L'hypochlorhydrie ou la faible acidité gastrique: causes et traitement

Le reflux gastrique, les brûlures d’estomac et les ulcères d’estomac dus à des infections bactériennes sont autant de troubles liés à l’appareil digestif qu'à l’acide qu’il sécrète.

Digestion

Cortney Good
Desiree Abecassis
@AVogel_ca


22 janvier 2020

Selon la croyance populaire, le reflux gastrique serait attribuable à une sécrétion excessive d'acide gastrique. Or, le scénario contraire nous fournit un tout autre point de vue. La popularité et l'utilisation de médicaments classiques, comme les antiacides et les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), reposent sur l'idée que certains troubles digestifs sont causés par des niveaux élevés d'acide gastrique. En réalité, ces types de problèmes résultent en fait de faibles concentrations d'acide gastrique.

Voyons un peu comment l'acide gastrique est absorbé et en quoi il est utile au processus digestif

Les aliments contiennent les éléments nutritifs nécessaires au fonctionnement optimal de l'organisme. Nous absorbons la nourriture par la bouche et c'est là que le processus digestif commence. Les aliments sont partiellement décomposés dans la bouche par la mastication ainsi que la sécrétion d'enzymes dans la salive, avant de descendre le long de l'œsophage pour finalement aboutir dans l'estomac.

À l'intérieur de l'estomac, l'acide chlorhydrique (HCl) aide à poursuivre la digestion afin de faciliter l'extraction des nutriments plus loin dans le tractus gastro-intestinal. L'acide chlorhydrique est très acide, à tel point qu'il risquerait de brûler la peau s'il devait entrer en contact avec elle. Le pH de l'acide chlorhydrique dans l'estomac devrait normalement se situer entre 1 et 3. Chez les personnes en situation de faible acidité gastrique, le pH varie habituellement de 3 à 5. L'achlorhydrie est un état clinique caractérisé par l'absence d'acide gastrique; le pH de l'estomac sera alors supérieur à 5.

Les principales fonctions de HCl dans l'estomac sont les suivantes:

  • Aider à digérer adéquatement les protéines en stimulant la sécrétion de pepsine
  • Aider à digérer les glucides et les matières grasses, en particulier les vitamines hydrosolubles A et E, en stimulant la libération d'enzymes pancréatiques
  • Faciliter et accroître l'absorption de plusieurs vitamines et minéraux
  • Fournir un environnement très acide qui détruira les bactéries nuisibles pouvant s'infiltrer dans l'organisme par la nourriture
  • Aider à neutraliser les infections à levures (candidoses) en empêchant la prolifération des levures et des bactéries indésirables
  • Contrôler la vidange de l'estomac et la motilité gastrique

Qu'est-ce qui cause la faible acidité gastrique?

L'âge est l'un des principaux facteurs contribuant à la diminution de la sécrétion d'acide gastrique. Des études ont montré que les personnes plus âgées, c'est-à-dire de plus de 60 ans, constatent une baisse substantielle de la production d'acide gastrique. Un faible taux d'acide gastrique peut aussi être la conséquence d'une utilisation abusive de médicaments antiacides comme les IPP, d'une infection causée par la bactérie Helicobacter pylori, d'un stress chronique, d'une consommation excessive d'alcool, de la prise de certains antibiotiques et même de troubles alimentaires comme la malnutrition et les régimes très pauvres en calories.

Quels sont les symptômes d'une faible acidité gastrique?

Examinons quelques-unes des manifestations les plus fréquentes d'un manque d'acidité gastrique. Gardez à l'esprit que certaines personnes peuvent aussi avoir des réactions cutanées en raison d'un estomac trop peu actif :

  • Sensation de plénitude après avoir consommé un repas ordinaire
  • Ballonnements
  • Indigestion
  • Flatulences
  • Éructations
  • Brûlures d'estomac
  • Diarrhée
  • Acné
  • Rougeurs de la peau (joues rouges)
  • Carence en fer
  • Carences en vitamines et minéraux
  • Ongles cassants
  • Sensation de fatigue et d'épuisement

Un faible taux d'acidité gastrique peut empêcher le fractionnement adéquat des aliments, en particulier ceux qui ont une teneur élevée en protéines. Cela réduit alors la quantité d'éléments nutritifs pouvant être assimilés. Il y a aussi un risque que les pathogènes ingérés ne puissent pas être traités ou éliminés correctement avant que le bol alimentaire parvienne à l'intestin grêle et au gros intestin (là où les nutriments sont absorbés).

À ce stade, les substances indésirables peuvent perturber l'équilibre de la flore intestinale et causer éventuellement des problèmes comme le syndrome de pullulation bactérienne dans l'intestin grêle (PBIG), des allergies alimentaires et de l'inflammation chronique.

La Fondation canadienne pour la promotion de la santé digestive affirme que 1 Canadien sur 6 souffre de troubles digestifs liés à l'acide gastrique, comme le reflux gastro-œsophagien pathologique.

