Capsules fraîcheur Ménopause: Prévenir le rhume et la grippe

Bonjour et bienvenue à une autre édition des Capsules fraîcheur ménopause de A.Vogel. Aujourd’hui, nous allons voir comment éviter le plus possible d’attraper le rhume ou la grippe pendant la ménopause et d’avoir à passer l’hiver avec le nez qui coule.

Rhume et grippe | Ménopause | Santé des femmes


Mackie Vadacchino
@AVogel_ca


22 octobre 2018

Ici, au Canada, le temps froid est arrivé et il est là pour durer… du moins pour un certain temps. La saison froide est aussi celle des infections hivernales comme le rhume, la grippe, la toux et des infections des voies respiratoires supérieures. Les femmes me demandent souvent si la ménopause peut avoir une incidence sur la possibilité d’attraper ces infections. La réponse est oui, et non, plus ou moins.

Les changements hormonaux

La ménopause en elle-même ne cause pas le rhume et la grippe, mais les changements hormonaux peuvent affecter l’organisme à plusieurs niveaux. Par exemple, ils peuvent affaiblir le système nerveux et vous rendre plus anxieuse. Vous noterez peut-être que vous vous inquiétez et que vous vous emportez plus facilement qu’à l’habitude.

La baisse des taux d’hormones peut aussi grandement affecter le système digestif, réduisant le nombre de bonnes bactéries dans l’intestin. Et comme si cela n’était pas suffisant, les changements hormonaux peuvent également influer sur les habitudes de sommeil. Pendant la ménopause, les femmes tendent à avoir de la difficulté à dormir, ont un sommeil plus léger, se réveillent plus fréquemment pendant la nuit et se réveillent plus tôt le matin. De plus, nous savons que les changements hormonaux peuvent causer de la fatigue et affaiblir directement le système immunitaire.

Pourquoi en est-il ainsi?

Bonne question! Pendant la ménopause, vous découvrirez peut-être que vous êtes plus facilement anxieuse et ce pour des périodes plus longues que d’habitude. Quand cela arrive, cela fait peser un stress additionnel sur votre système nerveux, qui peut rester stressé pour longtemps. Cet état peut, à son tour, nuire à votre système immunitaire et à sa capacité de combattre les infections. Pour couronner le tout, si vous souffrez de problèmes digestifs, il se peut que vous n’absorbiez pas vos éléments nutritifs correctement, de sorte que vous risquez de manquer de nutriments, ce qui peut également nuire à l’efficacité de votre système immunitaire.

Les bonnes bactéries présentes dans le système digestif jouent un rôle très important pour aider à soutenir le système immunitaire et à combattre d’autres microbes. Et puis, il y a les problèmes de sommeil, qui non seulement vous occasionnent de la fatigue et vous épuisent, mais affectent aussi directement l’efficacité de votre système immunitaire : vous êtes alors beaucoup plus susceptible d’attraper le premier virus qui passe.

Que peut-on y faire?

Le régime alimentaire
Prenez bien soin de vous. Efforcez-vous d’avoir une alimentation saine et variée. Je recommande de prendre un supplément de vitamines et minéraux pendant l’hiver, juste pour combler vos besoins nutritionnels.

Les ballonnements, les gaz et les crampes
Si vous avez tendance à être ballonnée, à avoir des gaz ou à ressentir des crampes, ou si votre intestin est un peu paresseux, il se peut que vos bonnes bactéries ne soient pas particulièrement heureuses, auquel cas prendre un bon supplément probiotique pendant un mois serait une bonne idée. Cela aidera votre système immunitaire en favorisant une bonne digestion et élimination.

L’eau
N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau. La déshydratation peut affecter votre système immunitaire et malheureusement, pendant les mois d’hiver, il est particulièrement difficile de l’éviter : le chauffage central dessèche autant qu’une journée dans le désert, mais parce qu’il fait froid dehors, on est moins enclin à boire de l’eau pour compenser cette lacune. Si c’est votre cas, vous pouvez vous réchauffer avec une bonne tasse de tisane bien chaude. Combinez cela avec 30 minutes de relaxation tous les jours et votre système immunitaire vous en sera reconnaissant.

Des remèdes naturels qui peuvent aider
Si vous cherchez des remèdes pour vous aider pendant l’hiver, comme on l’a dit plus haut, commencez par une bonne multivitamine et envisagez de prendre un supplément de vitamine B pour soutenir votre système nerveux.

Pensez également à prendre de l'échinacée, qui contribue à renforcer votre système immunitaire et à combattre le rhume et la grippe. De fait, vous pouvez en prendre tout l’hiver comme mesure préventive.

Si vous avez tendance à faire beaucoup d’infections de la gorge, l’autre chose qui peut vraiment vous aider est de sucer une pastille de zinc et de vitamine C : une ou deux par jour devrait faire des merveilles. Un autre super produit est Echinaforce Spray mal de gorge.   Il soulage rapidement le mal de gorge en plus de rafraîchir l'haleine!

Prenez soin de vous
J’espère que ces conseils sur la façon de vous prendre en main vous aideront à éviter les rhumes et la grippe pendant la ménopause. Alors, jusqu’à la prochaine fois, prenez bien soin de vous!

Gagnez un voyage pour visiter nos jardins en Suisse!