9 symptômes peu fréquents de la périménopause

Vous réveillez-vous parfois au beau milieu de la nuit, toute en sueur? Êtes-vous quelque part dans la quarantaine? Si vous avez répondu par l’affirmative à ces deux questions et que vos menstruations commencent à être douloureuses et irrégulières, c’est probablement le début pour vous de la périménopause.

Ménopause et Périménopause | Santé des femmes

Cortney Good
Desiree Abecassis
@AVogel_ca


09 mars 2020

On appelle périménopause la phase de transition qui prépare le corps féminin à la ménopause. Le mot signifie littéralement « autour ou près de la ménopause ». La ménopause marque la fin naturelle des menstruations et se produit généralement à la fin de la quarantaine ou au début de la cinquantaine.

La périménopause peut s'échelonner sur des mois ou des années, suivant les fluctuations des hormones féminines. Si elle s'installe habituellement au début de la quarantaine, les premiers signes peuvent apparaître dès la mi-trentaine.

Sur le plan clinique, la périménopause peut se diviser en deux stades : précoce et tardif. Au cours du stade précoce, la femme commencera à « sauter » des menstruations; lorsqu'elle atteindra le stade tardif, ses règles seront devenues douloureuses et pourront survenir à intervalles irréguliers (de 60 jours à 12 mois).

Après un cycle complet de 365 jours sans règles, on peut déclarer la ménopause officiellement atteinte.

Que se passe-t-il dans le corps de la femme durant la périménopause?

Les variations du cycle menstruel, qui donnent le coup d'envoi de la périménopause, sont dues au déclin de la fonction ovarienne et aux fluctuations hormonales, en particulier de l'œstrogène et de la progestérone.

Pendant la période de fécondité de la femme, les niveaux et les fluctuations de ses hormones reproductrices sont très prévisibles en raison de leur caractère cyclique. Mais comme ces niveaux hormonaux deviennent moins réguliers pendant la périménopause, il peut s'ensuivre des symptômes indésirables et étranges, en plus d'un cycle menstruel franchement erratique.
Les symptômes de périménopause les plus fréquents sont les suivants :

Vous avez sans doute déjà entendu parler de ces symptômes de périménopause; certains autres pourraient toutefois vous prendre par surprise.

Voici 9 des symptômes moins usuels de périménopause et de ménopause :

  1. Odeur corporelle déplaisante causée par la transpiration excessive et les bouffées de chaleur. Les fluctuations de l'œstrogène jouent des tours en faisant croire à une « surchauffe »; l'organisme réagit par la sudation, qui peut dégager des odeurs indésirables.
  2. Modification de la vision. Les hormones peuvent affecter la composition du tissu oculaire et modifier la production de larmes. Les yeux deviennent alors irrités et secs, d'où une modification de la vision.
  3. Problèmes de mémoire à court terme et de concentration. Certaines femmes disent éprouver ces symptômes peu habituels à la périménopause.
  4. Problèmes de peau. La baisse de l'œstrogène assèche et amincit la peau, fait apparaître des poils au menton et rend la peau plus sujette aux ecchymoses.
  5. Perte de cheveux. La perte et l'amincissement des cheveux sont d'autres conséquences négatives de la périménopause. Une calvitie féminine (alopécie androgénétique) peut également se développer durant cette période.
  6. Bouffées de froid. La sensation de froid est un autre signe inhabituel de périménopause; elle résulte des messages de chaleur excessive que reçoit le cerveau. Le corps réagit par la transpiration excessive afin d'éliminer la chaleur, et cette sueur provoque à son tour des frissons.
  7. Modification du goût. Une baisse d'œstrogène fait diminuer la production de mucus, même au niveau de la bouche. Celle-ci devient plus sèche, ce qui modifie les papilles gustatives.
  8. Désir pressant de devenir enceinte. Il est toujours possible de procréer durant la périménopause. Votre horloge biologique amorce toutefois son compte à rebours; c'est le moment ou jamais d'avoir un premier ou un dernier enfant!
  9. Perte de masse osseuse et ostéoporose. L'œstrogène influence la densité osseuse; la diminution des niveaux d'œstrogène risque de causer une perte de masse osseuse. Cela peut affaiblir les os au point d'enclencher le processus d'ostéoporose.

