Sexe, Prostate 1 et rock’n’roll!

C’est ce soir que ça se passe. Vous et votre tendre moitié avez réussi à faire garder les enfants et pouvez enfin passer une soirée en tête-à-tête depuis… quelque chose comme une éternité!

Santé des hommes


Owen Wiseman
@AVogel_ca


19 octobre 2020

Combien d'hommes éprouvent des problèmes de dysfonctionnement érectile?

Si vous pensez être l'exception, détrompez-vous : le dysfonctionnement érectile touche plus de 3 millions de Canadiens de plus de 40 ans. Pour près de la moitié d'entre eux, il s'agit d'un problème important en raison de sa fréquence.

Pour résoudre un problème, il faut d'abord en comprendre la cause.

Il existe une différence marquée entre les formes primaire et secondaire du dysfonctionnement érectile.

  1. Primaire. À l'intérieur des tissus du pénis se trouvent des nerfs, des artères, des veines et des muscles, comme le corps caverneux. Au moment de l'érection, ces tissus mous au repos se gorgent de sang et deviennent rigides. Cette réaction est liée à des influx nerveux déclenchés par le cerveau dans un contexte d'excitation sexuelle. On parle de dysfonctionnement primaire lorsque la personne n'a jamais été en mesure d'obtenir une érection. L'une ou l'autre des structures à l'intérieur du pénis peut être en cause.
  2. Secondaire. Dans cette forme de dysfonctionnement érectile, l'homme pouvait auparavant avoir une érection mais, en raison d'un changement quelconque, n'est plus capable de la maintenir. Les causes du problème peuvent être beaucoup plus complexes et vont de la détresse psychologique, incluant l'anxiété de performance, à l'utilisation de certains médicaments, notamment des antihypertenseurs ou des antidépresseurs. Bien que la publicité le présente souvent comme un moyen d'avoir « du bon temps », l'alcool est en fait un dépresseur qui peut affecter la libido et réduire la sensibilité des terminaisons nerveuses du pénis. Il a aussi pour effet de déshydrater l'organisme, réduisant ainsi le débit sanguin vers les tissus de l'appareil génital.

Est-ce que cela pourrait avoir un lien avec mes symptômes urinaires?

Si vous êtes aux prises avec des symptômes urinaires, comme le besoin plus fréquent d'uriner, les visites au petit coin la nuit, ou encore de la difficulté à amorcer ou à stopper votre jet urinaire, il serait bon de vérifier la présence d'une hyperplasie bénigne de la prostate (HBP). Une telle situation est tellement fréquente que d'aucuns la considèrent comme inévitable chez les hommes âgés. Toutefois, on sait maintenant qu'il est possible d'atténuer certains facteurs de risque.

L'intervention la plus répandue fait appel à un inhibiteur de la 5α-R. Cette enzyme convertit la testostérone dans sa forme plus active et puissante, la dihydrotestostérone (DHT). La DHT a tendance à provoquer le grossissement du tissu prostatique; en réduisant l'activité de la 5α-R, on diminue les niveaux de DHT active et on limite le grossissement futur de la prostate. Celle-ci, qui a la forme d'une noix, est traversée par l'urètre; l'enflure des tissus peut entraîner un blocage de l'urètre et réduire l'afflux sanguin dans les muscles du pénis. Il devient alors difficile d'obtenir ou de maintenir une érection, ce qui aggrave les symptômes de dysfonctionnement érectile.

Un essai clinique pilote, multicentrique et ouvert, a été mené afin d'établir si une préparation médicinale appelée Prostate 1, obtenue à partir des baies du palmier nain (Serenoa repens), pourrait avoir un effet sur les symptômes d'HBP ou sur les difficultés sexuelles. C'est que le palmier nain agit comme un inhibiteur de la 5α-R, à l'instar des médicaments couramment prescrits, soit le finastéride ou le dutastéride.

Pendant les 8 semaines qu'a duré l'essai, les participants ont pris quotidiennement une capsule de 320 mg de Prostate 1 et ont vu leurs symptômes s'améliorer de façon spectaculaire.

Leurs scores IPSS (International Prostate Symptom Score) ont diminué de 51% tandis que leur capacité d'« [obtenir] et [maintenir] une érection » s'est améliorée de 64 %, selon la mesure BSFI (Brief Sexual Function Inventory).

Parlez-moi un peu des options qui s'offrent à moi.

  • Songez à consulter un thérapeute. Vous avez peut-être déjà eu une discussion en privé avec votre médecin de famille sans que votre partenaire soit au courant, mais les choses ont beaucoup évolué depuis quelques dizaines d'années. Les options qui s'offrent à vous, en tant que patient ou client, sont désormais beaucoup plus vastes. Les sexothérapeutes sont formés pour aider les hommes à identifier les causes possibles de leur dysfonctionnement érectile par des exercices centrés sur la découverte de soi et le développement de l'intimité. Des rencontres en couple peuvent également se faire; si cela peut sembler intimidant de prime abord, 40 % des hommes recrutés pour une étude ont déclaré se sentir soutenus après une première discussion.
  • Examen physique. Une consultation auprès de votre médecin de famille pour un examen physique est le premier pas à faire pour déterminer la cause de votre situation actuelle. Votre médecin pourra vérifier certains facteurs possibles en vous faisant passer des analyses et vous conseillera sur les prochaines étapes.
  • L-arginine + pycnogénol. Dans le cadre d'un essai clinique, 40 hommes souffrant de dysfonctionnement érectile ont été suivis pendant 3 mois. La prise quotidienne d'un supplément de 1,7 g (1700 mg) de L-arginine (seule) a amélioré leur état de seulement 5 % après 1 mois de traitement. Toutefois, lorsque la L-arginine était prise en association avec un extrait d'écorce de pin (pycnogénol), le taux de réussite faisait un bond énorme, passant à 80% après le deuxième mois de traitement et à 92,5 % après le troisième. On pense que ces résultats sont dus à l'augmentation de l'oxyde nitrique, qui a pour effet d'ouvrir les vaisseaux sanguins et par conséquent de favoriser la circulation.

Nous espérons que vous vous sentez maintenant mieux informé sur le dysfonctionnement érectile et les moyens d'en atténuer les symptômes. Ne manquez pas de consulter d'autres articles des plus éclairants, soit Prostatite et hyperplasie de la prostate –pas pareil! et Alcool et hyperplasie de la prostate : 4 effets à ne pas négliger.

Références:
http://www.cssam.com/files/content/VIAG_5205_BetterSexBroch+EHS%20TO_E34.pdf
https://europepmc.org/article/MED/22522969
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12851125/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17703218/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19143912/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30232467/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5914267/

A.Vogel Prostate 1 - capsules de palmier nain pour le grossissement de la prostate

Sabalasan® Prostate 1

30 caps

$ 32.29

ajouter au panier

Envie d’uriner souvent? Sabalasan Prostate 1 prévient et soulage les symptômes de …
Plus d'info