Capsule fraîcheur Ménopause d’A.Vogel : Votre antisudorifique vous cause-t-il des bouffées de chaleur ou les aggrave-t-il?

Bonjour et bienvenue à une autre Capsule fraîcheur sur la ménopause d’A.Vogel. Aujourd’hui, j’en ai une « bonne » pour vous, comme on dit. C’est seulement une théorie, mais elle est très intéressante. La question : Votre antisudorifique vous cause-t-il des bouffées de chaleur ou les aggrave-t-il?

Ménopause et Périménopause | Santé des femmes


Mackie Vadacchino
@AVogel_ca


27 mars 2019

Élimination des toxines

Peu de femmes savent qu'elles ont un moyen supplémentaire d'éliminer les toxines de leur organisme : les saignements menstruels. Mais qu'arrive-t-il quand nous approchons de la ménopause et que nos règles commencent à diminuer puis cessent complètement?

Malheureusement, le fait de perdre ne serait-ce qu'une voie de sortie peut exercer une pression sur les autres organes émonctoires : les intestins, les reins, la vessie, les poumons et la peau.
Si l'un de ces organes fonctionne à capacité réduite, il se peut que vous finissiez par manifester des symptômes semblables à ceux de la ménopause. Vous pouvez vous retrouver avec des éruptions cutanées ou des démangeaisons de la peau; vos problèmes de peau existants, que ce soit l'eczéma, le psoriasis ou la dermatite, peuvent empirer.

Il se peut que vous soyez un peu essoufflée ou commenciez à vous sentir congestionnée; peut-être avez-vous remarqué que vous produisez constamment du mucus au fond de la gorge. Vous pouvez vous retrouver avec des troubles digestifs, ce qui est très commun à la ménopause et s'accompagne de symptômes comme des ballonnements, de la flatulence, une digestion lente et de la constipation. Certaines femmes trouvent également qu'elles sont plus sujettes aux infections urinaires ainsi qu'aux affections rénales.

Le corps est très ingénieux, car si une voie d'élimination des toxines est sous pression, il en trouve un autre. L'une de ces principales voies est la peau et notre transpiration. Vous voyez où je veux en venir?

Bien qu'il y ait plusieurs raisons pour lesquelles nos aisselles ont une odeur particulièrement forte, la principale est que les bactéries qui s'y trouvent se nourrissent des toxines que nous éliminons par la transpiration, permettant à ces organismes microscopiques de se multiplier comme, eh bien, comme des bactéries! Alors que peut-on y faire?

Le problème des antisudorifiques

L'un des principaux endroits où nous transpirons et éliminons nos toxines est sous les bras, et pourtant nous asphyxions nos aisselles sous les antisudorifiques! Remplis de produits chimiques, ils bloquent les pores des aisselles — après tout, ils sont conçus pour cela — et nous empêchent de transpirer et de sentir mauvais. Cela semble une bonne chose, pas vrai?

Pas vraiment, car cela nuit à la capacité de notre corps de réguler sa température, ce qui peut contribuer aux bouffées de chaleur et empêcher l'élimination des toxines par cette voie. Qui plus est, si vous bloquez les pores de vos aisselles, votre corps transpirera à un autre endroit, et vous ne serez pas plus avancée.

Alors quelle est la solution?

Ce que vous pouvez faire, c'est essayer un déodorant naturel, comme un déodorant Crystal, qui laisse sur la peau un film qui ne bloque pas les pores. Bien qu'il laisse le corps transpirer naturellement, ce film piège et étouffe les bactéries, ce qui empêche les odeurs de se former et vous aide à rester fraîche et à sentir bon. En outre, du fait que votre corps peut transpirer naturellement, il parvient mieux à réguler sa température et à mener à bien le processus de détoxification.

Malgré tout, qu'elles utilisent ou non des antisudorifiques, nombre de femmes qui sont en ménopause trouvent qu'elles transpirent beaucoup, soit sous la ligne du buste, soit entre les seins, en plus de souffrir souvent d'éruptions et d'irritation. Si c'est votre cas, vous pouvez utiliser votre déodorant naturel sur cette région en particulier pour vous sentir bien.

Que pouvez-vous faire d'autre?

Une des autres choses que vous pouvez faire pendant la ménopause est de conserver tous vos organes émonctoires en excellente condition. Comme d'habitude, cela signifie maintenir une alimentation saine et variée riche en fibres pour assurer le fonctionnement optimal de vos intestins.

Buvez beaucoup d'eau pour garder vos reins et votre vessie hydratés, et assurez-vous d'aller à la selle tous les jours parce que la constipation peut provoquer plusieurs symptômes de la ménopause.

Une autre option naturelle que beaucoup de femmes en ménopause ont trouvé efficace, est l'utilisation de la sauge pour réduire l'intensité et la fréquence des bouffées de chaleur ainsi que pour réduire la transpiration excessive.

Finalement, n'oubliez pas votre dose quotidienne d'exercice en plein air, histoire de vous dégager les poumons.

 

Joignez-vous à nous pour sauver les abeilles! Sauvons les abeilles