Traitements naturels et modifications du mode de vie pour soulager les symptômes de périménopause

Les changements apportés au mode de vie et aux habitudes alimentaires ont pour but de réduire les symptômes comme l'inflammation, la douleur, les crampes, le stress, les problèmes d'humeur, les ballonnements et les troubles digestifs. Certains remèdes naturels agissent spécifiquement sur la fluctuation des niveaux d'œstrogène.

Modifications des habitudes de vie

  • Des activités comme le yoga, la natation ou la marche peuvent aider à réduire les crampes et à libérer des endorphines, lesquelles ont un effet positif sur l'humeur. L'exercice contribue également à prévenir la prise de poids et la perte de masse osseuse.
  • Réduisez votre niveau de stress. Le stress et l'anxiété intensifient la réponse immunitaire et l'inflammation générale dans l'organisme; cela rend les règles encore plus douloureuses, réduit votre qualité de vie et peut entraîner de l'instabilité émotive.

Modifications du régime alimentaire et prise d'un supplément alimentaire complet

Ce que vous mangez contribue aux niveaux d'inflammation dans votre organisme et peut affecter votre humeur. Une consommation élevée de produits raffinés et sucrés risque d'aggraver la situation.

Les aliments transformés contiennent souvent des toxines environnementales nocives, entre autres des xénœstrogènes et d'autres hormones. Les xénœstrogènes, qu'on trouve dans les plastiques et les pesticides, ont pour effet de semer le chaos dans votre équilibre hormonal. Le mieux est de s'en tenir à des produits biologiques et à des viandes provenant d'animaux nourris au pâturage, et d'exclure tous les aliments transformés.

Les femmes trouveront aussi des alliés dans des suppléments complets, par exemple Bio-Strath, un produit provenant d'une levure plasmolysée biodisponible.

Regorgeant d'éléments nutritifs qui permettent d'éliminer l'excédent de prostaglandines inflammatoires et les résidus œstrogéniques, il contient aussi des minéraux comme le calcium et le magnésium, qui aident à préserver la santé et la solidité des os.

Voici des aliments qui peuvent être particulièrement utiles à cette étape de la vie d'une femme :

  • Fruits et légumes biologiques riches en antioxydants et en phytonutriments (chou vert, épinards, brocoli, petits fruits, agrumes, etc.)
  • Aliments à teneur élevée en fibres (noix, graines, haricots, légumineuses, grains anciens)
  • Aliments probiotiques (yogourt de culture, kéfir d'eau)
  • Aliments fermentés (kimchi, kombucha)
  • Huiles de poisson contenant des omégas-3 (contre l'inflammation)
  • 8 verres d'eau pour l'hydratation

Remèdes naturels

MenoSupport Complex d'A.Vogel donne un coup de pouce à toutes les étapes de la ménopause et fournit un précieux soutien pour la santé osseuse.

Les phytoœstrogènes (les œstrogènes d'origine végétale) présents dans ce complexe ont souvent été mis à contribution pour traiter les symptômes de périménopause et de ménopause. Ils agissent à la manière d'une version atténuée de l'œstrogène physiologique et se fixent aux récepteurs d'œstrogène. Ils aident ainsi à stabiliser les fluctuations de l'œstrogène et à réduire les symptômes de périménopause.

Les isoflavones constituent l'un des principaux groupes de phytoœstrogènes; on les retrouve dans les produits de soya comme le tofu, la boisson de soya et la farine de soya. Des études ont démontré que les suppléments de soya comme Menosupport Complex peuvent réduire les bouffées de chaleur et autres symptômes de périménopause. L'application locale de produits à base de soya a aussi des effets bénéfiques sur la santé vaginale et peut aider à atténuer les douleurs lors des relations sexuelles.

Points à retenir

La périménopause est la période de transition qui mène à la ménopause. Cette étape de la vie est marquée par la fluctuation des hormones reproductrices féminines comme l'œstrogène et la progestérone. L'adoption de certaines habitudes de vie et la prise de suppléments appropriés aideront à atténuer les symptômes de périménopause – les plus fréquents mais aussi ceux qui se font plus rares.

Références :
https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/perimenopause/symptoms-causes/syc-20354666
https://www.health.harvard.edu/womens-health/perimenopause-rocky-road-to-menopause

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6082400/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4834516/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6780855/
https://www.sciencedirect.com/topics/neuroscience/xenoestrogenhttps://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23899828
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3693724/https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4264279/