Un faible taux d'acidité gastrique est aussi associé à de nombreux problèmes de santé chronique, y compris:

  • la maladie cœliaque,
  • l'asthme,
  • les allergies alimentaires,
  • l'inflammation chronique,
  • l'eczéma,
  • la maladie de Basedow,
  • les calculs rénaux et
  • l'arthrite rhumatoïde.

Il n'est pas nécessairement facile de diagnostiquer la faible acidité gastrique. Le médecin prendra habituellement connaissance de tous vos antécédents médicaux, en tenant compte des symptômes liés à un faible taux d'acidité gastrique.

On peut procéder à un test à la maison pour évaluer le niveau d'acidité à l'aide d'une solution de bicarbonate de soude:

  • Prendre à jeun le matin, avant de manger ou boire, dents brossées.
  • Mélanger 1/8 cuil. à thé de bicarbonate de soude à 100 ml d'eau légèrement tiède.
  • Boire le mélange. Prendre note que le mélange à un goût légèrement salé.

Si le premier rot survient de 3 à 5 minutes après l'ingestion de la solution, ce peut être un signe d'hypoacidité gastrique.
Des médicaments comme des antiacides ou des IPP peuvent être prescrits par un médecin pour les brûlures d'estomac mais leur utilisation prolongée peut finir par aggraver les symptômes en réduisant encore plus les concentrations d'acide gastrique. Comme le manque d'acidité nuit à la bonne digestion, les aliments risquent de commencer à fermenter, ce qui provoquera des ballonnements. La pression exercée sur le sphincter inférieur de l'œsophage (SIO) entraînera alors un reflux gastrique.
En augmentant la quantité d'acide gastrique, on améliorera la digestion, ce qui permettra au SIO de mieux se refermer et favorisera la vidange du contenu gastrique. S'il y a suffisamment d'acide chlorhydrique dans l'estomac, les sensations de brûlure et les troubles comme le reflux gastro-œsophagien pathologique pourraient même être atténués.

Modifications aux habitudes de vie

Des modifications des habitudes de vie et du régime alimentaire amélioreront la sécrétion d'acide gastrique pour le ramener à un niveau adéquat :

  • Évitez la caféine et l'alcool
  • Évitez les aliments transformés
  • Réduisez votre niveau de stress
  • Faites davantage d'exercice
  • Ne buvez pas de grandes quantités de liquide pendant ou juste avant un repas
  • Mastiquez bien vos aliments
  • Consommez des aliments fermentés riches en probiotiques, comme le kimchi et le kombucha
  • Réduisez votre consommation d'aliments acides pouvant aggraver les symptômes (tomates, jus d'orange)

Suppléments pour une faible acidité gastrique

Les suppléments auxquels on a le plus souvent recours pour traiter un faible taux d'acidité gastrique sont le chlorhydrate de bécaïne, les enzymes digestives, les capsules d'huile de menthe poivrée et les plantes amères.

Les plantes amères comme celles que l'on retrouve dans Boldocynara (liquide) et le Complexe Digestion (comprimés) s'avèrent particulièrement efficaces contre la faible acidité gastrique; on les utilise depuis des siècles en médecine traditionnelle européenne et chinoise. Elles agissent en stimulant les sécrétions gastriques (HCl), les enzymes salivaires et la production de bile.

Il peut même être plus bénéfique d'opter pour un supplément à base de plantes amères que de s'en tenir à un supplément d'enzymes digestives. En effet, les substances amères ciblent les enzymes digestives sécrétées dans l'intestin grêle par le pancréas, ce qui amène l'organisme à se réhabituer à produire ses propres sécrétions au lieu de dépendre d'un apport d'enzymes sous forme de supplément.
Une teinture amère telle que Boldocynara comporte une variété d'amers végétaux et de plantes qui stimulent la digestion et le fonctionnement du foie :

  • La feuille d'artichaut protège le foie et stimule la sécrétion de bile
  • Le fruit du chardon-marie est un puissant agent hépatoprotecteur
  • La feuille de boldo facilite la digestion et stimule la sécrétion de bile
  • La racine de pissenlit contient des antioxydants et aide à réduire l'inflammation

Réunies, ces quatre plantes peuvent favoriser la sécrétion de HCl dans l'estomac, aider le foie à se débarrasser plus efficacement des toxines et stimuler la production de bile afin d'augmenter la digestion des graisses dans l'intestin grêle.
Selon la forme que vous préférez, Boldocynara ou Complexe Digestion vous sera d'un grand secours pour remédier à l'hypoacidité gastrique – spécialement si votre estomac est devenu paresseux avec l'âge. Si en plus vous modifiez positivement vos habitudes de vie et votre alimentation, vos symptômes devraient s'atténuer grandement.
Sur ce, bonne et heureuse digestion à tous!
Références :
https://nutritionreview.org/2018/11/gastric-balance
https://www.karger.com/Article/FullText/142726
https://emedicine.medscape.com/article/170066-overview
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK279304/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK535425/
https://cdhf.ca/digestive-disorders/gerd/
https://www.nutritionjersey.com/high-or-low-stomach-acid/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4991651/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4446506/
https://www.health.harvard.edu/staying-healthy/gut-reaction

 

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!