Capsules fraîcheur Ménopause: 5 façons de réduire la rétention d’eau pendant la ménopause

Bonjour et bienvenue à une autre édition des Capsules fraîcheur ménopause de A.Vogel. Aujourd’hui, je vais parler de la rétention d’eau. Pourquoi? Parce que c’est un symptôme fréquent de la ménopause et que vous avez été nombreuses à m’écrire pour me demander ce que vous pouviez y faire.

Ménopause | Santé des femmes


Mackie Vadacchino
@AVogel_ca


25 mai 2018

Comment la rétention d’eau affecte votre organisme

La principale région affectée par la rétention d’eau est sous les yeux, avec pour résultat des poches ou des cernes, sinon les deux. Elle peut aussi toucher les seins, les doigts et les chevilles. Et si vous avez fait de la rétention d’eau pendant vos menstruations — c’était un de vos symptômes du SPM — cela risque de vous suivre à la ménopause.

Qu’est-ce qui cause la rétention d’eau?

C’est très simple. Nous savons que la baisse du taux d’œstrogènes affecte le système nerveux et deux glandes, les surrénales, qui contrôlent en quelque sorte ce système. L’une des autres fonctions des glandes surrénales est le contrôle des hormones qui régulent votre équilibre en eau.

Lorsque le système nerveux est trop sollicité du fait du stress, cela peut se répercuter sur la façon dont le corps retient l’eau. Croyez-le ou non, la faute en est à la déshydratation. Lorsqu’on est déshydraté, l’organisme est pris de panique parce qu’il a besoin de beaucoup d’eau.

Le corps est constitué d’eau à 75% et nous avons besoin d’énormes quantités de liquide pour que notre organisme fonctionne correctement. Lorsqu’il commence à perdre sa capacité à retenir l’eau, il perd les pédales et essaie de conserver toute l’humidité qu’il peut; les régions du corps dont j’ai parlé plus haut sont justement celles où il le fait le mieux.

Malheureusement, comme la plupart des gens, dès qu’on se sent boursoufflé ou ballonné, on présume naturellement que c’est parce qu’on boit trop d’eau, et du coup on en boit moins. Or boire moins ne peut qu’empirer vos symptômes!

Que peut-on faire pour diminuer la rétention d’eau pendant la ménopause

1. Éviter la déshydratation
J’en parle beaucoup et je ne le répéterai jamais assez : De l’eau, de l’eau, de l’eau, en grande quantité! Vous serez surprise de voir avec quelle rapidité vos problèmes de rétention d’eau disparaissent dès lors que vous commencez à boire beaucoup d’eau. Une fois que vous le faites, vous verrez probablement vos poches et cernes sous les yeux disparaître.

Autres bienfaits? Vous découvrirez peut-être aussi que la raideur et l’inconfort que vous ressentiez dans les mains disparaissent, que vos douleurs articulaires s’estompent et que votre peau est plus belle.

Les bouffées de chaleur et sueurs nocturnes vont souvent de pair avec la rétention d’eau, parce qu’elles empirent le phénomène de déshydratation. Si vous éprouvez ces symptômes, il est particulièrement important que vous buviez beaucoup d’eau. Je trouve cela vraiment gratifiant quand des femmes m’écrivent pour me dire : « Je n’ai fait qu’ajouter un peu plus d’eau à mon régime et mes symptômes se sont bien améliorés. »
Autre signe à ne pas négliger que vous pouvez manquer d’eau, la réaction de vos reins, qui se manifeste par une douleur sourde au bas du dos, de chaque côté de la colonne vertébrale. Cela aussi peut indiquer que vous avez besoin de plus d’eau.

Souvenez-vous que le thé, le café, les boissons gazeuses et les jus de fruits ne comptent pas dans votre apport en eau; ce qu’il faut, c’est de l’eau plate.

2. Surveiller son apport en sel
Autre chose qui peut causer la rétention d’eau, l’excès de sel. Tout le monde sait qu’il faut limiter sa consommation de sel journalière et vous êtes nombreuses à dire que vous n’ajoutez pas de sel lorsque vous cuisinez. Mais il faut savoir qu’il y a du sel partout; les croustilles, les aliments transformés et les plats cuisinés en contiennent beaucoup.

Ce qui est inquiétant, c’est qu’on peut en trouver dans des choses comme les céréales que l’on mange quotidiennement au petit déjeuner! En fait, il y en a dans le pain, les biscuits et quantité de choses auxquelles vous n’auriez jamais pensé. C’est pourquoi, il est important d’examiner tout ce que vous achetez et de vérifier la place du sel sur la liste des ingrédients. S’il se trouve en tête de liste, c’est un produit que vous devriez éviter.

L’autre chose à surveiller est le type de sel que vous utilisez. La plupart d’entre nous ont tendance à utiliser du sel de table, qui est raffiné et par conséquent débarrassé de tout ce qui est bon. Les sels minéraux naturels, comme le sel marin, le sel de l’Himalaya et d’autres sels non raffinés contiennent des ingrédients précieux et se présentent également sous différentes couleurs.

Examinez la couleur du sel et essayez d’éviter le sel de table mauvais pour vous. Revoyez également les aliments que vous mangez : il existe toute une variété d’aliments sains qui peuvent être utiles pour l’équilibre hydro-salin.

3. Maintenir son système lymphatique en mouvement
Il se peut aussi que votre système lymphatique soit paresseux. C’est un peu comme le système sanguin, mais il n’a pas de pompe comme le cœur pour propulser l’eau et les liquides dans le corps. Alors si vous restez longtemps assise ou debout, le système lymphatique se bloque tout simplement, ce qui peut causer de la rétention d’eau, en particulier autour des chevilles.

Si vous êtes comme moi, vous passez beaucoup de temps assise à votre bureau et il peut être très difficile de vous déplacer. Si vous ne pouvez quitter votre bureau ou ne pouvez vraiment pas faire d’exercice rapide, le simple fait de monter et descendre les jambes plusieurs fois et de faire des rotations des chevilles fera l’affaire.

Alors si vous souffrez de rétention d’eau, il est très important d’essayer de faire de l’exercice quotidiennement.

4. Manger les bons aliments
Certains aliments sont vraiment utiles pour tous ces symptômes. Il y en a beaucoup et ce sont tous les merveilleux produits frais que vous voyez dans la section des fruits et légumes de votre supermarché : les légumes-feuilles vert foncé, les noix, les graines et les choses comme le brocoli et les poireaux. Sans compter le riz brun, les avocats, les cassis, les poissons gras et les œufs. Alors faites en sorte d’en inclure beaucoup dans votre alimentation.

5. Essayer les tisanes
Si vous recherchez des tisanes comme solution rapide, pensez à celles qui contiennent de l’ortie ou du fenouil. L'extrait d'ortie peut aider aussi.

Comme vous le voyez, il y a de nombreuses choses que vous pouvez faire pour empêcher ou réduire la rétention d’eau. Petite mise en garde : si vos chevilles sont continuellement enflées, rouges ou douloureuses, vous devriez consulter votre médecin, ces symptômes pouvant être signe d’hypertension.

Si vous vous réveillez la nuit, faites que ce soit pour la bonne raison! Voyez la vidéo! Videos