6 explications à ces vilaines crampes aux pieds

Ça vous est peut-être déjà arrivé alors que vous preniez du bon temps au soleil en jouant au foot avec des amis…

Muscles et articulations


Owen Wiseman
@AVogel_ca


13 août 2019

Quelles sont les principales causes des crampes aux pieds?

Une crampe peut se développer en raison de la chaleur ambiante; si vous pouvez percevoir l'arrivée imminente d'une crampe, quelques étirements légers pourront souvent atténuer la douleur et la tension musculaire qui s'ensuivent.

Lorsque le mercure monte, le corps commence à transpirer, c'est-à-dire à perdre des fluides contenant des éléments nutritifs ainsi que des électrolytes qui s'évaporent dans l'atmosphère. Les tissus deviennent alors déshydratés et sujets à des spasmes.

Les crampes de chaleur peuvent être un signe avant-coureur d'une maladie liée à la chaleur comme l'épuisement ou le coup de chaleur. Si la concentration de sodium dans l'organisme descend sous la barre des 135 mmol/L, c'est le début d'un état appelé hyponatrémie, qui entraîne entre autres une altération de la conscience pouvant éventuellement mener au coma et même à la mort dans les cas extrêmes, lorsque les concentrations de sodium sont inférieures à 120 mmol/L.

Le potassium est également un minéral et un électrolyte important, qui est intimement associé au sodium pour assurer l'équilibre adéquat des électrolytes dans les fluides corporels; on le retrouve en particulier dans les cellules du muscle cardiaque. Une carence en potassium (moins de 3,6 mmol/L) peut se traduire par un rythme cardiaque anormal ou une faiblesse musculaire sévère.

Autre facteur, relativement bénin celui-là : la compression. Avez-vous déjà éprouvé une sensation de fourmillements après être demeuré assis trop longtemps dans la même position? Probablement que oui... Lorsque les nerfs qui desservent les muscles des pieds sont comprimés, ils peuvent perdre de leur capacité à transmettre les influx nerveux. Normalement, les parties supérieures dans la hiérarchie du cerveau enverraient en retour des signaux pour susciter la détente des muscles. La communication étant rompue, apparaissent alors des spasmes involontaires – les fameuses crampes.

L'exercice est-il en cause?

Qui dit élévation de la température et perturbation des électrolytes, dit souvent aussi surmenage. Le corps humain impressionne par sa capacité d'adaptation et d'acclimatation à des situations en tous genres. Mais parfois, certaines personnes mettent leurs limites à rude épreuve en essayant d'en faire plus, toujours plus, et parfois trop.

Ce faisant, elles courent un risque de déséquilibre électrolytique, comme nous l'avons vu plus haut; la chaleur monte alors d'un cran, ce qui exacerbe d'autant plus les crampes. Bien sûr, chacun réagit différemment aux divers facteurs extérieurs, mais on peut dire qu'en général, une séance de moins de 30 minutes d'exercice d'intensité légère ou modérée ne devrait pas provoquer une perte excessive de fluides. Lors d'une étude multicentrique, on a observé que 74 % des crampes s'étaient produites dans des endroits où la température était élevée ou chez des athlètes.

Je prends plusieurs médicaments; je commence à me demander si l'un d'entre eux n'aurait pas quelque chose à voir avec les crampes que j'éprouve?

C'est fort possible. Les diurétiques, par exemple l'hydrochlorothiazide et le furosémide, sont des médicaments qui favorisent le mouvement des fluides vers l'extérieur de l'organisme. Ils peuvent être indiqués en cas d'enflure des tissus (œdème) ou de problèmes comme l'hypertension. Si une trop grande quantité de fluides sont évacués, la personne peut souffrir de déshydratation et éventuellement de spasmes musculaires.

La famille des statines, des substances prescrites pour réduire le cholestérol, a été associée à des douleurs et des spasmes musculaires. Un gène du nom d'atrogine 1 est activé lorsque le tissu musculaire commence à se dégrader. Des études animales ont démontré une augmentation de ces niveaux chez les sujets auxquels on avait administré de la lovastatine. D'autres études seront nécessaires pour confirmer si ce mécanisme existe aussi chez l'être humain.

