Nos meilleurs trucs pour contrer la fatigue et mieux dormir pendant la ménopause

Découvrez pourquoi un sommeil de qualité aide à combattre la fatigue, mais soulage aussi certains symptômes de la ménopause.

Ménopause | Stress et sommeil | Santé des femmes


Mackie Vadacchino
@AVogel_ca


20 février 2018

Que faire pour avoir une bonne nuit de sommeil et combattre la fatigue pendant la ménopause?

Avant de vous jeter sur des somnifères, sachez qu’il y a beaucoup de choses que vous pouvez essayer.

1- Envisagez d’abord les herbes médicinales

Si vous avez beaucoup de bouffées de chaleur ou de sueurs nocturnes pendant la nuit, la sauge peut être réellement efficace et elle agit plutôt rapidement.

Prendre un complexe synergique de magnésium et de plantes - comme le MenoSupport Complex - avec le repas du soir peut très souvent apaiser le système nerveux.

Des herbes médicinales comme la valériane et le houblon peuvent aussi être efficaces. Le remède Sommeil Profond d’A.Vogel est utile quand l’anxiété cause des problèmes de sommeil.

2-Alimentation

Faites attention à ce que vous mangez pour le souper! Évitez les aliments riches en sucre et en glucides parce qu’ils peuvent entraîner une hausse du taux de glycémie et aggraver les choses. Et faites toujours attention à ce que vous buvez : évitez les boissons bourrées de caféine comme le café et le thé, ainsi que les boissons gazeuses et l’alcool, qui vous tiennent éveillée.

Essayez plutôt des tisanes comme le rooibos ou la camomille, cette dernière étant particulièrement bonne pour calmer les nerfs.

3-Eau

Si vous êtes déshydratée, il est très important de boire un tout petit peu d’eau avant d’aller au lit. Idéalement, juste un petit verre à shooter d’eau tiède (50 ml environ) suffit à faire deux choses : vous garder hydratée pendant la nuit, surtout si vous souffrez de sueurs nocturnes, et vous aider pour votre problème de vessie irritée dont j’ai parlé précédemment. C’est parce que le fait d’être déshydratée rend votre urine plus concentrée et acide, ce qui irrite la vessie et vous réveille. Alors juste un petit verre d’eau avant d’aller au lit suffit souvent à éviter ce problème en particulier.

Beaucoup de gens me demandent pourquoi cela doit être de l’eau tiède. C’est simple : boire de l’eau froide peut donner un choc à votre système digestif et vous empêcher de vous endormir.

4-Routine au coucher

Autre chose très importante, bannissez les appareils électroniques dans la chambre! Je suis toujours stupéfaite de voir comment certaines personnes regardent la télé au lit, l’éteignent et se demandent ensuite pourquoi elles ne peuvent s’endormir. Plutôt que de vous détendre, les appareils électroniques maintiennent votre cerveau en état de marche.

Essayez de développer une saine routine du coucher. Une heure avant l’heure prévue pour aller au lit, éteignez la télévision et mettez de la musique relaxante. Quoi que vous fassiez, ne commencez pas à texter vos amis ou à surfer sur internet. Éteignez tous les appareils électroniques et prenez plutôt un bon livre détendant, surtout pas d’histoires d’horreur!

5-Relaxation

Envisagez également quelques exercices de relaxation pour vous mettre dans un état d’esprit favorisant le sommeil. Certaines personnes trouvent relaxant de prendre un bon bain chaud avec de l’huile de lavande.

Prenez le temps d’établir un rituel qui vous convient pour l’heure du coucher. Si vous commencez à ressasser vos tracas dès que vous êtes au lit, couchez-vous sur le dos, bras le long du corps, et faites quelques respirations lentes et profondes. Vous sentirez vos muscles se relaxer et très souvent cinq minutes de cet exercice suffiront à vous détendre suffisamment pour vous permettre de vous endormir.

La ménopause, le manque de sommeil et la fatigue

Nous savons déjà qu’une mauvaise nuit de sommeil peut avoir d’énormes répercussions sur tous les aspects de votre santé.

Elle peut affecter votre système immunitaire, ce qui vous rend plus sujette aux rhumes, aux infections et aux allergies. Elle peut également nuire à votre bien-être émotionnel : si vous ne dormez pas bien, le lendemain, vous serez misérable et de mauvaise humeur et pourrez même vous sentir déprimée.

Elle peut aussi être cause de fatigue et nous savons toutes combien la ménopause en elle-même peut nous gruger notre énergie.

Ajoutez à cela un sommeil de piètre qualité et vous pourriez avoir le sentiment d’un passage à vide pendant des semaines, sinon des mois. Un sommeil médiocre peut également modifier votre perception de la douleur et l’exacerber. Cela peut constituer un problème, surtout si vos symptômes ménopausiques comprennent des douleurs articulaires