12 trucs utiles à connaître
concernant le rhume des foins

Mes trucs préférés pour le rhume des foins

Allergies

asktheexpert
Sonia Chartier
@AVogel_ca


17 avril 2018

Même si vous prenez beaucoup de médicaments, vous avez encore parfois l’impression que vous ne viendrez jamais à bout de votre rhume des foins. En fait il existe une quantité d’astuces faciles et de conseils pratiques qui peuvent vous aider à réduire les symptômes naturellement. Je vous présente donc mes 12 trucs préférés pour vous protéger du rhume des foins.

1. Mettez de la noix de coco sur vos narines

Appliquez un peu d’huile de coco sur le pourtour de vos narines, juste à l’intérieur, pour emprisonner le pollen avant que vous ne l’inspiriez. Pensez à en remettre après vous être mouché. C’est très utile si vous prévoyez être à l’extérieur et près d’espaces verts, mais vous pouvez aussi en appliquer comme baume protecteur avant d’aller vous coucher afin de réduire vos symptômes nocturnes et matinaux. Si vous n’avez pas d’huile de coco sous la main, vous pouvez utiliser d’autres types de produits, comme de la Vaseline® ou du baume pour les lèvres, qui marchent tout aussi bien.

2. Lavez-vous les cheveux avant d’aller au lit

Pendant la journée, du pollen peut se prendre dans vos cheveux, si bien que si vous vous couchez sans les laver, vous risquez de couvrir votre oreiller de pollen et d’en respirer toute la nuit. Une fois que le pollen s’est introduit dans votre chambre et dans vos draps, vous vous apercevrez probablement que vos symptômes se déclenchent pendant la nuit et au début de la matinée, même les jours où la concentration de pollen dans l’air est faible.

3. Évitez les produits laitiers

Les produits laitiers sont connus pour augmenter la production de mucus, une mauvaise nouvelle si vous souffrez de congestion ou d'écoulement nasal. Essayez d’éviter les produits laitiers le plus possible, en en consommant moins ou en optant pour des produits sans lactose comme le lait de soya ou d’amande.

4. Changez-vous dans la salle de bain

Comme vos cheveux, vos vêtements emprisonnent le pollen. En vous changeant dans la salle de bain dès que vous rentrez, vous évitez d’en répandre partout dans la maison ou de laisser des vêtements chargés de pollen dans votre chambre pendant que vous dormez. De plus, les salles de bain ont souvent des ventilateurs, ce qui peut aider à évacuer le pollen. Lavez ces vêtements dès que vous le pouvez, ou laissez-les dans un sac à linge sale dans la salle de bain ou la salle de lavage.

5. Réduisez votre apport en sucre

Le sucre est un inflammatoire naturel qui déclenche une hausse du taux de glycémie, suivie d’une brusque chute. Cette chute peut causer une libération soudaine d’adrénaline et d’histamine qui peuvent entraîner une brusque aggravation des symptômes. Choisissez des collations faibles en sucre et évitez les boissons sucrées. Essayez certaines de nos recettes de collations pour commencer, ou voyez la section des collations dans votre magasin d’aliments naturels.

6. Faites sécher vos vêtements à l’intérieur

En laissant vos vêtements sécher sur la corde à linge à l’extérieur, les pollens viennent s’y coller. Et quand vous les enfilez, vous respirez tout le pollen qui s’y trouve. Ensuite, quand vous rentrez les vêtements à l’intérieur, vous rentrez également le pollen chez vous.
Si vous séchez les vêtements à l’intérieur, veillez toutefois à ce que cela ne crée pas trop d’humidité dans votre maison, sous peine de créer des moisissures qui sont tout aussi mauvaises pour le système respiratoire.

7. Réduisez votre consommation d’alcool

L’alcool est une source importante d’histamine, qui peut déclencher une réaction allergique encore plus grave, susceptible même de contrecarrer les antihistaminiques que vous prenez. Boire de l’alcool peut aussi vous déshydrater et, encore une fois, peser lourd sur votre système immunitaire. Cela peut valoir la peine de se passer de vin et de prendre un verre d’eau à la place.

8. Augmentez votre apport en vitamine C

Mangez beaucoup d’aliments riches en vitamine C, comme les oranges, les bleuets et les fraises. La vitamine C agit comme un antihistaminique naturel pour calmer les réactions allergiques. Les smoothies sont une excellence façon d’ajouter de la vitamine C à votre régime alimentaire : essayez notre recette de smoothie anti-rhume des foins!

9. Calmez les démangeaisons oculaires à l’aide d’une compresse froide

Selon un récent sondage, les démangeaisons et les irritations des yeux sont les symptômes les plus incommodants. Faites tremper une débarbouillette propre dans de l’eau froide et placez-la sur vos yeux pendant dix minutes pour réduite le gonflement et apaiser l’irritation. Pour de meilleurs résultats, répéter la procédure plusieurs fois par jour.

10. Mettez la climatisation à fond

Si vos symptômes de rhume des foins vous mettent hors de vous et que vous prenez la voiture pour essayer d’échapper au redoutable pollen, rappelez-vous que ces fichues particules vous y suivent également. Tournez-leur le dos en fermant les fenêtres hermétiquement et en mettant la climatisation, et protégez vos yeux en portant vos lunettes de soleil enveloppantes préférées.

11. Optez pour les herbes médicinales!

Les herbes médicinales ne produisent pas les mêmes effets secondaires, comme la somnolence, que les médicaments classiques pour le rhume des foins. Essayez notre Soulagement Allergies en comprimés et en vaporisateur nasal.

12. Tenez-vous à jour de la densité pollinique

S’enquérir de la quantité de pollen dans l’air est une excellente façon de se préparer. Consultez les prévisions locales sur la densité pollinique ici; vous y trouverez sûrement celles qui vous concernent!

Si vous vous réveillez la nuit, faites que ce soit pour la bonne raison! Voyez la vidéo! Videos