Que se passe-t-il si mes crampes musculaires durent plus de quelques minutes?

Il est important de distinguer une crampe musculaire d'un autre problème de santé appelé dystonie, du grec dys-, qui signifie anormal, et -tonos, pour tonus. La dystonie se caractérise par des contractions musculaires involontaires, très semblables à des crampes, mais à cette différence près qu'elles sont également soutenues et peuvent modifier la posture ou avoir l'aspect de tremblements. Les régions cérébrales impliquées dans les mouvements du corps semblent être hyperactives chez les personnes souffrant de dystonie. Ce trouble peut affecter les muscles de l'œil, du cou, des cordes vocales et de la mâchoire, entre autres.

En résumé, voici les indices à surveiller en cas de crampes aux pieds:

  1. Déshydratation
  2. Déséquilibre électrolytique
  3. Surmenage
  4. Températures très chaudes
  5. Médicaments
  6. Compression des nerfs

Il est toujours bien important de s'étirer avant d'entreprendre une activité physique, question de préparer les groupes musculaires et de réchauffer les tissus qui seront sollicités. Les dommages surviennent beaucoup plus facilement lorsqu'on passe de 0 à 100 dans un laps de temps très court. Certains véhicules sport sont conçus pour ce type d'accélération, mais de nombreuses voitures conventionnelles ne résisteraient pas si on les soumettait à une augmentation de vitesse aussi soudaine. Tout comme les composantes automobiles, les fibres musculaires du corps diffèrent : certaines sont à contraction lente et d'autres à contraction rapide. Seules ces dernières sont capables de soutenir une plus grande vélocité d'activation.

Comment faire pour éviter les crampes musculaires?

Lorsqu'une crampe se produit, le traitement d'urgence approprié consiste habituellement à étirer doucement le muscle et à refaire le plein d'électrolytes. Bien sûr, certaines boissons énergétiques peuvent être bénéfiques, mais elles affichent souvent une teneur élevée en sucre et en additifs. Un produit comme Molkosan, un concentré de petit-lait lactofermenté, est riche en potassium et peut aider à soulager les symptômes d'hypokaliémie. À ces vertus s'ajoute l'avantage d'être sans gluten, ni lactose, ni sucre. Pour ceux qui préfèrent donner de la saveur à leur Molkosan, il existe une version Petits fruits aromatisée à la grenade et aux baies d'aronia, également exempte de gluten, de lactose et de sucre.

Toutefois, la meilleure approche est évidemment la prévention. Sachez faire ce qu'il faut pour éviter les crampes. Comme vous l'avez sans doute déjà entendu mille fois, il est essentiel de demeurer bien hydraté. Alors, écoutez votre corps et donnez-lui à boire lorsqu'il vous dit qu'il a soif. Ne vous surmenez pas et ne pratiquez pas d'activités physiques intenses dans un environnement chaud et humide, alors que votre capacité de thermorégulation est compromise. Enfin, ne restez pas assis trop longtemps dans la même position; si vous n'avez pas le choix de demeurer assis durant une période prolongée, trouvez des moyens d'effectuer de légers mouvements.

Si vous pensez que vos crampes musculaires ne sont pas dues aux facteurs décrits plus haut, il vaut sans doute la peine d'en glisser un mot à votre médecin traitant afin d'en déterminer la cause. Au besoin, on vous fera passer des analyses pour vérifier votre bilan nutritif de même que la présence de métabolites qui pourraient être responsables de cette désagréable crispation de vos muscles.

Références:

https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/CIRCRESAHA.111.248872
https://www.merckmanuals.com/en-ca/professional/neurologic-disorders/movement-and-cerebellar-disorders/dystonias
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK499895/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2735363/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1895359
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9232555

 

Herbamare Original 1 g - Offre exclusive au avogel.ca!