4 raisons expliquant pourquoi votre acouphène est pire la nuit

Imaginez qu’un fort bruit vous réveille en pleine nuit, mais que vous êtes seul à le percevoir.

Circulation


Owen Wiseman
@AVogel_ca


22 octobre 2019

Qu'est-ce qu'un acouphène?

Il s'agit d'une sensation de tintement - ou de bourdonnement ou de sifflement - dans les oreilles.

Quelle est la cause de l'acouphène?

Il n'existe malheureusement aucune explication claire de ce phénomène. Mais pour mieux comprendre ce qui pourrait peut-être provoquer cette sensation, voyons un peu l'anatomie de l'oreille, qui comporte trois sections :

  1. Oreille externe – C'est le tissu qui nous est tous familier et qui comprend le pavillon (auricule) ainsi que le conduit auditif externe, reliant l'oreille externe à l'oreille moyenne. L'auricule fonctionne en quelque sorte comme un récepteur parabolique en recueillant les sons qui proviennent de l'extérieur et en les dirigeant dans le conduit pour faire vibrer la membrane du tympan. Ces vibrations voyagent dans l'oreille moyenne et l'oreille interne pour y être décodées.
  2. Oreille moyenne – Cette partie de l'oreille est constituée de trois osselets. Le premier est le malléus, un os en forme de marteau qui est attaché à la membrane du tympan et qui transmet instantanément les vibrations sonores de l'extérieur. Le deuxième osselet est l'incus, ou enclume, qui fait le pont entre le malléus et le dernier osselet, appelé stapès ou étrier. Celui-ci transmet les vibrations à l'oreille interne par une fine membrane. C'est dans l'oreille moyenne que se développent le plus souvent les infections, ou otites moyennes aiguës dans le jargon médical. Une structure appelée trompe d'Eustache, rattachée à la cavité nasale, se charge d'équilibrer la pression dans l'oreille moyenne. Lorsque ce conduit est obstrué, les bactéries qui n'ont pas besoin d'oxygène se mettent à proliférer et exercent une pression dans l'oreille moyenne.
  3. Oreille interne – Nous voici maintenant dans l'univers beaucoup plus complexe de l'oreille interne, composée de la cochlée, du vestibule et de canaux semicirculaires. La cochlée est une structure en forme de spirale, remplie de liquide; elle renferme les cellules ciliées rattachées aux nerfs, qui transforment les vibrations en signaux électriques. Ces signaux remontent le long du nerf auditif vers les zones du cerveau responsables de les convertir en informations sonores identifiables, par exemple un chant d'oiseau, un roulement de tambour, un aboiement ou le bruit de la circulation automobile. C'est dans le vestibule et les canaux semicirculaires que se trouvent les récepteurs de l'équilibre. Ensemble, toutes ces structures forment ce qu'on appelle le système vestibulocochléaire.

Pourquoi les acouphènes sont-ils pires la nuit?

Même si on ne s'en rend pas compte, le cerveau perçoit des sons presque constamment, mais comme on s'y habitue, ils sont atténués et ne retiennent pas notre attention. Le cerveau utilise ces bruits pour s'orienter dans l'environnement et demeure aux aguets pour réagir à toute menace éventuelle. Lorsque le silence se fait autour de nous, le cerveau se met à remplir le vide sonore de ses propres sensations.

On en a la plus belle démonstration avec la chambre anéchoïque de Microsoft, décrite comme l'endroit « où le son se meurt ». On enregistre dans cette pièce un niveau sonore de -20,6 décibels... alors que la respiration humaine passive se situe à environ 10 décibels. De fait, cette chambre dite « sourde » est l'endroit le plus silencieux sur Terre. On a observé que la privation sensorielle provoque des hallucinations et des expériences de nature psychotique, alors que le cerveau essaie de capter de l'information, par exemple des données auditives, dans un endroit qui en est totalement dépourvu.

  1. Un manque de stimulation sonore.  En raison du niveau de silence dans votre chambre, pourrait vous exposer davantage à un épisode d'acouphène.
  2. Les médicaments. Selon le Center for Hearing Loss Help, aux États-Unis, plus de 450 médicaments sont susceptibles de déclencher ou d'aggraver un acouphène; plusieurs ont fait l'objet de rapports défavorables. À titre d'exemple, certaines personnes prennent de l'aspirine avant d'aller au lit pour atténuer leur douleur; or, des doses élevées d'aspirine sont associées aux acouphènes.
  3. Le cérumen. Nous fabriquons continuellement du cérumen, plus communément appelé cire d'oreille, qui peut être à l'origine d'un acouphène. À mesure que la cire s'accumule et se solidifie, elle absorbe les vibrations du corps qui sont davantage perceptibles la nuit en raison du faible bruit ambiant. Cela pourrait notamment inclure la sensation de l'afflux sanguin vers les artères carotides, ou encore les vibrations produites par les battements du cœur.
  4. L'alcool. Bien des gens, pour se détendre à la fin de la journée, choisissent de prendre un verre; l'alcool peut stimuler la circulation sanguine dans l'oreille interne et aggraver un acouphène. La perte auditive permanente est un autre danger lié à la consommation excessive d'alcool : celui-ci peut provoquer un rétrécissement du cortex auditif, région responsable de traiter les sons perçus.

Si vous souhaitez accroître l'apport sanguin au cerveau, le Ginkgo biloba est certainement une option à considérer. Les ginkgolides qu'il contient ont la capacité de dilater les vaisseaux sanguins et d'accroître la circulation d'oxygène de l'extérieur vers l'intérieur de l'oreille. Mieux irriguées, les structures de l'oreille fonctionnent mieux et le risque d'acouphène s'en trouve diminué.

Si un ventilateur de plafond n'est pas une solution envisageable, songez à installer un générateur de bruit blanc dans votre chambre. Vous ajouterez ainsi des sons dans votre environnement et votre cerveau aura moins besoin de remplir le vide au moyen de ses propres bruits intérieurs. Plusieurs applications mobiles offrent désormais ce genre d'outil, de même que la possibilité de régler des minuteries. Ainsi, le bruit blanc ne sera pas présent toute la nuit pour éviter de déranger la personne qui partage votre lit – car le but n'est pas de régler un problème pour en créer un autre!

Références:
https://www.aafp.org/afp/2009/1101/p1011.html
https://www.ata.org/sites/default/files/Drugs%20and%20Tinnitus%20-%20Neil%20Bauman%20PhD%20-%20April%20%2709.pdf
http://discovery.ucl.ac.uk/1468060/1/Mason_439379.pdf
https://www.jneurosci.org/content/35/44/14822
https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0127578
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2031886/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3157487/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3387310/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6042678/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15251092/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25425885/
https://news.microsoft.com/stories/building87/audio-lab.php
https://www.tinnitus.org.uk/drugs

A.Vogel Ginkgo
Ginkgoforce®

A.Vogel Ginkgoforce Fresh Ginkgo biloba extract

50mL

$ 21.99

ajouter au panier

Ginkgo biloba est un super antioxydant.
Plus d'info

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!