Solutions naturelles aux rhumes d’été

Quiconque vit au Canada le sait : l’hiver est synonyme de « saison du rhume et de la grippe ». Durant ces longs mois, les habitations sont hermétiquement fermées pour protéger des éléments naturels, créant en revanche un milieu propice à la transmission des bactéries et des virus.

Rhume et grippe | Santé immunitaire


Owen Wiseman
@AVogel_ca


06 juillet 2021

Qu'en est-il des rhumes qui se manifestent en été?

De nombreux Canadiens confondent les rhumes d'été avec les allergies saisonnières car ils ont parfois tendance à s'éterniser. Certains symptômes particuliers peuvent aider à distinguer ces deux affections, notamment les picotements dans les yeux caractéristiques des allergies. Une autre différence réside dans l'étiologie (la cause) du problème; dans le cas des rhumes d'été, les coupables sont souvent des entérovirus.

Que sont les entérovirus?

Les entérovirus doivent leur nom à leur voie de transmission, qui est principalement le tractus intestinal. Ils sont toutefois très impliqués dans les affections respiratoires, en particulier chez les enfants et les nouveau-nés. Ce genre de virus fait partie de la famille connue sous le nom de « picornavirus », tout comme son proche parent, le genre rhinovirus. Ces virus ont tendance à se propager plus facilement par contact avec des sécrétions corporelles comme la salive et le mucus (gare aux bouts de chou qui ont la goutte au nez!).

Pourquoi sont-ils plus répandus en été que les rhinovirus?

À l'été 2014, en Ontario, on a assisté à une éclosion des infections par un de ces virus (EV D68). Les autorités de santé publique de la Colombie-Britannique, de l'Alberta et de l'Ontario ont également rapporté des cas jusqu'en 2016.

De nombreuses études sont en cours afin d'expliquer pourquoi les entérovirus ont tendance à culminer en été, mais les chercheurs n'ont pas encore trouvé de réponse. Selon les travaux préliminaires, la température du point de rosée ainsi que d'autres mesures de l'humidité pourraient être en cause.

Quels sont les symptômes des rhumes d'été?

Sans surprise, les symptômes peuvent correspondre à ceux d'autres maladies respiratoires, mais ils peuvent aussi toucher la moelle épinière chez certains enfants. Vous comprendrez un peu mieux pourquoi dans la section suivante. Si vous êtes complètement exténué, que vous vous sentez très faible ou que vous éprouvez une difficulté aiguë à respirer, consultez immédiatement un médecin. On demandera peut-être une analyse de selles ou un prélèvement par écouvillonnage du nasopharynx afin de déterminer la cause de vos symptômes.

Les entérovirus peuvent-ils se manifester autrement?

Bien que les infections respiratoires soient au nombre des plus répandues, les entérovirus peuvent aussi être à l'origine de la maladie infectieuse pieds-mains-bouche, de l'herpangine et de la polio.

  • Maladie infectieuse pieds-mains-bouche. Cette maladie entraîne la formation de plaies douloureuses à l'intérieur de la bouche de même qu'une éruption cutanée sur les mains et les pieds, quoique d'autres régions peuvent aussi être touchées. Elle affecte le plus souvent les enfants de moins de 10 ans.
  • Herpangine. Cette affection semblable à la grippe se manifeste par des bosses grises à l'intérieur de la bouche et de la gorge, qui apparaissent dans les deux jours suivant le début des symptômes.
  • Polio. Cette vilaine affection peut parfois être assez bénigne et ressembler à une grippe. Elle peut aussi s'avérer très grave et engendrer une paralysie généralisée. Heureusement, grâce aux vaccins administrés de façon continue depuis les années 50, la polio est devenue aujourd'hui extrêmement rare. Il est toutefois à noter que les Canadiens habitant dans des régions où le taux de vaccination contre la polio est faible courent un risque accru de développer cette infection potentiellement invalidante.

Quels sont les facteurs de risque?

Vous pouvez être plus sujet aux rhumes d'été si vous passez beaucoup de temps en compagnie de jeunes enfants ou dans des espaces fermés avec d'autres personnes. Bien que les rhumes d'été affectent davantage les enfants, n'allez pas conclure faussement que vous êtes à l'abri.

Pensez également à l'utilisation des climatiseurs durant la saison estivale. Oui, ces appareils contribuent à notre confort, mais sachez que la transition abrupte entre la température et l'humidité extérieures et les conditions à l'intérieur peuvent avoir des effets indésirables sur les voies respiratoires. Une adaptation graduelle, à raison d'environ 2 ou 3 degrés à la fois, diminue de beaucoup la pression exercée sur le corps humain.

De plus en plus de données viennent étayer le lien entre le degré d'étanchéité d'une maison et l'augmentation de la concentration de particules virales et d'allergènes.

Que peut-on faire pour aider à prévenir la propagation des rhumes d'été?

  • Comme toujours, le lavage des mains demeure l'un des meilleurs moyens de se protéger contre divers agents pathogènes. Cela peut limiter leur propagation, surtout quand votre adorable bambin vient essuyer son petit museau sur vous.
  • Il est également conseillé de bien s'hydrater pour aider les reins à traiter plus efficacement les déchets et à maintenir l'équilibre électrolytique du corps.
  • Si de nombreux Canadiens choisissent de prendre des suppléments vitaminiques, le maintien d'une alimentation judicieuse et variée tout au long de l'année devrait en principe fournir les nutriments nécessaires pour prévenir les infections aiguës.

Que puis-je faire pour renforcer mon immunité?

Un bon système immunitaire fait plus que simplement limiter les dommages dus aux rhumes d'été. Des données cliniques montrent qu'Echinaforce peut réduire l'incidence même de ces vilains rhumes en favorisant la production de messagers immunitaires comme l'interféron.

Voilà qui pourrait expliquer pourquoi, selon des observations scientifiques, Echinaforce arrive à réduire la gravité et la durée des symptômes du rhume banal, à limiter le recours aux antibiotiques chez les enfants et à diminuer le risque d'infections secondaires comme la pneumonie et la bronchite.

L'ajout de sureau pourrait fournir un soutien immunologique additionnel, selon un essai clinique randomisé avec placebo, à double insu, qui a donné lieu à une réduction marquée de la durée et de la gravité des rhumes chez des voyageurs aériens. Les auteurs d'une méta-analyse portant sur la supplémentation par le sureau ont conclu que celle-ci constitue une alternative à l'abus d'antibiotiques pour les symptômes des voies respiratoires supérieures dues à des infections virales, et possiblement une solution de rechange plus sûre aux médicaments d'ordonnance pour les cas courants de rhume et de grippe. Ces études apportent une valeur accrue à un essai lors duquel l'efficacité de la boisson chaude Echinaforce, associant échinacée et sureau, s'est avérée comparable à celle de l'oseltamivir, un médicament contre la grippe.

N'hésitez pas à consulter votre médecin traitant pour savoir quelles sont les meilleures options pour vous.

Cet article ne constitue pas un avis médical et a uniquement pour but de renseigner. Il ne saurait se substituer à un avis médical, un diagnostic ou un traitement de la part d'un professionnel de la santé.

Références:
https://www.merckmanuals.com/en-ca/home/infections/enteroviruses/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK431082/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3604842/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4081194/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4848651/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5331033/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6031196/
https://www.pnas.org/content/115/12/3078
https://www.publichealthontario.ca/-/media/documents/lab/afp-evd68-surveillance-lab-testing.pdf?la=en
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/13904777/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23440782/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25015496/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26453820/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28857219/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30670267/