7 causes de douleur au haut et au milieu du dos

Le vieillissement a ceci de bon qu’on devient chaque jour plus riche d’innombrables souvenirs. Nous voyons le monde qui nous entoure se métamorphoser et évoluer, mais nous n’échappons pas non plus au changement. Cela se traduit souvent par l’apparition de nouvelles douleurs dorsales, à des endroits que nous n'aurions jamais pu soupçonner.

Muscles et articulations


Owen Wiseman
@AVogel_ca


27 juillet 2021

Qu'est-ce qui peut causer des douleurs au haut ou au milieu du dos?

Le mal de dos se caractérise par une douleur sourde, lancinante ou perçante, ou une sensation de brûlure qui provient le plus souvent des muscles, des vertèbres ou des articulations du dos. Voyez ci-dessous les causes et les facteurs de risque communs aux douleurs du haut du dos et du milieu du dos ainsi que des conseils pour les soulager :

  1. Blessures de surutilisation ou microtraumatismes répétés. Même si bien des professions et des métiers exigent des mouvements répétitifs, il existe des moyens de préserver la santé des tissus. Les travailleurs devraient envisager leur journée de boulot un peu comme une séance d'entraînement : des étirements avant et après le quart de travail aideront ainsi à atténuer certains des symptômes. Cet aspect est d'autant plus important si vous alternez entre un mode de vie relativement sédentaire et des tâches de travail caractérisées par des mouvements répétitifs de haute intensité. Des produits topiques à base d'Arnica montana, comme Absolüt Arnica, renferment des composés anti-inflammatoires capables de réduire la douleur et l'irritation dès l'application.
  2. Mauvaise posture. Le « syndrome du texteur », ça vous dit quelque chose? C'est l'un des fléaux des temps modernes, voûtés que nous sommes au-dessus de nos multiples appareils mobiles. L'anatomie de la colonne vertébrale supérieure et du cou s'en trouve affectée en permanence, ce qui se manifeste entre autres par des maux de tête et des douleurs aux épaules.
    D'après une étude publiée en 2018, près de 35 % des utilisateurs de téléphones intelligents souffriraient officieusement de ce nouveau mal. L'une des approches les plus simples consiste à ramener votre écran à la hauteur des yeux. Cela réduit la tension subie par le cou et favorise une posture droite. Bien qu'il existe des produits spécialement conçus à cette fin, on obtient le même résultat en plaçant quelques livres sous l'ordinateur portable pour le surélever.
  3. Arthrose. Cette affection dégénérative entraîne souvent l'usure des tissus entourant les articulations vertébrales et les vertèbres. Bien que l'arthrose se développe généralement dans le bas du dos, n'importe quelle vertèbre peut s'user. Des produits comme Douleurs articulaires, qui contient un extrait de griffe du diable (un puissant agent anti-inflammatoire), peuvent aider à soulager les symptômes. Le fait d'ajouter des aliments anti-inflammatoires à votre menu tout en limitant les aliments pro-inflammatoires aide à la synthèse du collagène et réduit la douleur. Les personnes ayant un régime alimentaire nord-américain standard présentent presque deux fois plus de risques de souffrir d'arthrose que celles dont l'alimentation est principalement de type méditerranéen.
    Si la plupart des acides gras oméga-3 se trouvent dans des poissons comme le saumon et le maquereau, des options comme VeganOmega3 offrent une solution compatible avec un mode de vie végane.
  4. Douleur myofasciale. Le préfixe « myo » fait référence aux muscles tandis que le fascia est une fine membrane qui couvre et enveloppe les fibres musculaires. Cette forme de douleur, souvent chronique, peut être diffuse ou localisée à certaines régions du corps plus sollicitées que d'autres. Si vous effectuez régulièrement certains mouvements ou que vous vous blessez, le fascia du haut et du milieu du dos risque de présenter de l'inflammation. Lors d'un récent essai clinique, des patients ayant pris des acides gras oméga-3 pendant 4 semaines ont vu leur douleur musculaire diminuer après l'exercice.
  5. Position de sommeil. Vous avez probablement déjà entendu dire que nous passons environ un tiers de notre vie à dormir. D'où l'importance de dormir dans une position qui favorise la santé générale et réduit la tension sur le haut et le milieu du dos. Dormir sur le dos permet de répartir le poids du corps sur toute la longueur de la colonne vertébrale, mais souvent exerce une pression sur la gorge, aggravant ainsi l'apnée du sommeil dans certains cas. Évitez également de dormir sur le ventre, car cela risque de comprimer le cou et d'aggraver la douleur au haut et au milieu du dos.

    Pour les personnes de sexe biologique féminin et les personnes trans de genre féminin qui suivent une hormonothérapie, d'autres facteurs parfois négligés sont à prendre en considération.

  6. Quelque chose d'aussi anodin qu'un soutien-gorge mal ajusté modifie la position des seins et affecte par conséquent la posture. Cela peut aussi avoir des répercussions indirectes : 17 % des femmes ayant participé à un essai clinique étaient moins enclines à pratiquer une activité physique, disant notamment « ne pas pouvoir trouver le bon soutien-gorge de sport » ou « être embarrassées par le mouvement excessif de leurs seins ». Un soutien-gorge bien ajusté, avec l'aide d'une vendeuse ou grâce à la technologie d'ajustement virtuel, peut aider à maintenir une position correcte pendant l'exercice et réduire le risque de blessure ou de mal de dos.
  7. Mais ce n'est pas tout : des seins plus volumineux, que ce soit de naissance ou à cause d'une grossesse en cours, ont souvent des conséquences néfastes pour la posture. Certains chercheurs estiment que de 50 à 90 % des femmes enceintes souffriront de douleurs lombaires; selon une étude, ce taux passe à 42 % pour les douleurs au haut du dos et d'autres types de douleurs. Dans cette même étude, seulement 3 % des femmes ont signalé uniquement des douleurs au haut du dos.

Faire de l'exercice - considérez le yoga!

De nombreuses personnes affligées d'une forme quelconque de mal de dos considèrent le yoga comme la panacée qui leur a permis de reprendre le contrôle de leur vie. Une asana gagnante est celle du cobra, qui sollicite les muscles érecteurs du rachis (Erector spinae). Ces muscles sont impliqués dans la posture et s'étendent tout le long de votre dos, du coccyx jusqu'à l'arrière du crâne. Comme nous passons beaucoup de temps penchés sur un téléphone ou un ordinateur, le cobra permet d'étendre et de renforcer les muscles grâce auxquels nous sommes capables de nous tenir droits.

Ne manquez pas de lire nos articles intitulés 7 pistes de solution pour soulager la douleur lombaire ou Quand la douleur vous tient en éveil... pour mieux comprendre la douleur articulaire et voir comment la maîtriser par l'exercice et l'alimentation.

Cet article ne constitue pas un avis médical et a uniquement pour but de renseigner. Il ne saurait se substituer à un avis médical, un diagnostic ou un traitement de la part d'un professionnel de la santé.

Références:
https://bmcmusculoskeletdisord.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12891-015-0807-8

https://www.ijcmph.com/index.php/ijcmph/article/view/2743

https://online.boneandjoint.org.uk/doi/abs/10.1302/1358-992X.98BSUPP_6.SBPR2015-013

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24905581/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28918168/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33925621/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2864260/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3306025/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4012322/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4878447/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6472169/