A.Vogel Blog

Language/Langue

accueil / ménopause / Bouffées de chaleur

Bouffées de chaleur

Qu'est-ce qui provoque les bouffées de chaleur? Leur apparition soudaine est l'un des signes du processus naturel que les femmes traversent dans la quarantaine.

1

Cette page explore les causes et symptômes des bouffées de chaleur et présente des solutions santé. Vous pouvez poser une question sur les bouffées de chaleur pendant la ménopause ou sur tout autre trouble en lien avec la ménopause via notre section questions et réponses.

À quoi sont dues les bouffées de chaleur?

La fin des menstruations et une plus grande sensibilité à la chaleur et au froid extrêmes peuvent être responsables de ces flambées intempestives.

Les bouffées de chaleur peuvent durer longtemps et être relativement intenses. Il n’est pas rare d’entendre les femmes raconter qu’elles deviennent alors complètement trempées de sueur. Sauf exception (par exemple si on a la chance de se trouver sur une plage ensoleillée), impossible de dissiper cette désagréable sensation en plongeant dans l’océan.

La plupart des femmes se considéreront très chanceuses si elles peuvent à tout le moins se rabattre sur une douche fraîche. Heureusement, ces symptômes déroutants ne durent pas trop longtemps. Ils n’en sont pas moins ennuyeux lorsqu’ils se produisent en public, car il s’agit d’un indéniable signe de vieillissement.

Certaines femmes vivent dans la hantise d’avoir des bouffées de chaleur, ce qui peut leur jouer des tours car le corps réagit parfois physiquement aux pensées qui habitent l’esprit.

Quelques moyens de prévention

Les femmes sujettes aux bouffées de chaleur devraient éviter les mets très épicés, l’alcool, la nicotine et la chaleur excessive. Les environnements plus frais sont donc à privilégier. Il est également important d’éviter les situations stressantes ou très chargées émotionnellement, et de garder son esprit occupé de manière positive.

Une des régions cérébrales a pour fonction de normaliser la température corporelle pour la maintenir entre 36 et 37 degrés Celsius; or, ce thermostat interne dépend de l’équilibre hormonal entre l’hypophyse et les ovaires.
Le régime alimentaire a une influence sur les bouffées de chaleur, tout comme certains médicaments et anovulants, qui peuvent avoir un impact non négligeable sur la fréquence et l’intensité des épisodes.

Pour résoudre le problème rapidement, certaines femmes se tournent vers la supplémentation en œstrogènes, par exemple sous forme d’hormonothérapie substitutive. Mais il y a un mais : les bouffées de chaleur réapparaîtront avec plus de virulence dès l’arrêt du traitement.

Une solution naturelle

La nature nous offre un remède tout simple pour contrer les bouffées de chaleur. On connaît bien la sauge pour ses qualités aromatiques en cuisine. Mais elle possède aussi des vertus thérapeutiques : des études cliniques ont démontré que la sauge réduit de plus de 50 % les bouffées de chaleur. Il s’agit de l’un des meilleurs remèdes qui soient contre ce déplaisant symptôme.

Dans leur habitat naturel, les feuilles de sauge (Salvia officinalis) ont ceci de particulier qu’elles « transpirent ». Tout comme les femmes sont incommodées par la chaleur durant la ménopause, la plante est elle aussi dérangée par la chaleur en plein soleil. Les fines gouttelettes qui perlent à la surface des feuilles envoient un message non équivoque : la sauge est la plante par excellence pour apaiser les bouffées de chaleur.

À quoi doit-on s’attendre?

Les bouffées de chaleur associées à la ménopause peuvent survenir à tout moment. Pour certaines femmes, ce sera le principal symptôme de leur ménopause. D’autres traverseront cette étape sans aucun problème et ne connaîtront de bouffées de chaleur qu’à l’occasion de leurs toutes dernières menstruations. Et pour quelques-unes, les symptômes dureront au contraire des années, même après l’arrêt complet de leurs règles.

L’expérience démontre toutefois qu’un passage rapide de règles normales et régulières à l’absence totale de règles peut provoquer des bouffées de chaleur plus importantes.

Les bouffées de chaleur et les sueurs dues à la ménopause peuvent se produire à toute heure du jour (et souvent au moment le plus inopportun qui soit). Elles peuvent aussi se répéter plusieurs fois par heure – pas vraiment l’idéal pour le petit chemisier de soie.

Le nombre d’épisodes vécus dans une journée peut varier considérablement d’une femme à l’autre, et chaque bouffée de chaleur peut durer de quelques secondes à plusieurs longues minutes.

Qu’en pensez-vous?

Avez-vous trouvé cette information utile? J’aimerais lire vos commentaires. Merci! Sonia Chartier

0 produit(s) dans le panier