus des globules blancs sont les macrophages non spécifiques, qui engloutissent tout ce qu’ils ne reconnaissent pas comme étant sans danger pour l’organisme – parfois même ses propres cellules. D’autres globules blancs, comme les cellules tueuses naturelles, sont beaucoup plus sélectifs et arrivent souvent à détruire les cellules infectées par un virus. Au contact d’un nouvel agent pathogène, l’organisme produit des anticorps qui lui correspondent. S’il survient une autre invasion par la suite, ces anticorps se fixeront aux antigènes des envahisseurs et enverront un signal au système immunitaire pour déclencher une réaction plus rapide et plus puissante.

La malaria

Ce processus défensif est possible uniquement à condition que l’organisme soit en mesure de « voir » l’élément indésirable. Or, certains pathogènes ont évolué de telle sorte qu’ils peuvent se dissimuler parmi nos cellules. La malaria est un bon exemple de ce stratagème. Lors d’une infection, ce parasite intracellulaire envahit les globules rouges et les force à se coller aux parois des vaisseaux sanguins, ce qui lui laisse le champ libre pour s’approprier les nutriments et proliférer. Comme le parasite se cache à l’intérieur des globules rouges, rien n’indique que les cellules sont en danger et l’organisme ne déclenche pas de réaction immunitaire.

Les allergies

Parlons maintenant des allergies, qui sont en fait des réactions immunitaires excessives face à un allergène totalement inoffensif, par exemple le pollen. Les allergies peuvent aussi être traitées par l’immunothérapie, l’objectif étant alors d’habituer l’organisme à ne plus considérer un allergène comme une menace. Pour ce faire, on injecte des doses croissantes de l’allergène à la personne allergique pour induire sa tolérance et normaliser sa réaction immunitaire.

Comme pour tout médicament, il y a un risque d’effets secondaires, entre autres des réactions cutanées, de la fatigue et des symptômes semblables à ceux de la grippe.

Alors, pour ou contre l’immunothérapie?

La réponse est plus nuancée : tout dépend des cas. La meilleure chose à faire est d’en mesurer les avantages et inconvénients avec un professionnel de la santé. Voici quand même quelques conseils à prendre parallèlement en considération :

  • Développez votre immunité par l’alimentation. Les champignons possèdent de nombreuses vertus pour la santé, la plus connue étant leur capacité à moduler le système immunitaire. À titre d’exemple, il a été démontré que la consommation quotidienne de shiitakés (Lentinula edodes) accélère la multiplication d’un groupe de cellules immunitaires appelées lymphocytes T, accroît la quantité de certains agents tumoricides naturels et réduit la production de protéines inflammatoires. Toutes les épiceries proposent une variété de champignons : rien de plus facile que d’en ajouter quelques-uns dans vos recettes préférées. En plus d’être bons pour la santé, ils apporteront une touche d’originalité à vos plats habituels. Des produits comme Echinaforce agissent également pour moduler le système immunitaire et le soutenir afin de prévenir et soulager les symptômes des voies respiratoires supérieures (IVRS), tels que le rhume et la grippe.  Les produits Echinaforce donnent également un coup de pouce au système immunitaire, en particulier en période de stress, manque de sommeil ou chez les fumeurs.
  • Soulagez vos symptômes. Il existe des produits homéopathiques tels que Soulagement Allergies, offert sous forme de teinture, de comprimés, ou de vaporisateur nasal. Ils agissent en éliminant les toxines qui empêchent le fonctionnement optimal du système immunitaire. S’il arrive à mieux performer, le système immunitaire sera plus à même de réagir adéquatement aux allergènes.
  • Faites de l’exercice. A-t-on besoin de rappeler les innombrables bienfaits de l’activité physique? Une recension d’études portant sur l’exercice a permis aux chercheurs de conclure que l’activité physique avait accru la quantité de cellules tueuses naturelles ainsi que d’autres cellules immunitaires présentes dans l’organisme et, plus spécifiquement, qu’elle avait intensifié l’activité des cellules tueuses naturelles. Les types d’exercices pratiqués par les patientes dans le cadre de ces études étaient entre autres des activités aérobiques, comme le vélo, ainsi que des techniques de musculation et d’entraînement contre résistance.

Références:
https://www.merriam-webster.com/dictionary/immunotherapy
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21339097
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24262531
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25866155
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28862198
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28967237
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3175149/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4418178/

A.Vogel Soulagement Allergies - vaporisateur nasal

A.Vogel Allergy Relief (Pollinosan®) Nasal Spray

20mL

$ 19.29

Sinus congestionnés grâce aux allergies? Le vaporisateur nasal Soulagement Allergies (Pollinosan) …
Plus d'info

Gel Absolüt Arnica 2g - Offre exclusive au avogel.ca!